Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 20 avril 2010

Les "Jeunes de Jadis" en balade

Ce dimanche 18 Avril, Suzanne nous a concocté avec les cars "Pascal", un petit voyage de rêve dans la Drôme.

A la rencontre de "passionnés" qui aiment leur métier : BOULANGER ARBORICULTEUR RESTAURATEUR CHEVRIER

Ah ! mais .... pas de grasse matinée..... départ dès 6h45 !!!

En route nous prenons quelques habitués (4 arrêts jusqu'à Nîmes) ensuite c'est l'autoroute, direction la vallée du Rhône.

********

1) Arrivés à BOURG DE PEAGE nous allons visiter le MUSEE DE LA POGNE tenu depuis 1862 par la famille PASCALIS, c'est actuellement la 4ème et la 5ème génération qui sont à pied d'oeuvre.2010 04 18 05 Boulangerie Pascalis.JPG             

Spécialiste de la "POGNE"

dont voici leur recette :

" 1kg de farine

  250g de beurre

 1/2 cube de levure de boulanger

  250g de sucre

  6 oeufs

  du rhum

  de la fleur d'oranger

 pralines (éventuellement)

cuisson 1 heure pour la boule

cuisson 20 mn pour la ronde trouée."

Après la visite, le film, la dégustation et les achats nous voilà parti pour une nouvelle visite.

********

2) Domaine Arboricole CLOS FOUGERES  à CHATEAUNEUF SUR ISERE

là nous allons visiter le domaine arboricole  de Eliette, Mélusine et Gérard ROCH.

2010 04 18 15 Visite du verger.JPG

Mélusine nous accueille et nous décrit le fonctionnement du domaine, pas facile de produire des fruits à noyaux en "raisonné et bio" et pourtant c'est ainsi qu'ils fonctionnent avec un minimum de produits chimiques, des astuces pour se préserver de certains insectes, une éolienne qui brasse l'air verticalement et horizontalement en cas de gel.

Nous visitons le verger, une partie seulement, il fait beau mais le vent est là, heureusement après un quart d'heure au frais, nous allons voir la salle de conditionnement où après les explications complémentaires sur la production variée (jus de fruits, confitures etc) Mélusine et Gérard ont offert un apéritif "écolo" des plus gustatifs.

Et ils ont eu raison, car nous sommes repartis avec des sacs bien garnis.

 

 

 

********

3) Notre car serpente alors sur les chemins de campagne, comme dans un labyrinthe....ouf !! après un rapide coup de téléphone du chauffeur nous voila arrivés au RESTAURANT à FAUCONNIERES. Et la.....hum...un repas....un délice  :

2010 04 18 23 Restaurant.JPG

- Apéritif (vin de noix, Kir, toasts)

- Terrines maison et crudités de saison

- Fricassé de volaille fermière

- Gratin dauphinois et poireaux

- Fromages régionaux

- Dessert maison (une grosse coupe crème + chantilly + gateau)

- Café et  pousse café (vins rosé et rouge)

Le tout servi par deux jeunes gens des plus charmants

Ce restaurant où l'on mange si bien c'est :

"LA MARJOLAINE"

 

 

********

4) L'après-midi départ pour le village de ROCHEFORT DE SAMSON où nous visitons la fromagerie des MONTS DU MATIN spécialisée dans le fromage de chèvre fermier, la buchette, le picodon....

2010 04 18 29.JPG

Là nous sommes accueillis par Frédéric et Marie (1) DEPORTE un conteur sympathique fervent de son métier, ces 75 chèvres  et 3 boucs occupent bien toutes leurs journées.

Chaque chèvre produit environ 750l de lait par an et consomme 600g d'orge, 200g de maïs, 30g de tournesol et 50g de soja par jour sans compter la luzerne....

Elles sont soumises à la traite dès 6h30 puis à 18h30. La machine est réglée à 80 pulsations minutes, le lait part dans des tuyauteries régulièrement entretenues, refroidit, arrive à 20° caillage à 24° ajout de petit lait, ajout présuré 24h, on retire le petit lait, reste le caillé en faisselle, on moule tout à la louche, tourne, retourne, sale s: grille 24h, passe de 120g à 60g, ensuite armoire de séchage air chaud, tourne retourne ventilateur, chambre froide....et voilà le fromage de chèvre !

Quant aux boucs ils ont ici un traitement de faveur puisque ils peuvent aller dehors à leur gré ce qui ne nuit pas (contrairement au qu'en dira-t-on à leur fertilit qui est de 90% sans aucun traitement !!

Les chaleurs des chèvres se produisent fin Août début Septembre (elles peuvent être retardées) les petits chevreaux sont levés de la mère au bout de 8 jours et partent. vers leur court destin.

(1) Marie Deporte très occupée pendant que son époux nous contait leur emploi du temps fort chargé mais également fort agréable pour eux.

Tout ceci s'est terminé par une dégustation, ensuite les achats sur place.

Et ce fut l'heure du retour, nous étions repus satisfaits par cette très agréable journée, et il y en a plus d'un qui ont "piqué du nez" dans le car. L'arrivée à Boucoiran s'est faite à 20h30 (soit 14heures de promenade)

Vous pouvez voir les 39 photos dans l'album ci-contre.

signature Colapat cheval fleur.JPG

 

 

 

UN GRAND MERCI A CLAUDINE BOURBAL QUI A FOURNI UN GRAND NOMBRE DE PHOTOS