Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 29 juillet 2013

Chapeau bas M.Dumas !

Alors là !

Alors là !

On s'est -GA- ! 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs

Il ne se prénomme pas Alexandre, mais Jean-Claude et il a fait tant, et si bien, qu'on s'y serait cru dans un conte de Daudet

Avec les cigales qui chantaient

Le Mistral qui soufflait en vent d'orage

La meule du moulin qui tournait ou était-ce le tonnerre qui grondait ?

Le soleil qui brillait de mille feux, ou plutôt de mille éclairs...

Même quand il a fallu déménager sous l'avancée du pailler pour se mettre à l'abri de la pluie, ça s'est fait dans la bonne humeur, envoûtés que nous étions par la belle voix chaude du conteur, aux multiples intonations et au doux accent chantant de notre Midi 

Conteur qui ne s'est jamais laissé démonter par Satan, là-haut, qui devait jouer à la pétanque avec les Cucugnanais

On voyait même les étincelles de ses carreaux en place avant d'en entendre le fracas sans cesse renouvelé

Hé ! ho ! Belzébuth on se calme ! Le prochain concours de la Boule Boucoirannaise (et pas Cucugnanaise) c'est que samedi prochain !

Les gouttes qui nous poursuivaient ressemblaient aux embruns des torrents franchis d'un bond par Blanquette, la petite chèvre de M. Seguin

La diligence de Beaucaire n'aurait pas pu nous transporter aussi bien que l'a fait ce conteur hors pair qu'est Jean Claude Dumas

Le sous-préfet aux champs aurait eu son habit tout mouillé et sa culotte argentée trempée, ce qui aurait bien fait rire les fauvettes et les violettes

Les petits vieux, si émouvants, auraient été autant ravis que Jean-Pierre d'accueillir tant d'amis (ce qui ne veut absolument pas dire que Jean-Pierre est vieux. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit ! Comme on dit ici, il a de la bouteille... et pas que dans sa cave ;-))

Et, n'en doutons pas, le brave Père Martin, curé de Cucugnan de son état, nous aurait donné l'absolution et le bon dieu sans confession (sauf pour Babé ;-D et pourtant dieu sait si elle le mérite !) 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs

Té, je vous rajoute une petite photo prise in situ par Mariejo (cliquez sur son prénom pour un retour Haut en Couleurs à Lavol ;-))

Si vous en avez l'occasion, allez écouter Jean-Claude Dumas raconter les Lettres de mon Moulin d'Alphonse Daudet

Il est fabuleux !

D'ailleurs on l'écouterait jusqu'au bout de la nuit si ce satané tonnerre voulait bien se calmer un peu...

Un petit aperçu, pas très probant puisque le cadre n'est pas aussi approprié que sous le micocoulier du Mas Teissier, et sur lequel la foudre n'est jamais tombé (touchons du bois pour que ça continue très longtemps, surtout quand on est dessous ;-))

Chapeau bas M.Dumas

Et Grand Merci à toute l'équipe de Lavol Haut en Couleurs pour ce final de la saison 2013 en apothéose

(un peu trop bruyants les feux d'artifice peut-être ;-)) 

Ça c'est sûr, comme la mule du Pape, on va s'en souvenir longtemps de cette soirée. Mais on ne vous en veut pas. Bien au contraire ;-) 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs