Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 15 octobre 2013

Des bulles dans la tequila -2-

Nous voici de retour à l'entrée du village de Domessargues, en bordure de la RD8, en venant de... Nozières !

Et voilà ! On les laisse seuls 1/2 journée et y'en a plus que 2 qui savent de quoi le hérisson parle :-(

La photo ! La photo ! La photo !....

AAAaah !!!

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Ci-dessus c'est le village de Domessargues

Et à droite de la photo il y a une rue pour s'y rendre (au départ de la RD8, oui !)

Vous connaissez le nom de cette rue ?

Ben le hérisson-ignare non plus, jusqu'à ce qu'il voit la plaque :

Mas Perrier, domessargues, Perrier, bulles

Louis Eugène Perrier...

Bon sang, mais c'est bien sûr !...

Élémentaire mon cher Billy !...

C'est fou ça !

Louis Eugène Perrier : le fondateur de la source du même nom !

 mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Vous le saviez, vous, que celui qui avait laissé son nom à la petite bouteille verte, au champagne des eaux de table, à la boisson préférée des sportifs, était au Mas Perrier, en bordure de ce qui deviendrait la RD8à Domessarguesen venant de Nozières ?

Des preuves ? Vous voulez des preuves ?

Ajustez vos lorgnons et déchiffrez donc cet extrait de naissance que ce bon Monsieur Perrier a avalé depuis cent ans (cliquez... ok, ok, vous savez !)

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

 Là ! Vous voyez bien (façon de parler) que le hérisson-archiviste ne vous raconte pas que des calembredaines

Et vous avez vu ? (ça c'est plus lisible) On trouve toujours les mêmes noms au Mas Perrier depuis 180 ans (Fermaud, Bonnet,...)

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Le petit Louis-Eugène ? Ben il a fait son chemin

Il a pris la future RD8 vers Nozières

Et là "fouette cocher" !

Ou alors... il est monté tout bêtement dans le train à la gare... de Nozières

Et il est devenu médecin, politicien, il s'est occupé des thermes d'Euzet les Bains (en bordure de la future RD191) en plein boum à l'époque

 mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Puis il a racheté une source et des thermes dans un patelin situé en bordure de la future A9

Vergèze que ça s'appelait. La source des Bouillens

Plein de bulles depuis des siècles et des siècles (posez donc la question aux éléphants d'Hannibal) qui ne demandaient qu'à être mises en bouteille et vendues sur le marché mondial !

Pourquoi mondial ? 

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Parce que ces "couillons" de Français n'aimaient que le vin et se fichaient bien pas mal des eaux, toutes minérales qu'elles soient, du père Perrier

Celui-ci, à cours de liquidités (un comble quand on gère une source), dut céder son affaire à un Anglais, au début du 20e siècle

Un gentleman qui se débarrassa, avec tact, des quelques curistes restants

Qui donna aux bouteilles, hermétiquement closes par les bons soins du docteur Perrier, leur forme de massues

Qui les baptisa (à l'eau minérale) du nom de son prédécesseur (Perrier, pour ceux qui seraient restés en carafe au bord de la route... Celle que vous voulez !)

 mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Et qui les posa sur la table de Sa Majesté le Roi d'Angleterre, (Edouard VII, le fils de sa mère... la reine Victoria, et l'arrière-grand-papy d'Elisabeth II) souverain d'une bonne moitié du monde à l'époque !

Ça aide bien pour commencer une distribution à grande échelle...

Et voilà comment naissent les légendes (avec plein de fric à la clef quand même !) :

Au bord d'une route, départementale en devenir, à l'entrée d'un petit village, dans un hameau d'irréductibles Domessarguois !

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

 *****

Il y a des "fétichistes" un peu fous partout !

Dans le souvenir du hérisson-plus tout jeune, il y avait un panneau routier de lieu-dit (les bleus avec l'inscription en blanc) qui marquait l'entrée du Mas Perrier

Sur place impossible de mettre le nez dessus

Renseignement pris auprès d'une habitante : ne le cherche plus !

Il a été subrepticement subtilisé il y a quelques années... par un inconditionnel des bulles vertes sans doute !!!

C'est fou non ? 

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

Sources (sans bulles celles-là) : 

mas perrier,domessargues,perrier,bulles

lundi, 14 octobre 2013

Des bulles dans la tequila -1-

Le Mas Perrier vous connaissez ?

Ce petit hameau d'irréductibles Domessarguois situé en bordure de la RD8 à l'entrée du village de Domessargues en venant de Nozières. Aïe ! Je sens bien que Miss G.P.S en a largué quelques uns en rase campagne sur ce coup-là

mas perrier,agave,domessargues

Enfin, bref. Ça c'est Domessargues

 Et le pâté de maisons juste avant c'est le Mas Perrier

mas perrier,agave,domessargues

Tout ça pour dire qu'au début de l'été il a poussé un drôle de truc. De machin. De chose... chez M et Mme Fermaud, en bordure de la RD8, en venant de Nozières...

Au Mas Perrier quoi ! Y'en a vraiment que 3 qui suivent ?

Au commencement ça ressemblait à une asperge

mas perrier,agave,domessargues

Photo prise... sur Internet parce que le hérisson-photographe n'était pas encore passé par là !

Et puis, au fil des jours, des semaines, l'asperge s'est transformée en "mât de cocagne" arborant un genre de galette de part et d'autres d'une hampe de bonnes dimensions

Le hérisson-arpenteur n'a pas mesuré, mais il dirait au moins...

Au moins !

Si c'est pas plus !

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

Puis les "galettes" ont fleuri

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

Plein de petites fleurs jaunes

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

Et le temps a filé... juillet, août, septembre

mas perrier,agave,domessargues

Octobre

Et le "mât de cocagne" est toujours là. Droit comme un "i" (avec un fil à la patte quand même)

mas perrier,agave,domessargues

Les petites fleurs jaunes ont fané et les feuilles épineuses du pied sont en train d'en faire de même

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

C'est le chant du cygne pour l'agave de M et Mme Fermaud, au Mas Perrier, en bordure... je vous épargne la suite

Et oui ce végétal exotique originaire d'Amérique Centrale, bien acclimaté en Europe en tant que plante ornementale, met 25 à 30 ans pour fleurir... puis il meurt !

C'est ce qui s'appelle "tirer sa révérence en beauté"

Mais ne soyez pas tristes car  il a laissé tout plein de rejetons autour de lui et du panneau du Mas Perrier

mas perrier,agave,domessargues

Alors vous boirez bien un petit coup pour fêtez ça ?

Parce que au Mexique (non ce n'est pas au bord de la RD8, c'est... un petit peu plus loin) ils en tirent de la tequila de leurs agaves

Et dans l'agave -comme dans le cochon- tout est bon !

Sucre alimentaire, aiguilles, fibre textile (le sisal), rasoirs, clous, stylos et même flûtes sont fabriqués à partir des différentes espèces d'agaves

Revenons au Mas Perrier pour saluer une dernière fois notre agave, avec deux articles parus dans le canard local cet été (cliquez dessus pour les agrandir)

mas perrier,agave,domessargues      mas perrier,agave,domessargues

*****

Le hérisson-horticole ne sait pas pourquoi, mais cette année 2013 a été particulièrement propice à la floraison des agaves dans la région

La preuve !

mas perrier,agave,domessargues  mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues

mas perrier,agave,domessargues   mas perrier,agave,domessargues     mas perrier,agave,domessargues

(oui, il faut encore cliquer dessus pour les lire !)

