Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 09 mars 2012

Au Pied de la Tour... il y a trente ans !

Pendant que l'auro bouffe dans la cadaoule, retrouvons quelques photos du Boucoiran d'il y a trente ans (en 1981), amicalement proposées par Daniel, dont la maman Jeannette a été LA photographe du village pendant toute sa vie

C'est grâce à elle, je vous rappelle, que j'ai eu l'idée d'une expo photos pour les Journées du Patrimoine

Notre petit village -qui cache bien son jeu- est le berceau d'écrivains en herbe à la belle plume et de photographes amateurs mais amoureux de leur cadre de vie

C'est grâce à eux que l'on peut se baigner dans la fontaine de jouvence... au 21e siècle

Té, laissez-moi vous montrer un temps où le hérisson avait 20 ans !

bouc grand ran 1981.jpg

Et oui il était "déjà" là ! Notre Gran Ran ;-)

bouc église 3 1981.jpg

Derrière l'église...

bouc église 1 1981.jpg

... et devant !

bouc école 1981.jpg

Les écoles... et les acacias :'-( 

bouc maison Bichette 1981.jpg

Et la maison de Bichette, qui était encore là, derrière sa fenêtre !

Merci Daniel pour ce petit voyage dans le temps,

Si vous aussi vous avez des photos pour nous faire voyager et rajeunir,

envoyez-les au hérisson !

hérisson bleu photographe.PNG

samedi, 03 mars 2012

Bichette, reporter photographe

Je vous propose à nouveau, un petit retour en arrière. Sur le Boucoiran d'antan. Avec deux de nos protagonistes préférées : Andrée et Bichette

Et toujours grâce au précieux concours de Michel -filleul d'Andrée- qui s'est transformé avec brio et succès en spéléologue des archives familiales des Mazel

Je ne le remercierai jamais assez !

maison Bichette 1987 par Jo Fernandez-légendée.JPG

Donc Andrée habitait Avignon -trop loin à son goût de "son" Boucoiran- et Bichette demeurait avec Augusta, sa soeur, au coin de la place de la Révolution, à Boucoiran. Au pied de la porte Sud du rempart [Merci Jo pour la photo :-)]

Andrée souhaitait constituer un petit album photo de son village natal, et demanda à son amie Bichette, qui était sur place, de tirer quelques clichés/souvenirs de notre patelin

Ce que Bichette fit, pleine de bonne volonté comme toujours, avec la complicité d'une Evelyne, que je n'ai pas su "démasquer"...

 

A l'aide de deux lettres échangées par nos amies, et de 5 photos retrouvées par l'ami Michel, nous pouvons faire ce retour en arrière de quelques 64 ans, puisque l'action se déroule en automne 1948 !

bichette,andrée,reportage,photos,1948,boucoiranEn plus de Bichette, Andrée et Eveline, il faudra compter sur un 4e larronSatan en personne ;-) qui s'ingéniera à mettre des bâtons dans les roues de cette pauvre Bichette, ralentissant son projet de satisfaire la demande de son amie avignonnaise

La préparation du reportage : "Ma chère Andrée, On ne vous oublie pas, ni la promesse faite de vous tirer un rouleau de pellicule des vues de Boucoiran. Mais je vous ai dis (sic) que je n'étaisappareil photo.PNG plus aussi sûre de mes talents de photographe ni de la valeur de mon appareil au rancart depuis 23 ans au moins. Alors j'ai eu recours à Eveline. Elle a un petit 6x9 (les spécialistes apprécieront NDH*) et a tout de suite accepté de venir prendre les vues aussitôt que j'aurai le rouleau de 8 pellicules (là aussi 8 vues par pellicule ça laisse rêveur à l'ère du numérique NDH*)

C'est là que le Diable a commencé à entrer en scène.film kodak.jpg Je vous assure que lorsque le Diable se met à mes trousses pour entraver mes projets il ne me lâche pas comme ça. D'abord c'est lui qui a soufflé au premier marchand auquel s'est adressé Augusta, de demander s'il fallait un rouleau de bois ou de fer. Augusta, pas du tout au courant, est revenue bredouille cette fois-là.

Il fallut attendre un prochain voyage à la ville. La 2e fois on a plus de chance et c'est entendu qu'Eveline viendra le jeudi 21 oct. le matin.

