Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 18 février 2012

Antonin

Où l'on reparle d'un certain empereur "Nîmois"...

Grâce à Michel Raulet (le parent d'Andrée Mazel) j'ai eu connaissance d'une courte mais savoureuse anecdote sur l'empereur Antonin, dont la statue orne le square du même nom et qui avait si bien inspiré "notre" Bichette[1]

 Et je ne résiste pas à l'envie de la partager avec vous

Savez-vous comment les Nîmois appelaient autrefois la statue de ce Romain... qui tend si augustement la main ?

"Mira si ploù*"

Certes, c'est un peu irrespectueux, mais tellement vrai, si on y regarde de plus près ;-DDD

Sans titre.JPG

*:"regarde s'il pleut"

[1] : Pour ceux qui n'auraient pas fait l'effort de cliquer sur "Là" dans la note précédente, voici le texte de la balade d'Antonin par Bichette. Na !

 antonin,empereur,romain,nîmes,bichette  antonin,empereur,romain,bichette

dimanche, 11 avril 2010

LA BALADE D'ANTONIN

Récemment dans une revue régionale (1) je suis tombée sur une photo de l'empereur Antonin droit comme un "I" au milieu de son square nîmois

Et ça m'a remis en mémoire le poème que lui avait consacré Bichette Fenouil

Le voici donc, grâce aux bons soins de Jo l'Ardéchoise d'adoption, meilleure amie de Bichette malgré l'importante différence d'âge entre ces deux boucoirannaises de coeur, à défaut de naissance ;-)

Antonin.jpg
Sur son piédestal, Antonin
Fatigué de rester tranquille
Et d'étendre toujours la main
Un beau soir fait un tour de ville
---
Par le boulevard Gambetta
Il commence sa promenade
Mais l'Empereur reste baba
A chaque pas de sa balade !
----
"Mon pauvre Antonin d'où sors-tu ?"
Il s'étonne d'un réverbère !
Et, voyant passer un poilu :
"Voilà dit-il un légionnaire !"
----
Il va voir Alphonse Daudet
Celui-là que plus rien n'étonne,
Qui, pensif, prend son bain de pieds
Dans le bassin de la Couronne !...
----
Des trams, des cafés, des autos,
L'électricité, l'Esplanade,
Des Américains, des négros,
Allant d'un pas de promenade
----
La Fontaine Pradier, là-bas,
La Gare et l'Avenue Feuchère !
...Tout cela n'est plus Némausa !!!
...L'Empereur s'est perdu... Peuchère !
---
Il va sans savoir, d'un pas lent,
Rêvant à des temps légendaires
Et, devant lui, subitement,
Voit les Arènes séculaires !
---
"C'est bien conservé, je le vois !"
"Salut vieilles pierres romaines !"
Il ne sait pas que les Nîmois
 ont racommodé les arènes !!!
---
Une affiche de cinéma
l'attire "Grands films artistiques"
"Cinéma ? Qu'est-ce que celà ?
Connaissions pas ça dans l'antique"
---
Plus loin, longeant les boulevards,
Dans les cafés tout s'illumine
Il entend parler de pinard
De gnole, de saccharine...
---
La Maison Carré se dressant
Evoque une époque lointaine !
-"Té, Antonin dit un sergent
"Que fais-tu là ? -"Je me promène !"
---
"Ton habit mon brave Antonin,
n'est pas fait selon la coutume
Raphael habille très bien
Vas te commander un costume !..."
---
Antonin comprenant trop tard
Le ridicule de sa mise
En remontant le boulevard
Tache d'allonger sa chemise !!!
----
Sur son piédestal, Antonin,
Reprenant sa pose classique
Comprend qu'un Empereur romain
N'est plus de mode en République !!
*
*
*
Poême écrit à Nîmes en 1918
---+
par Bichette Fenouil
-------------------------------
----
bichette mai 80 +.jpg

- Bichette à La Jassette -

- Boucoiran mai 1980 -

 cliquez dessus pour agrandir la photo

 - Archives privées -

----------------------------------------------------------------

(1) Cévennes Magazine du samedi 10 avril 2010 - N°1552 -

 photo extraite de la page 9 auteur Michel Vincent

--------------------------------------------------------------------------- 

Pour la note paru au pied de la tour au sujet des soeurs Fenouil cliquez ICI

Patacol le hérisson bleu.JPG