Et tous ceux qui ont fleuri n'ont certainement pas eu les honneurs de la presse, qui s'est allègrement pris les pieds dans le tapis (en sisal) en confondant agave et aloès

mas perrier,agave,domessargues                mas perrier,agave,domessargues

                          AGAVES                                                 ALOES

Si vous voulez en savoir plus allez faire un tour chez Monique à Lédenon (c'est ICI, pas au bord de la RD8 !) C'est là que j'ai "piqué" les deux photos ci-dessus ;-)

Est-ce que le printemps particulièrement humide que nous avons eu cette année aurait favorisé la floraison des agaves ? Pour une plante originaire de régions arides ça serait bizarre quand même...

Quoique...

En cadeau (merci Marsel), voici la photo d'un agave breton !

A quoi on le reconnait ?

A son chapeau rond bien sûr ;-)

mas perrier,agave,domessargues

*****

Mais la saga du Mas Perrier ne se termine pas là

Si vous êtes bien sages, demain vous aurez droit à un 2e épisode, en bordure de la RD8, à l'entrée du village de Domessargues en venant de Nozières

Au Mas Perrier quoi !

C'est fou non

;-)

mas perrier,agave,domessargues

lundi, 29 juillet 2013

Chapeau bas M.Dumas !

Alors là !

Alors là !

On s'est -GA- ! 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs

Il ne se prénomme pas Alexandre, mais Jean-Claude et il a fait tant, et si bien, qu'on s'y serait cru dans un conte de Daudet

Avec les cigales qui chantaient

Le Mistral qui soufflait en vent d'orage

La meule du moulin qui tournait ou était-ce le tonnerre qui grondait ?

Le soleil qui brillait de mille feux, ou plutôt de mille éclairs...

Même quand il a fallu déménager sous l'avancée du pailler pour se mettre à l'abri de la pluie, ça s'est fait dans la bonne humeur, envoûtés que nous étions par la belle voix chaude du conteur, aux multiples intonations et au doux accent chantant de notre Midi 

Conteur qui ne s'est jamais laissé démonter par Satan, là-haut, qui devait jouer à la pétanque avec les Cucugnanais

On voyait même les étincelles de ses carreaux en place avant d'en entendre le fracas sans cesse renouvelé

Hé ! ho ! Belzébuth on se calme ! Le prochain concours de la Boule Boucoirannaise (et pas Cucugnanaise) c'est que samedi prochain !

Les gouttes qui nous poursuivaient ressemblaient aux embruns des torrents franchis d'un bond par Blanquette, la petite chèvre de M. Seguin

La diligence de Beaucaire n'aurait pas pu nous transporter aussi bien que l'a fait ce conteur hors pair qu'est Jean Claude Dumas

Le sous-préfet aux champs aurait eu son habit tout mouillé et sa culotte argentée trempée, ce qui aurait bien fait rire les fauvettes et les violettes

Les petits vieux, si émouvants, auraient été autant ravis que Jean-Pierre d'accueillir tant d'amis (ce qui ne veut absolument pas dire que Jean-Pierre est vieux. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit ! Comme on dit ici, il a de la bouteille... et pas que dans sa cave ;-))

Et, n'en doutons pas, le brave Père Martin, curé de Cucugnan de son état, nous aurait donné l'absolution et le bon dieu sans confession (sauf pour Babé ;-D et pourtant dieu sait si elle le mérite !) 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs

Té, je vous rajoute une petite photo prise in situ par Mariejo (cliquez sur son prénom pour un retour Haut en Couleurs à Lavol ;-))

Si vous en avez l'occasion, allez écouter Jean-Claude Dumas raconter les Lettres de mon Moulin d'Alphonse Daudet

Il est fabuleux !

D'ailleurs on l'écouterait jusqu'au bout de la nuit si ce satané tonnerre voulait bien se calmer un peu...

Un petit aperçu, pas très probant puisque le cadre n'est pas aussi approprié que sous le micocoulier du Mas Teissier, et sur lequel la foudre n'est jamais tombé (touchons du bois pour que ça continue très longtemps, surtout quand on est dessous ;-))

Chapeau bas M.Dumas

Et Grand Merci à toute l'équipe de Lavol Haut en Couleurs pour ce final de la saison 2013 en apothéose

(un peu trop bruyants les feux d'artifice peut-être ;-)) 

Ça c'est sûr, comme la mule du Pape, on va s'en souvenir longtemps de cette soirée. Mais on ne vous en veut pas. Bien au contraire ;-) 

lettres de mon moulin,alphonse daudet,jean-claude dumas,lavol haut en couleurs

samedi, 13 juillet 2013

Calèu : la lumière d'une nuit estivale

Encore un très agréable moment passé à l'ombre du micocoulier de Jean-Pierre...

P1080955.JPG

Qué ombre ? Voilà que le hérisson répapie. Il allait faire nuit !

Comme vous le confirmeront moustiques zé autres lucioles à qui les cigales, ivres de chaleur, avaient cédé la place

Une douce soirée estivale, animée par deux troubadours chantant notre belle langue occitane (La "Vraie", celle des "facultés", pas le patois baragouiné dans le coin. Mais ça y ressemble beaucoup ;-)))

P1080956.JPG

alt : Noomiz

Des poésies contemporaines en grande majorité, mises en musique et chantées par Céline et Hervé, s'accompagnant à la guitare et au violon. Des odes au temps passé, à la vie dans les Cévennes, à la nature, au travail des anciens que ce soit à la mine ou aux champs... 

P1080962.JPG

Comme dit plus haut, il n'est pas donné à tout le monde de comprendre la langue des troubadours, alors Hervé, avant leur interprétation, présentait les textes d'auteurs locaux comme Simone Robert (sa maman), Marinette Mazoyer, Antoine Bigot ou bien encore Joan Guers, que ceux qui ont fréquenté le collège de Brignon dans les années 70 se rappellent sûrement !

P1080969.JPG

Le tout enrobé de petites anecdotes comme le fait qu'il a été élevé aux pommes du Mas Teissier ;-)

P1080959.JPG

alt : Noomiz

Après une pause rafraichissement pour artistes et public, on ne sait ni comment, ni pourquoi, un vent (celui de la chanson ?) de douce folie s'empara des derniers spectateurs pour les transformer en joyeux  danseurs de mazurka, bourrée, scottish, cercle circassien...

Mais non ce n'est pas une secte très fermée, c'est une danse !

P1080985.JPG

Mais non pas compliquée du tout ("j'ai rien compris" dixit Mariejo :-))...

P1080995.JPG

Oh et puis vous aviez qu'à être là vous auriez vu de vos yeux, vu !

P1080988.JPG

Et peut-être même participé !

P1080994.JPG

En tout cas je peux vous dire que ça met de bonne humeur (y'a qu'à voir les sourires et mêmes les fous rires des danseurs) et que ça vous travaille la coudène (mais non c'est pas de la brandade de morue, c'est ce qu'on appelle communément "bouée abdominale" ;-))

P1080993.JPG

Y'a pas à dire c'est entraînant comme musique !

P1090010.JPG

Et quand Hervé est au violon et Céline à la démonstration, il faudrait avoir deux jambes de bois (comme le hérisson) pour ne pas danser la polka !

En tout cas je connais un certain Boucoirannais qui en a remontré à plus d'un et s'en est donné à coeur-joie ;-)

Désolée Babeth, j'avais "presque" promis de laisser ces photos dans mes dossiers secrets, mais finalement je les mets en ligne, juste pour faire baver d'envie ceux qui ont raté cette belle soirée

Sans rancune, hein ?

Et à la prochaine... 

Calelh.jpg

 Savès pas dé qué es un calèu ?

 

Un calèu es un lun !

;-)

 Lien vers le site de Calèu

calèu,occitan,chansons,danses,lavol haut,lavol oh ! en couleurs

vendredi, 17 mai 2013

C'est la saison des cagaraoules

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille... mais aussi aux escargots, qui banèjent (qui remuent leurs cornes) à tout va, entre les gouttes...

 

Scriptoforme de l'escargot

scripto escargot.jpeg

Vous pouvez cliquer sur l'escargot pour l'agrandir et si vous avez toujours des difficultés à lire dans ses spires, le texte est retranscrit ci-dessous ;-)

En É
quand les Éclairs ont Embrasé l'Espace
quand se sont Écoulées les Écluses du ciel
et qu'un arc Éphémère
Étrenne son Écharpe Étincelante 

un Ermite Encorné 

son Édifice en Équilibre sur l'Échine 

quitte l'Écuelle Ébréchée 

où il avait Établi son Exil 

pour Entreprendre une nouvelle Expédition. 

Point ne lui Est besoin d'Échelle ou d'Étrier 

Son pied Élastique s'Étire 

Épouse l'Églantier qui Escaladait un Enclos. 

Encore un Effort 

Et voici l'Eldorado d'un carré d'Épinards 

dont il Échancre quelques feuilles. 

Plus loin 

sans Égards pour une Euphorbe 

il l'Émarge en Étêtant ses Étamines. 

Essoufflé 

il fait Escale dans les Endives 

Estampille l'Extrémité d'un Éventail Ébouriffé 

puis s'Éloigne 

En Espérant déjà les laitues qui s'Égouttent 

pour Entamer un vrai repas. 

Cette Envie n'a rien d'Étonnant 

ce joyeux drille 

ayant toujours son Estomac dans l'Espadrille ! 

Ou par Excitation 

ou par Étourderie 

il fait soudain une Embardée 

qui risque bien de l'Éborgner. 

Il Évalue les dégâts 

-à peine une Éraflure à son Enjoliveur- 

puis Exécute un rétablissement 

Et s'Enfonce dans l'Épaisseur des marguerites Estivales 

En Étalant 

En Évidence 

ses Empreintes d'Étain 

alors que dans les Environs 

un pic Épeiche 

Épèle son Évangile sur l'Écorce d'un Érable. 

Mais un Éternel Ennemi 

-le jardinier Exacerbé- 

vient d'Éventer cet Exécrable Envahisseur 

Et s'En Empare. 

L'Escargot qui ne peut s'Enfuir 

Épouvanté 

Essaie d'Escamoter son pied 

par l'Écubier 

de son Étroit et Étrange Escalier. 

Il Écume et s'Enroule. 

En vain. 

Il va devoir Expier ses Exploits 

avec d'autres Explorateurs de son Espèce. 

Enfariné 

Ebouillanté 

il sera Exhibé Entre des Écrevisses Écarlates 

Escorté par des Échalotes 

Enveloppé d'Épices 

Et d'Estragon. 

On le savoure 

on le célèbre 

"Exquis !" sera son Éloge funèbre. 

Michel Beau 

"Scriptoformes"

 

ce poème est dédié aux iris de Monique de Lédenon ;-)

 

Ici le "E" est mis en valeur mais il est venu l'idée à un autre écrivain, Georges Perec pour ne pas le nommer, d'écrire tout un roman sans la lettre "E"

 En voici un extrait :

La disparition extrait G.Perec.PNG 

Inouï non ?

 Mais aussi : confondant, ahurissant, troublant, saisissant, captivant, frappant, palpitant,...

 "Du grand art, quoi !"

 Vive la richesse de la langue française !

escargot,cagaraoule,criptoforme,michel beau,georges perec,la disparition

jeudi, 16 mai 2013

And now, Ladies and Gentlemen...♪ ♫ ♪

Vous vous souvenez (ou non alors cliquez sur la photo ci dessous pour vous rafraîchir la mémoire) il y a un an, au foyer de Boucoiran, le jazz était au rendez-vous !cd,histoires de sax,becs de seine,concert 2012,jazz

Histoires de Sax (les autochtones, debouts) accueillaient les Becs de Seine (les Parisiens, accroupis) pour un concert plein d'entrain

Aujourd'hui l'association CC2AP (organisatrice de l'événement) vous propose une cure de rajeunissement d'un an (et même plus si vous avez agité vos gambettes, et le reste, sur ces standards inoubliables) pour seulement 10 € ! soit 1h20 de bonne musique

En effet le CD de ce concert est en vente

au Tabac-presse de Boucoiran

cd,histoires de sax,becs de seine,concert 2012,jazzcd,histoires de sax,becs de seine,concert 2012,jazz

 Alors courez-y vite ! Le bonheur est dans le CD* ;-)

Si vous cliquez sur les CD ci-dessus vous aurez droit à deux extraits, juste pour le plaisir des oreilles :-) (patientez un peu pendant le chargement des fichiers MP3 !)

cd,histoires de sax,becs de seine,concert 2012,jazz

Je vous rassure le hérisson bleu ne joue pas du saxophone, c'est juste une illusion d'optique ;-D

*Merci à Paul Fort pour sa participation involontaire ;-)

Et merci à Bluc pour l'info ! 

mardi, 08 janvier 2013

Une info au pied levé

Vu au détour d'un panneau d'affichage ce matin !

P1030996.JPG

ça fait un peu juste pour se procurer le stetson et les boots mais peut-être qu'ils sont fournis pour le premier rodeo ?

Yeepeee !!!

 ;-D

Patacol le hérisson bleu bonnet.JPG

vendredi, 07 décembre 2012

Quelques bonnes feuilles...

Par ce temps gris et froid rien ne vaut un peu de lecture au coin du feu (ben oui on peut pas toujours s'abestir devant la télé ou l'ordinateur ;-))

Un nouveau numéro -avec une toute nouvelle maquette- de Patrimoine 30 est sorti

Numériser0001.jpg

... avec au sommaire -entre autres- une nouvelle visite de Brignon (nos voisins ont un succès fou -et mérité- en 2012 ;-)) et la présentation du travail de Romain d'Yves Maccagno dans la dense forêt des arbres remarquables -en tous points- de notre département

Numériser0002.jpg

 

Où trouver cette revue ? Au tabac-presse-bazar de Boucoiran bien sûr et cliquez sur l'image ci-contre pour découvrir quel est le distributeur le plus proche de chez vous

 

Patrimoine 30 Boucoiran.jpg

  

Pour ceux qui -trop loin, pas là, distraits, pas au courant,...- auraient raté le numéro 25, où un article conséquent était consacré à Boucoiran, sachez qu'il est toujours disponible et si vous souhaitez vous le procurer cliquez donc ICI le hérisson verra ce qu'il peut faire pour vous être agréable ;-) Par là j'entends vous permettre d'acquérir cette revue auprès de la FAHG en jouant les intermédiaires bénévoles ! 

 

*****

Et oui !

Il a encore sévi !

Avec un nouveau complice en plus !

Comment ça, qui ça ?

Ben René Domergue voyons !

Pour ceux qui ont la fé des biòus étaient déjà paru "Avise, le biòu", "l'abesti" et "Bioulet" -dont un film avait été tiré et primé au festival du film taurin de St Geniès

avise le biou.PNG  abesti.PNG

 

 Bioulet.PNG

Pour ceux qui ont la fé de la pétanque vient de sortir "Avise, la pétanque" avec un florilège d'expressions bien de chez nous qui nous font languir les samedis après-midis ensuqués de soleil, passés entre collègues à l'ombre des platanes du champ de foire...

avise la pétanque.PNG

"Alors ! t'as pas fini de ranconer, tu pointes ou tu tires ?"

"Hou, ne me bouscule pas que déjà les cigales arrêtent pas de me séguer... tu vas pas t'y mettre aussi, roumégaïre !"

Si vous voulez TOUT savoir sur TOUTES les publications de notre voisin de Montpezat, et OÙ les trouver, cliquez donc sur la poule, heu... boule... heu chais plus moi ! Cliquez sur l'image ci-dessous aquo fara ben ! :

poule-boule.PNG

eddie pons lien blog.PNG

Le complice pour les dessins c'est Eddie Pons que vous retrouverez dans les pages du Midi Libre ou sur son blog :

 

Et puis tant qu'on est dans les blogs des dessinateurs de Midi Libre, je vous invite à allez découvrir celui de Dide, en cliquant sur ce "détournement de tableau de Magritte" qui secoue de rire les épines bleues du hérisson (sûrement parce qu'il n'est ni Suisse, ni Belge, ni descendant de Guillaume Tell :-))

335982962.jpg

Comment ?

Vous n'aimez pas lire ?

Vous n'aimez pas les images qui ne bougent pas ?revue,livres,blogs,patrimoine 30,rené domergue,eddie pons,dide

Vous vous fichez éperduement de notre patrimoine qu'il soit végétal, animal ou parlé ?

Vous n'avez pas d'humour ?

Vous seriez pas un peu cousin avec le Schtroumpf Grognon par hasard ?

Ou alors vous vous êtes trompés d'adresse en venant au Pied de la Tour !

C'est sûrement ça...

hérisson boule bonnet PNoel.PNG

samedi, 24 novembre 2012

C'est ce soir au Pied de la Tour !

J'espère que vous n'avez pas perdu les boules...

petanque-48556.jpg ... mais non ! pas celles-là !

                 CELLES-LÀ :

bingo-de-luxe_1182.jpg

parce que ce soir c'est l'ouverture de la saison au Pied de la Tour avec

24 nov loto BB.PNG

en vous souhaitant des cartons autrement pleins que samedi dernier ;-)

Patacol le hérisson bleu loto.JPG

lundi, 19 novembre 2012

Une soirée pas ordinaire

Tout commença par un nom et une adresse que jamais ils ne trouvèrent...

2011 11 17 Carton Plein (17).JPG

Et les situations improbables se succédèrent, pimentées d'absurde ou d'humour franc

2011 11 17 Carton Plein (123).JPG2011 11 17 Carton Plein (51).JPG 

Et le public se laissa porter, ou cahota la plupart du temps , sur des dialogues le plus souvent incohérents, parfois amusants, quelquefois murmurés, ou inopinément explosifs

2011 11 17 Carton Plein (121).JPG

2011 11 17 Carton Plein (138).JPG

2011 11 17 Carton Plein (130).JPG

2011 11 17 Carton Plein (144).JPG

C'est l'emballage -mouvementé mais réalisé avec brio- d'un carton quasi vide qui réussi à arracher quelque enthousiasme au nombreux public présent ce soir-là au Pied de la Tour

2011 11 17 Carton Plein (78).JPG

2011 11 17 Carton Plein (91).JPG 2011 11 17 Carton Plein (92).JPG 2011 11 17 Carton Plein (93).JPG

2011 11 17 Carton Plein (111).JPG 2011 11 17 Carton Plein (103).JPG2011 11 17 Carton Plein (105).JPG

Et tous finirent par avoir la tête dans les étoiles

2011 11 17 Carton Plein (148).JPG

... avec un petit vélo aussi peut-être !

 

Anecdote en coulisses : A cause du hérisson il a bien failli ne pas avoir de carton du tout ! Cherchant quelque chose qui pourrait servir de plateau à une pizza coupée en morceaux, le hérisson ne trouva rien de mieux que de s'approprier indûment un carton déplié entre deux cabas rouge et vert posés négligemment contre un meuble des cuisines du foyer. Jusqu'au moment où un des deux acteurs lui "vola dessus" : "Malheureuse ! Faut pas toucher à ÇA ! C'est l'accessoire PRINCIPAL de la pièce ! " Oups ! Méga-boulette ! J'ai failli nous priver d'une soirée inoubliable

hérisson bleu farceur.PNG-2