Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 13 novembre 2010

L'AUTOMNE AUX JARDINS...et en cuisine

hérisson bleu rateau 2.PNG

C'est l'automne,... enfin ça dépend des jours,.... mais on le remarque surtout en se promenant le long des jardins

.

Ils ont un peu triste mine avant leur toilette pour l'hiver

.

ça et là il reste encore quelques greilles où pendent des tomates qui s'obstinent à vouloir mûrir au pauvre soleil de novembre

.2010 11 07 004 tomates vertes.JPG

ça m'a remis en mémoire une petite histoire entendue ce printemps du côté de Brignon et que je vous livre ci-dessous  :

.

*****

***

*

Le destin contrarié de Petite Tomate.

 

Petite Tomate était encore un bourgeon lorsqu'elle  décida de ne jamais mûrir.

Non, elle ne voulait pas périr engloutie dans une bouche aux dents féroces ou écrasée dans un moulin presse - purée, terminer en potage ou en sauce au milieu d'un tas de nouilles.

petite tomate verte.JPGNon, Petite Tomate rêvait d'un grand destin.

Mais quel peut être le destin d'une petite tomate si ce n'est de grandir et de finir d'une façon ou d'une autre dans l'estomac du jardinier ?

Sa maman qui avait déjà atteint sa côte de maturité, s'inquiétait et surveillait chaque jour sur le corps de sa fille un quelconque changement de couleur. Mais Petite Tomate restait obstinément verte.

"Peut-être est-elle  malade ?"  - pensait sa maman.

De son côté le jardinier s'étonnait lui aussi. C’était curieux, cette tomate qui ne mûrissait pas, alors que toutes les autres resplendissaient sous leur belle robe rougepetite tomate verte.JPG uniforme ? Il avait beau arroser, y mettre de l'engrais, rien n'y faisait. Petite Tomate restait verte. Oh, mais pas n'importe quel vert ! Un vert lumineux, comme celui des prairies au printemps quand l'herbe jaillit sous la chaleur des premiers rayons de soleil.

soleil colère.pngEt lui, là-haut, le soleil, il n'était pas content ! Quoi, cette petite chose de rien du tout,  lui résistait ? C'est ce qu'on allait voir.

Alors chaque jour il dardait, de plus en plus fort, ses précieux rayons. Si fort, si fort, que sur la terre les gens se plaignirent : "Il fait trop chaud, on va mourir".

Les marchands de chapeaux tout à coup, furent dévalisés, les débits de boisson, pris d'assaut. Des cohortes de véhicules, s'engagèrent sur les routes, direction la mer. Pas un seul coin au monde où il y ait de l'eau qui ne fut envahi.

Dans les jardins, tous les fruits explosaient ou desséchaient. Le jardinier était aux cent coups. Ses beaux fruits ! Ses beaux légumes ! Tant d'effort pour rien ! Mais il y avait toujours au beau milieu de ses plants de tomates, Petite Tomate, ronde, lisse, et toujours verte !

 petite tomate verte.JPG

Ainsi passa un été torride, comme on n'en avait jamais vu.

Mais peu à peu  le soleil se lassait. La petite tomate lui résistait ? Qu'elle aille au diable! L'hiver se chargerait bien de lui régler son compte. Mais après l'automne et l'hiver, Petite Tomate était toujours aussi joufflue, ronde, lisse …et verte.

petite tomate verte.JPG

Depuis cet été caniculaire, le jardinier n'avait plus remis les pieds dans son potager. Il était tombé malade. Il avait même manqué mourir. Il faut dire que c'était un vieil homme.

Quand revint le printemps, il s'enhardit toutefois  à reprendre ses outils. Lorsqu'il arriva sur les lieux, son jardinet était pitoyable. Sur les arbres fruitiers, les branches s'élevaient de façon anarchique et il en eut les larmes aux yeux.

Toutefois,  retroussant avec courage les manches de sa chemise, il entreprit de biner la terre et d'arracher les vieux plants rabougris et le chiendent. Les folles herbes lui arrivaient aux genoux et le travail s'avérait pénible.

Il allait à nouveau planter sa serfouette quand il L'aperçut,  enrobée dans un entrelacement de feuilles de liseron.

petite tomate verte.JPG

Petite Tomate était toujours là, immuable dans sa robe verte, resplendissante de santé, aussi grosse qu'un melon charentais.
Le jardinier n'en croyait pas ses yeux !

