Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 07 janvier 2012

Billy au sommet

Billy ras la casquette.jpgSalut c'est encore moi Billy, le seul, l'unique !

Il faut absolument que je vous raconte mon dernier week end au Pied de la Tour

Où on m'a encore fait plein de misères

Jugez plutôt :

Pour le dernier jour de l'année on recevait de la famille du Grand Nord (du nord de Lyon, c'est tout juste s'ils ne sont pas arrivés en tenant des pingouins par la patte !)

Rien que de la jeunesse fringante, rigolarde, bavarde, mais collée à l'ordi ou à la DS

Alors Papa, Maman, pour profiter du bon air doux de la campagne, ont décidé de monter au Gran Ran

Moi qui comptait bien faire une petite sieste sur mon canapé préservé de l'invasion nordiste, c'était rapé. Surtout que mon Maître s'était mis en tête de faire partie des traîtres (enfin, des promeneurs) !

Tant mieux finalement, on était deux à tirer la langue à la pause du Jeu des Quilles

2011 12 31 002 jeu des quilles.jpg

Remarquez, y'avait pas que moi qui tirait la gueule, même les rochers affichaient un "smiley" de circonstance

2011 12 31 001 smiley.jpg

Mais non ce n'est pas la peine de pencher la tête sur l'épaule gauche il faut juste faire marcher son imagination

En parlant de marcher, il a bien fallut s'y remettre

Enfin "marcher"... c'était courir plutôt !

Au pas de charge !

En avant toute ! le regard droit devant, rivé sur l'objectif à atteindre :

2011 12 31 003 sommet Gran Ran.jpg

Pas moyen de s'arrêter pour lever le museau au ciel, humer le parfum du thym, de lavande, de se laisser griser par les caresses du vent d'ouest dans les poils bouclés de ma nuque...

Pas moyen de laisser traîner sa truffe au ras des avaous (chênes kermès) pour flairer le passage d'un cochon semi-sauvage ou les crottes d'un renard...

Pas moyen de faire remarquer que nous marchions sur l'Histoire Boucoirannaise vieille de plus de 2000 ans en foulant au pied le mur d'enceinte de l'Oppidum 

2011 12 31 004 mur oppidum.jpg

Et tout ça pour en arriver LA

2011 12 31 007 rochers sommitaux 1.jpg 2011 12 31 008 rochers sommitaux 2.jpg

(clin d'oeil au Bouif !)

2011 12 31 005 billy au sommet 1.jpg

au milieu des caillaous, à 232m d'altitude !

Vous parlez d'une ivresse des cîmes. J'ai eu que de l'eau pour boire ! et le droit de regarder les autres goûter :-(

Y'a de quoi vous mettre de mauvais poil non ?

2011 12 31 006 Billy au sommet aboie 2.jpg

Bon puisque de toute façon on y est, on y est ! autant la jouer civilisée et en profiter pour vous présenter mes...

2011 12 31 006 Billy au sommet aboie 3.JPG

et vous faire profiter de quelques vues d'en haut

2011 12 31 0010 vue village.jpg

2011 12 31 012 Vézénobres.jpg

ben oui à Vézénobres ils avaient le soleil rien que pour eux !

2011 12 31 011 vue mas église la clastre les bious.jpg

La plaine Nord à nos pieds : le Mas de l'Eglise - la Clastre ou Ancienne Fabrique - et les petits machins noirs tout au fond ce sont des bious, mais pas des Camarguais, des Espagnols ! Olé

Et ça, vous croyez que c'est le Père Noël qui va sortir ?

2011 12 31 009 sortie difficile.jpg

Meuh non c'est un touriste qui fait le malin en chaussures de ville dans la cheminée des Cro-Magnons !

Bon, nous sommes restés là-haut moins de temps qu'il vous en a fallu pour lire et regarder ces quelques photos, et zou c'était la dévalade vers le plancher des vaches, ou plutôt des moutons au vu des nombreuses pécoles sur le chemin de Combe Juliane

Enfin je reprenais mes marques et voyais, non sans un certain sentiment de sécurité et de bonheur, se profiler la tour illuminée. Promesse d'un canapé moelleux devant un bon feu de cheminée...

