Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 30 avril 2011

Un mois de mai anti-conformiste

Traditionnellement depuis la création de ce blog, le 1er mai je vous offrais de bon coeur un brin de muguet des bois ou muguet sauvage "cueilli" dans nos garrigues [1] [2]

Ne vous inquiétez pas cette année je ne dérogerai pas à la tradition. En voici la preuve :

1026203463.JPG

Mais, car il y a un "mais" sinon la note serait bien plate (comme ils disent au Québec)...

Il y a quelque temps je reçois un courriel me détrompant sur l'identité de cette jolie plante à clochettes. "je voulais juste préciser que ce que vous nommé comme du muget a Boucoiran c'est en fait une espèce d'orchidée sauvage "la céphalantère damasomium" , [...]Ces belles Orchidées de nos garrigues sont assé rare et protégé pour ne pas les confondre avec du muguet" (sic)* 

Curieuse, je mène mes petites recherches sur Wikipedia et ma bible de la garrigue et doit me rendre à l'évidence : "A Boucoiran, nous baignons dans l'erreur depuis des siècles et des siècles ! Amen !" ;-DD847663055.2.JPG

Notre muguet sauvage ou des bois est bien une orchidée, bien une céphalanthère, mais pas de Damas (fait pas bon traîner par là-bas en ce moment). C'est une "longues feuilles" (longiflora pour les botanistes/latinistes). "Ses fleurs blanches en forme de clochettes dressées,[...] son allure générale et sa floraison en sous bois vers le 1er mai lui vaut encore d'être nommée en Haut-Languedoc "muguet de montagne"." dixit "La Garrigue Grandeur Nature"

Un autre élément qui permet de différencier ces deux espèces c'est l'odeur ! Nous étions désespérés par l'absence de parfum de "notre muguet". Or la longiflora n'en a pas alors que la Damasonium est odorante

D'ailleurs Miss Wikipedia, qui s'y connait bien en fleurs de la garrigue, rajoute : "Confusion possible avec Cephalanthera longifolia (folia ou flora, on y perd son latin !!) dont les fleurs sont plus blanches et plus petites"

Voilà l'erreur est réparée en place publique, merci à Florian d'avoir remis les pendules à l'heure au Pied de la Tour et donc cette année je vous présente tous mes voeux de bonheur avec un brin de Céphalanthère Longiflora...

Avouez que ça  en jette, pour briller en société, mais franchement ce n'est pas très convivial, ni chaleureux, alors gardons notre appellation incontrôlée de "muguet des bois" ;-)

*****

Surtout que cette année il y aura bien d'autres raisons d'être contrariés au mois de mai !

Mai(s), mai(s), mai(s)... où sont passés tous nos jours fériés et nos ponts traditionnels de ce mois largement chômé habituellement ?

Pas UN jour de congé dans ce cinquième mois de cette année 2011 !

  • Pas la plus petite fête religieuse (l'Ascension et Pentecôte tombent en juin),
  • Pas la moindre commémoration (le 8 mai est un dimanche),
  • Pas de quoi fêter le travail (le 1er mai est un dimanche aussi !)

Ce mois de mai va être long comme un jour sans pain avec ses 31 jours ! Sûr que le dieu calendrier a entendu not'président et sa célèbre phrase "Travailler plus pour gagner...":-(

Et en plus, pour les superstitieux, il y aura un vendredi 13 ! Ah, à ce propos, si vous jouez et gagnez le gros lot au Loto, n'oubliez pas : le hérisson bleu fait 50/50 avec ses lecteurs ;-DDD

Une autre petite remarque sur les bizarreries de 2011. Cette année présente quatre dates "remarquables"

  • le 1/1/11
  • le 11/1/11
  • le 1/11/11
  • et le 11/11/11

Je vous rassure tout de suite ces deux derniers jours seront normalement chômés puisque ce sera un mardi et un vendredi ( deux week end à rallonge ?) ;-DD

Et pour finir un petit jeu :

Prenez les deux derniers chiffres de votre année de naissance, rajoutez l'âge que vous aurez cette année,.... le total devrait être : 111 !

Bon week end tout de même malgré l'énumération de ces "prises de tête", et si vous ne faites rien de spécial cet après-midi, venez avec nous grimper au Gran Ran...

Peut être que le Hérisson bleu va rester là-haut, et dès lundi le blog changera de nom : "Au Dessus de la Tour" ;-DDD

 

*Petite précision : En français, (sic) est couramment utilisé pour indiquer qu'on a retranscrit un texte littéralement pour rester fidèle aux propos tenus,que la citation a été recopiée en conservant la mise en forme. L'expression a aussi un sens plus large, pour montrer que l'on cite une phrase dont les termes ou le sens peuvent paraître étranges ou surprendre le lecteur. En tant que mot issu d'une langue morte ou étrangère (latin en l’occurrence), on l’écrit en italique : sic.

 

hérisson bleu muguet.JPG