Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 07 septembre 2011

GARE DE NOZIERES - SAMEDI 7 SEPTEMBRE 1957 - 12h35

Reprise d'archives - note déjà parue le 7 septembre 2009 - les 6 premiers commentaires datent d'il y a 2 ans

-------------------------------------------------------------------------------------------------

GARE DE NOZIERES - SAMEDI 7 SEPTEMBRE 1957 - 12h35

L'été s'achemine doucement vers l'automne.

La rentrée scolaire se profile à l'horizon.

passage à niveaux Nozières.jpg

Dans la plaine entre Alès et Nîmes un train file à toute allure.

Il est rempli de voyageurs heureux de profiter de ces dernières heures de vacances, de rentrer à la maison, de profiter du week end...

Nozières avenue Gare Delcampe.JPG

Dans la douce chaleur de la mi-journée, le temps suspend son vol au dessus de Nozières et La Réglisserie à l'heure de la pause déjeuner.

Il s'y arrêtera définitivement pour 27 personnes.

gare Nozières 12h35.jpg

GARE DE NOZIERES - SAMEDI 7 SEPTEMBRE 1957 - 12h35

La locomotive à vapeur de l'express Paris-Nîmes n°1115 déraille à près de 100km/h, à hauteur de la gare de Nozières/Brignon sur un aiguillage provisoire du à des travaux, entraînant dans sa chute les neuf wagons bondés qu'elle tracte depuis Paris.

La quiétude estivale se transforme alors en cauchemar dans le bruit assourdissant des tôles fracassées qui s'enchevêtrent au bord de la voie, dans une odeur de charbon brulé, odeur méphitique s'il en est.

Un instant de silence stupéfait succède au tumulte. Puis il se remplit peu à peu de cris de douleur, de peur, d'appels angoissés.

Loco couchée Match.jpg

L'aide et les secours arrivent de tous côtés, tous les riverains se mobilisent pour prêter main-forte aux sauveteurs dans leur affolante mission d'extraire de cet amas de ferraille fumant des survivants, des blessés, et malheureusement 26 corps sans vie (une personne décèdera quelques jours plus tard de ses blessures).

Une Midi Libre.jpg

Ils devront y travailler de longues heures.

Heures très (trop) longues pour les familles angoissées attendant des nouvelles rassurantes de leurs proches prisonniers des wagons.

Le Provençal du 8 septembre 1957

 

La solidarité et l'entraide ne seront pas de vains mots dans cette tragédie.

GARE DE NOZIERES - SAMEDI 7 SEPTEMBRE 1957 - 12h35

IL Y A 54 ANS AUJOURD'HUI !

Beaucoup d'acteurs de ce très mauvais scénario nous ont quitté depuis, mais cet accident ferroviaire, du vraisemblablement à une tragique erreur humaine, est resté gravé dans la mémoire collective en Gardonnenque et ne doit pas tomber dans l'oubli.

Un site internet est entièrement consacré à cette tragédie : http://noziersbrignon1957.e-monsite.com/accueil.html 

Les auteurs sont  deux personnes (Emilie et Georges) directement -pour la première- et indirectement -pour le second- concernées par cet événement.

Il est particulièrement bien renseigné et très détaillé, on y retrouve des témoignages poignants.

Si vous souhaitez apporter le votre (si modeste soit-il) n'hésitez pas à les contacter : nozieres1957@gmail.com  

Vous trouverez un complément d'information et d'autres témoignages dans deux articles parus sur l'édition de Nîmes du Midi Libre du 7 septembre 2007, cinquante ans après la catastrophe en cliquant sur le lien suivant ML+accident+ferroviaire+Nozières+1957.pdf. (Fichier PDF - Pour visualiser les documents PDF, télécharger Acrobat Reader gratuitement)

Photos extraites du site  http://noziersbrignon1957.e-monsite.com/accueil.html avec l'aimable autorisation des auteurs.

Sauf la gare de Nozières de nos jours : Patacol

Patacol le hérisson bleu.JPGet les cartes postales anciennes.