2011 12 31 013 la tour.jpg

*****Rideau sur 2011 !*****

Mais vous croyez que la vie est plus douce en 2012 ? Détrompez-vous !

D'abord il a fallu faire des bisous à tout le monde pour se souhaiter la bonne année...

bisous-chevaux.JPG

photo Chloé

puis pendant que certains s'en mettaient plein la lampe...

2012 01 01 016 Valentin oreillettes.jpg

moi je n'avais même pas droit à une bougie :-(

2012 01 01 014 Billy a table.jpg

Même en me donnant en spectacle (un mime très réussi -à mon avis- du David de Michelangelo), devant un public très restreint, je n'ai récolté que quelques miettes en jouant les aspirateurs sous la table !

2012 01 01 015 billy spectacle.jpg

Et le hérisson bleu me direz-vous ? Que faisait-il pendant ce temps de transition entre deux années ? Il faisait comme le caillou sur la 2e photo : il jouait les rabat-fêtes et les trouble-joie :-(

hérisson boule bonnet PNoel.PNG

Quelle vie de chien !

 (n'est-ce pas Eliane ?)

samedi, 31 décembre 2011

Contes à rebours J-1

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Décembre 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on voit que la gourmandise n'est pas toujours un vilain défaut"

 

 

Tout le monde il est beau !

 oreillettes,téléthon

LIBERTE D'ECOUTE : Si vous souhaitez écouter la chanson qui va avec cette note cliquez sur la flèche dans le lecteur ci-dessus !

 

Je vais paraphraser Zazie mais aujourd'hui j'ai trouvé que tout le monde il était beau !

Et principalement :

Chantal  ♫ Catherine

SylvianeColette

MurielElisabeth

Dominique Laetitia

FaustineThibaut

Mélanie  ♫ Jackie

JacquelineClaudine

ChantalDanik

SarahPapy

ValérieDanielle

DominiqueEliette

Yvette et Pat

J'espère n'avoir oublié personne... merci Claudine pour le prénom de Laetitia...

Bon c'est pas tout ça mais il faudrait que je vous dise POURQUOI tout ce monde il est beau !

A cause de ça :

2011 12 03 oreillettes Téléthon 025.jpg

Comment vous ne voyez pas ce que c'est ?

2011 12 03 oreillettes Téléthon 010.jpg

Et là vous voyez mieux de quoi que j'cause ?

Parce qu'on y a mis du coeur à l'ouvrage pour confectionner les oreillettes vendues au profit du Téléthon

Jugez plutôt :

2011 12 03 oreillettes Téléthon 015.jpg

Y'en a qui font les petites boules (avec le sourire) au chaud parce que il ne faut pas que la pâte s'enrhume sinon on peut pas bien l'étaler après2011 12 03 oreillettes Téléthon 013.jpg

Y'en a qui les amènent sur un plateau (avec le sourire)

2011 12 03 oreillettes Téléthon 021.jpg

Y'en a qui les étalent... fin, fin, fin, (avec application... et avec le sourire)

2011 12 03 oreillettes Téléthon 024.jpg

Y'en a qui les déposent dans la friture (avec doigté) et y'en a qui les font cuire (avec le sourire)

2011 12 03 oreillettes Téléthon 005.jpg

 2011 12 03 oreillettes Téléthon 017.jpg

 Bon, des fois ça bouchonnait un peu, mais c'est à cause de la vidange...

Ben oui il faut bien changer l'huile de temps en temps pour que ça carbure mieux, et après il faut attendre qu'elle chauffe...

2011 12 03 oreillettes Téléthon 019.jpg

Et enfin le sucrage et l'ensachage (avec les jeunes et d'un seul bras, mais toujours avec le sourire ;-))

Et ça vous savez ce que c'est ?

2011 12 03 oreillettes Téléthon 029.jpg

C'est la DERNIERE !

Mais non c'était pas brumeux, juste "un peu" enfumé....

Quelques chiffres pour terminer : 15 kg de pâte (pétrie par Jean, avec le sourire) - 4h de boulot - 24 participants (au moins) - 160 paquets de 6 - 960 oreillettes + quelques brisures immédiatement recyclées (avec le s..., heu non : avec gourmandise)

 

La vente de ces oreillettes a rapporté 810 € !

 Un très grand MERCI et un très grand BRAVO à toutes et tous !
 