Le reportage photographique : Tout marche bien. Temps merveilleusement clair. Nous avons pris : le mûrier de Mme Sauzède (qui depuis, comme la photo, a du finir en poussière ou en cendres...NDH*),

La mairie côté midi : 

Boucoiranmairiesud.jpg

et côté Nord :

Boucoiranmairienord.jpg

Le clocher et la tour vu de chez Soulier :

Boucoirantourchapelle.jpg

La tour et le château vu du Moulinas :

BoucoiranMoulinas.jpg

Boucoiran0002.jpgNote écrite au dos de la photo par Andrée

Une vue générale côté midi :

Boucoiran0006.jpg

Boucoiran0007.jpgNote écrite au dos de la photo par Andrée

[...] Il reste à prendre le derrière du moulin et le château côté Nord. Ça ne peut être pris que l'après midi vers 3h. C'est là que le Diable resté un peu dans les coulisses, s'est remis de la partie. Aujourd'hui dimanche après avoir attendu Eveline jusqu'à 3h je pars prendre le moulin. Zut ! Pas une goutte d'eau dans le canal. Alors je passe le pont et je grimpe le chemin de chèvres que vous connaissez bien et qui conduit sur la colline qui domine le territoire qui s'étale derrière le château. Je trouve un emplacement propice avec une silhouette où les ombres dominent cependant. Mais dans cette saison on ne peut faire mieux. Je comptais sans le Diable. Il m'avait si bien fermé la sacoche hérisson diable2.PNGqui contenait l'appareil que j'ai renoncé à l'ouvrir et rentrée à la maison j'ai enfourché mon vélo et couru chez Eveline. Partie à Uzès pour la journée. Zut ! Enfin une amie commune a pu ouvrir le sac et libérer l'appareil. J'avoue que j'ai été une bête de n'avoir pas sur le faire mais c'est la faute au Diable. Enfin demain j'espère que le temps se maintiendra beau (il ne faudrait pas que le Diable ouvre les écluses). J'irai tirer les deux vues en question et le soir même je vous enverrai le rouleau non développé pour gagner du temps. Sur place vous pourrez avoir en deux ou trois jours les épreuves tandis qu'ici il faudrait attendre l'occasion d'un voyage pour porter le rouleau à un opérateur et l'occasion d'un autre voyage pour le retirer.[...] J'espère bien que vous m'en enverrez une épreuve de chaque avec le poème.[...]

Nos bises

Bichette

La réponse d'Andrée : Ma chère Bi, [...] Je m'excuse de la peine que j'ai pu vous donner et du zèle déployé pour m'être agréable. Mais comment se (sic) peut-il que la bien pensante Bichette puisse avoir avec elle le Diable et qu'il lui joue d'aussi mauvais tours. Qu'est-ce que ce serait alors pour la mécréante que je suis. Toujours est-il que Satan n'a pas laché prise et a bel et bien accompagné le rouleau jusqu'à la cité Glanum.

Imaginez-vous (encore une malice de Méphisto) le petit Gérard a trouvé (heureusement pour lui) le fameux rouleau sous mon portail ou [le]facteur l'a laissé. Et comme il pleuvait à torrent ce jour-là, j'ai pu avoir peur pour mes photos...

Interrogé le photographe m'a laissé un espoir relatif...

Je vous envoie une épreuve de chaque, deux ayant été abimées, probablement le moulin. Mais ne vous tracassez pas, j'ai un rouleau de pellicule allant à l'appareil de mon frère, et... quand nous chanterons le temps des cerises et que mon canal aura atteint son apogée de beauté, on prendra les vues.

[...]

Je vous adresse mes plus affectueuses bisettes

Votre bien sincère

Andrée

Et c'est comme ça que 64 ans après, par l'entremise d'Internet, nous pouvons encore admirer les photos prises en 1948 par Bichette Fenouil pour son amie Andrée Mazel ;-) 

bichette.PNG               Patacol le hérisson bleu facteur.JPG          Andrée.PNG

* NDH : Note Du Hérisson

Remerciements chaleureux à Michel, Jo, Jeanette, Daniel et Bernard qui ont permis au hérisson de réaliser cette note ;-)

samedi, 18 février 2012

Antonin

Où l'on reparle d'un certain empereur "Nîmois"...

Grâce à Michel Raulet (le parent d'Andrée Mazel) j'ai eu connaissance d'une courte mais savoureuse anecdote sur l'empereur Antonin, dont la statue orne le square du même nom et qui avait si bien inspiré "notre" Bichette[1]

 Et je ne résiste pas à l'envie de la partager avec vous

Savez-vous comment les Nîmois appelaient autrefois la statue de ce Romain... qui tend si augustement la main ?

"Mira si ploù*"

Certes, c'est un peu irrespectueux, mais tellement vrai, si on y regarde de plus près ;-DDD

Sans titre.JPG

*:"regarde s'il pleut"

[1] : Pour ceux qui n'auraient pas fait l'effort de cliquer sur "Là" dans la note précédente, voici le texte de la balade d'Antonin par Bichette. Na !

 antonin,empereur,romain,nîmes,bichette  antonin,empereur,romain,bichette

dimanche, 11 avril 2010

LA BALADE D'ANTONIN

Récemment dans une revue régionale (1) je suis tombée sur une photo de l'empereur Antonin droit comme un "I" au milieu de son square nîmois

Et ça m'a remis en mémoire le poème que lui avait consacré Bichette Fenouil

Le voici donc, grâce aux bons soins de Jo l'Ardéchoise d'adoption, meilleure amie de Bichette malgré l'importante différence d'âge entre ces deux boucoirannaises de coeur, à défaut de naissance ;-)

Antonin.jpg
Sur son piédestal, Antonin
Fatigué de rester tranquille
Et d'étendre toujours la main
Un beau soir fait un tour de ville
---
Par le boulevard Gambetta
Il commence sa promenade
Mais l'Empereur reste baba
A chaque pas de sa balade !
----
"Mon pauvre Antonin d'où sors-tu ?"
Il s'étonne d'un réverbère !
Et, voyant passer un poilu :
"Voilà dit-il un légionnaire !"
----
Il va voir Alphonse Daudet
Celui-là que plus rien n'étonne,
Qui, pensif, prend son bain de pieds
Dans le bassin de la Couronne !...
----
Des trams, des cafés, des autos,
L'électricité, l'Esplanade,
Des Américains, des négros,
Allant d'un pas de promenade
----
La Fontaine Pradier, là-bas,
La Gare et l'Avenue Feuchère !
...Tout cela n'est plus Némausa !!!
...L'Empereur s'est perdu... Peuchère !
---
Il va sans savoir, d'un pas lent,
Rêvant à des temps légendaires
Et, devant lui, subitement,
Voit les Arènes séculaires !
---
"C'est bien conservé, je le vois !"
"Salut vieilles pierres romaines !"
Il ne sait pas que les Nîmois
 ont racommodé les arènes !!!
---
Une affiche de cinéma
l'attire "Grands films artistiques"
"Cinéma ? Qu'est-ce que celà ?
Connaissions pas ça dans l'antique"
---
Plus loin, longeant les boulevards,
Dans les cafés tout s'illumine
Il entend parler de pinard
De gnole, de saccharine...
---
La Maison Carré se dressant
Evoque une époque lointaine !
-"Té, Antonin dit un sergent
"Que fais-tu là ? -"Je me promène !"
---
"Ton habit mon brave Antonin,
n'est pas fait selon la coutume
Raphael habille très bien
Vas te commander un costume !..."
---
Antonin comprenant trop tard
Le ridicule de sa mise
En remontant le boulevard
Tache d'allonger sa chemise !!!
----
Sur son piédestal, Antonin,
Reprenant sa pose classique
Comprend qu'un Empereur romain
N'est plus de mode en République !!
*
*
*
Poême écrit à Nîmes en 1918
---+
par Bichette Fenouil
-------------------------------
----
bichette mai 80 +.jpg

- Bichette à La Jassette -

- Boucoiran mai 1980 -

 cliquez dessus pour agrandir la photo

 - Archives privées -

----------------------------------------------------------------

(1) Cévennes Magazine du samedi 10 avril 2010 - N°1552 -

 photo extraite de la page 9 auteur Michel Vincent

--------------------------------------------------------------------------- 

Pour la note paru au pied de la tour au sujet des soeurs Fenouil cliquez ICI

Patacol le hérisson bleu.JPG