D'une main attentionnée, il dégagea le fruit de son nid de feuilles. Il vit que  celui ci était bien accroché sur une tige saine. Il arracha vivement les persicaires et les orties qui étouffaient le pied et Petite Tomate apparut ainsi dans la lumière du matin naissant.

monjardin595.jpg                  midilibre.750.jpg

Le jardinier la prit en photo. Il envoya le cliché à un magazine de jardinage. Elle fit la couverture puis la une d'un quotidien régional. Elle fut même  la vedette d'un reportage sur FR3 après que les caméras se furent déplacées pour la filmer.

ecran-television.jpg

Petite Tomate était fière. Elle avait résisté à la puissance du soleil, aux saisons ! Elle avait réussi par sa seule volonté à déjouer le cours de son destin ! Les salades, les potages, les sauces à pizza…

 

Enfin c'est ce qu'elle croyait. Car elle ignorait que le destin des tomates vertes était de finir en confiture.

Et malgré sa renommée, c'est ce qui lui arriva.

 Conte de Martine SELLES,

membre de l'atelier "Osons" à Brignon,

écrit lors de l'été caniculaire de 2003

 

Coucou Martine et merci !

 

conf tom verte 2003.PNG
Si vous trouvez cette histoire trop gentillette....ben ça tombe bien parce que aujourd'hui c'est la journée mondiale de la gentillesse ! Na !

*

***

*****

Si vous voulez "profiter" vos tomates vertes voici quelques recettes récoltées sur

logo marmiton.JPG

 

 

 

 

 

  

 

Délicieuse confiture de tomates vertes

Préparation : 3 h 30
Cuisson : 3 h
- 1 kg de tomates vertes
- 600 g de sucre (pour confiture)
- 2 citrons

Préparation :

Couper les tomates en tranches fines.

Alterner un
e couche de tomates avec une couche de sucre. Laisser macérer 1 journée.

Le lendemain, faire cuire le tout environ 3 heures en ajoutant au préalable le jus des 2 citrons.

Mettre en pots.

*****

     Ketchup vert (spécialité québécoise)

Préparation : 4 heures
Cuisson : 2 à 3 heures
Ingrédients :
- 30 grosses tomates vertes sur le point de rougir, hachées
- 6 gros
oignons, hachés
- 10 pommes pelées, épépinées et coupées en dés
- 2 branches de céleri, hachées
- 4 tasses de sucre
- 5 tasses de vinaigre
- 1 cuillère à café de sel
- 2 cuillères à soupe d'épices pour marinades

Préparation :

Dans une grande casserole, mélanger les tomates, les oignons, les pommes, le céleri et le sucre. Arroser de vinaigre et saler.

Déposer les épices pour marinades sur un carré d'étamine ou sur un tissu propre,
refermer en une pochette et bien ficeler.
Déposer da
ns la casserole.

Amener à ébullition et réduire la chaleur.

Laisser mijoter de 2 à 3 heures, à feu très doux.
Verser dans des pots chauds et stérilisés. Bien sceller.

Donne environ 16 tasses de ketchup.

*****

 

Beignets de tomates vertes

Préparation : 15 mn
Cuisson : 12 mn

Ingrédients (pour personnes) :
- 90 g de farine
- 1 cuillère à café de sel
- 1/2 cuillère à café de poivre
- 35 g de semoule
- 1 oeuf
- 185 ml de lait
- 4 tomates moyennes (environ 500g)
- huile pour friture

Préparation :

Tamiser la farine, le sel et le poivre dans une terrine. Ajouter la semoule. Faire un puits.

Mélanger l'oeuf et le lait, verser peu à peu. Battre jusqu'à ce que la pâte soit homogène, sans trop la travailler.

Couper les tomates en rondelles épaisses. Chauffer environ 1cm d'huile dans la poêle.

Tremper les tomates dans la pâte, et égoutter.

Faire frire 1 mn de chaque côté. Egoutter sur du papier absorbant et servir immédiatement.

 

 

*****

Ces recettes sont des suggestions, rien ne vous empêche d'en chercher et réaliser d'autres... et de nous en faire profiter ;-)

*****

Et si vous n'êtes pas cuistot dans l'âme, vous pourrez toujours visionner un très bon film de Jon Avnet de 1992 :

film.jpg