Commentaires

on sent un peu la friture mais c'est tellement bon ce soir à souper
le paquet en a pris un coup
j'en connais des gourmandes qui ont du finir le paquet
bon appétit à tous

Écrit par : claudine | samedi, 03 décembre 2011

Merci Claudine, c'est vrai qu'un doux parfum de fleur d'oranger flotte ce soir au Pied de la Tour et les bisous seront sucrés ;-)

Écrit par : Pat | samedi, 03 décembre 2011

Wahoo! Quel plaisir de voir tous ces visages et ces petites mains à l'ouvrage! Bravo!

Écrit par : Ruth | samedi, 03 décembre 2011

Mes plus sincères félicitations

Écrit par : bernard | samedi, 03 décembre 2011

hèèèèèèèèèèèèèèè les filles où sont vos zhommes ?
à la vaisselle ou au bistrot ?
il n'y en a pas zun sur les photos ...
et dire que si vous n'existiez pas mesdames nous serions obligés de faire tournoyer les crêpes nous même mais on vous aurait gardé pour les maux de la fin à la vaisselle et pour votre bonheur les bisous bisous sucrés ...

Écrit par : le bouif | dimanche, 04 décembre 2011

T'as pas bien ajusté tes lunettes, y'en a un sur une photo(Papy) + Thibaut qui a mis la main à la pâte à tous les stades de confection

Et puis les oreillettes c'est une affaire trop sérieuse pour qu'on laisse les hommes y mettre leurs mains... comme la guerre quoi !

Mais on a eu quelques époux qui sont venus nous apporter pendant quelques minutes un précieux soutien psychologique : Merci Messieurs !

Écrit par : Pat | dimanche, 04 décembre 2011

Tres bon apres midi convivial

Écrit par : colapat | dimanche, 04 décembre 2011

Bravo à toutes !!!!Ouais, mais moi, tu m'as oublié dans toutes les beautés de ce monde!!!!!!Bon d'accord, je n'étais pas là!!!!!mais je ne suis pas si moche que ça quand même!!!.......LOL!!!

Écrit par : Magali de gannat | dimanche, 04 décembre 2011

Bah rassure-toi Magali, tu es dans le même sac que Miss Alsace... que je n'ai pas citée non plus ;-DDD

Écrit par : Pat | dimanche, 04 décembre 2011

et Jean il est pas beau?Zut et moi qui croyais avoir bon goût...

Écrit par : nadine | dimanche, 04 décembre 2011

Et si il est beau le Jean surtout les mains dans la farine et avec le sourire.... comme souligné dans le dernier paragraphe ;-)

Écrit par : Pat | dimanche, 04 décembre 2011

et en plus on rigole bien, c'est tout bénéfice .....Pensée du jour: il paraît que l'altruisme rend les gens plus heureux (j'ai entendu çà hier au Téléthon) donc ne nous privons pas

Écrit par : Danielle | dimanche, 04 décembre 2011

excellentes ces oreillettes !!!!
bravo les filles !!!! et les gars ....

Écrit par : co | dimanche, 04 décembre 2011

Quelle après midi sympathique nous avons passé .à vrais dire je sais ^lus vraiment s'il y avait quelqu'un d'autre avec moi car j'ai eu à tour de rôle .Pat , Valérie et Faustine ainsi que Danik avec le bras en écharpe qui sucrait tant bien que mal mais avec assurance ....

Écrit par : dominique | lundi, 05 décembre 2011

Je faisais allusion à la jeune fille qui accompagnait votre homonyme des Aires Hautes Dominique !

Écrit par : Pat | lundi, 05 décembre 2011

hèèèèèèèèèèèèèèè les fêtardes vous zavez offert une crêpe à votre balance pour qu'elle soit indulgente ce matin ?

Écrit par : le bouif | lundi, 05 décembre 2011

Super idée, si j'avais appris cela avant je serais venue volontier faire un petit tour vers Boucoiran pour déguster vos superbes oreillettes.

Écrit par : luitaud frédérique | lundi, 05 décembre 2011

Comment ça ? On est gourmand aussi de l'autre côté du Gardon ;-)

Écrit par : Pat | lundi, 05 décembre 2011

Ouais, ben moi aussi!

Écrit par : Marsel | lundi, 05 décembre 2011

Galavarde ;-)

Écrit par : Pat | mardi, 06 décembre 2011

vraiment on a assure les filles, merci a toutes pour avoir repondu presentes.on peut en faire des choses quand on est une bonne equipe!!!

Écrit par : cathy | lundi, 05 décembre 2011

Ouais mais on avait des coachs de première ;-)

Écrit par : Pat | mardi, 06 décembre 2011

miam miam sa donne vraiment envie il en reste un peut bon faut me les envoyé en Alsace!!! gros bisous a tous le monde

Écrit par : olivier | mercredi, 07 décembre 2011

Salut Olivier, faut dire à Chantal qu'elle t'en fasse quelques unes quand tu viendras au Pied de la Tour ;-)

Écrit par : Pat | mercredi, 07 décembre 2011

2009 11 24 balade avec Billy 019.jpg

 

vendredi, 30 décembre 2011

Contes à rebours J-2

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Novembre 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on se demande si certains n'auraient pas abusé des champignons... hallucinogènes !"

 

 

Promenons-nous dans les bois...

... pendant que le loup y est pas ♪♫

♫♪si le loup y'était...♪♪♫

ben on ferait un brin de causette : il me donnerait des nouvelles du Chaperon Rouge, moi je lui dirais que ma Mère-Grand c'est pas ça... parce que moi j'aime bien les loups (et non je ne parle pas QUE de vous Akela ;-)))

Bon en fait hier on a fait un petit tour dans les bois avec Billy (si vous lui demandez il trouvera que c'était un grand tour mais bon...). On avait bien du retard à rattraper entre le temps maussade et l'humeur pluvieuse du hérisson bleu... heu...non c'est le contraire !

Enfin bref, si on vous disait... il s'en passe de belles dans les bois pendant que le loup n'y est pas

Bon plutôt qu'une longue histoire, que vous ne croiriez pas, je vais vous faire voir :

D'abord le temps et les arbres étaient un peu menaçants vous ne trouvez pas ?

2011 11 18 balade avec Billy 025.jpg

2011 11 18 balade avec Billy 006.jpg

Et y'avait de ces champignooooons...

2011 11 18 balade avec Billy 004.jpg

2011 11 18 balade avec Billy 010.jpg

2011 11 18 balade avec Billy 012.jpg

... d'une couleur "appétissante", n'est-il pas ? (réalisé sans trucage)

Grâce à Monique de Lédenon nous savons maintenant que ce sont des Pieds-Bleus et qu'ils sont comestibles !!!

La preuve ICI

2011 11 18 balade avec Billy 044.jpg

... puis y'a un "truc" à deux dents qui a goûté ceux-là...

2011 11 18 balade avec Billy 024.jpg

... du coup ça l'a fait grimper aux arbres... en s'aidant de ses trois griffes....

2011 11 18 balade avec Billy 021.jpg

... il lui a poussé une grosse barbe verte...

2011 11 18 balade avec Billy 033.jpg

... et ça lui a fait voir des châteaux de sable dignes des regs orientaux (ça c'était la minute cruciverbiste ;-))

2011 11 18 balade avec Billy 048.jpg

Même Billy a été contaminé : il lui a poussé plein de pustules vertes (où est-ce qu'il a encore été fourrer sa tête celui-là ?)

Et puis... j'avais gardé le meilleur pour la fin : une feuille qui s'agitait... ... toute seule... sans être accrochée à rien... J'avais même fait un petit film de 8 secondes pour vous montrer... mais voilà chuis pas fichue de le mettre en ligne à cause de la technique. Je vous donne un aperçu des "gros mots" employés par la plate-forme Midiblogs :

Seuls les fichiers .avi .mov .mpg .mp3 .mp4 .qtl .ram .ra .rm .smi .wma et .wmv sont autorisés. La taille du fichier ne doit pas excéder 15 Mo

Ben mon fichier c'est un Quick (à l'insu de mon plein gré j'vous jure !). J'arrive pas à le transformer en Mc Do© et en plus il faudrait qu'il subisse un sévère régime parce que qu'il titre le double du poids autorisé

Alors vous aurez seulement une photo d'une feuille (la marron pas la jauneen apesanteur. Par contre je peux vous mettre la chanson de Calogero ça je sais faire ;-D 

 à vous de cliquer sur la flèche si vous voulez aussi être en apesanteur

 2011 11 18 balade avec Billy 020.jpg

Enfin, à part ça, tout va bien :

On voit la vie en rose

2011 11 18 balade avec Billy 040.jpg

et les guirlandes de Noël en perles et en clochettes se préparent chez nos amis les Schtroumpfs (ça c'est pour Régis !)2011 11 18 balade avec Billy 014.jpg

Bon week end pluvieux sous la couette !

 moi j'y retourne,... cuver mon jus fermenté de salsepareille et digérer mes quelques arbouses quasi dans le même état que le jus...

hallucinations,visions,champignons,arbres,vert,rouge,jaune,violet,salsepareille,arbouse,schtroumpf alors !

Quant à Billy....

2011 11 08 photos divers 010.jpg

 
 

Commentaires

très bien pour les fruits (merci), mais il manque les fleurs et leur odeur....
super zen ton reportage.

Écrit par : Régis | samedi, 19 novembre 2011

Zen !?
j'aurais plutôt dit "délire" mais bon va pour "zen"
Comme ça la prochaine fois je mettrai Zazie ;-)))

Écrit par : Pat | samedi, 19 novembre 2011

Bien vu pour calo.

Écrit par : syl | samedi, 19 novembre 2011

en tout cas pas vu dans les bois... il a du rester coincé dans l’ascenseur ;-)

Écrit par : Pat | dimanche, 20 novembre 2011

Qu'est-ce que tu veux que je fasse dans les bois ? Il n'y a que des champignons à manger, ou alors du chien !!! Au fait, il est où Billy ?

Écrit par : AKELA | dimanche, 20 novembre 2011

Ben il est en train de digérer le loup... vous l'avez pas vu sur la dernière photo ?

Écrit par : Pat | dimanche, 20 novembre 2011

Je l'avais pris pour un agneau (se désaltérant dans le courant d'une onde pure)

Écrit par : AKELA | dimanche, 20 novembre 2011

En fait d'onde pure... il la préfère bien tourbeuse... et single malt :-)

Écrit par : Pat | dimanche, 20 novembre 2011

et voici Pat dans son "ONE WOMAN SHOW ".... tu devrais publier tes chroniques sur "you tube " je suis sûre que tu aurais beaucoup de visiteurs .....Elles tiennent aussi bien la route que certains qui sont ,paraît-il, journalistes

Écrit par : Danielle | dimanche, 20 novembre 2011

Ben c'est Billy qui va être vexé pour le coup si je lui vole la vedette !
Je l'enverrai sur Youtube à ma place parce que pour moi ça vaut pas plus cher que Face de Bouc...
désolée pour les "âmes sensibles" ;-)

Écrit par : Pat | lundi, 21 novembre 2011

quelqu'un a parlé d'odeur des fleurs ...
et bien j'm'en vais vous dire qu'èq choooose ... quand tune femme met son nez dans le bouquet pour y renifler le parfum elle ne fait que fourrer son tarin dans les zorganes reproducteurs de la plante ... à chacun ses goûts zet couleurs ...

Écrit par : le bouif | dimanche, 20 novembre 2011

Ouh, c'est louche tout ça ! Tous ces champignons sur ces troncs d'arbre , ça ressemble à une MST, mais ça ne m'étonne pas, tous ces arbres qui fricotent ensemble !

Écrit par : marsel | lundi, 21 novembre 2011

Mais vous êtes obsédés ma parole !
ça me rappelle une blague "cochonne" entre un psychiatre et son patient...;-)

Écrit par : Pat | lundi, 21 novembre 2011

rien à voir avec le sujet ...
Pat ton chien s'appelle " BILLY " ...
le mien c'est " DELATOUR " ...
et je lui dis " au pied DELATOUR " ...
mais qu'il est con ce vioc ...

Écrit par : le bouif | lundi, 21 novembre 2011

C'est exactement ma réflexion !....
mais je suis quand même écroulée de rire...
enfin tant que c'est pas la tour qui est écroulée...

Écrit par : Pat | lundi, 21 novembre 2011

Délicieuse note qui me donne l'âme d'un Schtroumpf

Écrit par : Ulysse | lundi, 21 novembre 2011

Je suis entièrement d'accord avec Danielle.
Entre des photos splendides, dignes d'un bon reporter photos, et des textes aussi joliment tournés qu'instructifs, tu mériterais d'être davantage connue.
Mais je ne sais pas s'ils te méritent tous ces "You Tube" ou autres "réseaux sociaux ", comme ils savent si bien le dire, les gens de la radio ou de le télé, brimés par le C.S.A..
Je me répète encore mais ton Blog devrait être davantage connu et reconnu, ...

Écrit par : Calistou | mardi, 22 novembre 2011

ouh là merci, merci ! les fleurs sont pas chères en ce doux automne !
Faut que j'm'accroche à mon balai (de genêts) pour ne pas avoir les chevilles qui enflent...
Mais contrairement à beaucoup de gens de notre 21e siècle je ne recherche PAS DU TOUT la notoriété
Du moment que les lecteurs prennent autant de plaisir à lire et à regarder que ce que j'en ai pris à écrire et photographier : Sam Suffit :-)

Écrit par : Pat | mercredi, 23 novembre 201

2009 11 24 balade avec Billy 019.jpg

jeudi, 29 décembre 2011

Contes à rebours J-3

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Octobre 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on passait une bonne soirée... en chantant !"

 

 

Vous pouvez cliquer sur toutes les photos pour les agrandir et sur les flèches des lecteurs musicaux pour écouter les chansons

Recette d'une soirée réussie :

Prenez une salle bien remplie (soixante-dix personnes environ = Que du beau monde !),

P1020569.JPG  P1020570.JPG

plantez le décor (un bistrot méridional réussi dans les moindres détails) sur une scène drôlement bien montée (et démontée dès samedi matin ! Bon anniversaire Stéphan ;-))

une gentille organisatrice avec un petit discours de bienvenue (Bravo Co ! C'était tout super !),

P1020572.JPG

une histoire d'amour aux ficelles grosses comme des cordages de bâteau, mais présentée sous son meilleur jour par quatre acteurs forts sympathiques, pleins d'entrain, aux voix -et aux doigts- magiques,

P1020578.JPG

Margot [Martine Ferreira interprétant le répertoire de Piaf]

P1020617.JPG

Paulo [Thierry Palem interprétant le répertoire de Brassens]

P1020607.JPG

Freddy [Christian Ortuno interprétant le répertoire de Brel]

et

P1020748.JPG

Bretelles [Bernard Ariu à l'accordéon]

"Muet" mais pas "manchot"

P1020751.JPG P1020752.JPG

  "Oh ! Mais il parle !!!"                           

un répertoire choisi parmi les inoubliables succès de Piaf, Brel et Brassens, accompagnés à la guitare et à l'accordéon, repris en coeur par l'assistance (et même dansé pour certains),

saupoudrez d'une touche d'humour,

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

   

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

   

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

La partie de cartes ?!

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

Rivaux ... ou ... complices

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie  comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

Aparté "Garcimore"

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

"Je vous ai apporté des bonbons" avec la participation du public !

 

 tout comme pour "la valse à mille temps"

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie   comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

Freddy/Christian à fond dans son rôle et son interprétation

mélangez harmonieusement et à la sortie... vous n'aurez que des sourires (et des oreilles) réjouis ;-D

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

Merci aux parents de l'A.P.E. pour la buvette à l'entracte ;-)

Pour plus d'infos : www.item-production.com

comédie musicale, Brel, Brassens, Piaf, chansons, répertoire, bistrot, soirée réussie

 
 

Commentaires

Ah ah je suis le premier !!!! ♪ ♫ ♫ Quand Margot dégrafait son corsage ♫ ♪ tralala la ♫ Billy était là ♫ La lala ♪♪♫ hips !!!

Écrit par : AKELA | samedi, 22 octobre 2011

Vous êtes le seul et l'unique Akela !... à savoir mettre des notes de musique dans les coms (grrr je suis jalouse !) et Billy est un chien, pas un chat, et il n'a droit qu'à ses croquettes jaunes, le pôvre !

;-D

entre nous : 3h de boulot hier après midi pour mettre la note en ligne et un seul commentaire... tout le monde doit être caché sous la couette... puisque c'est comme ça j'y retourne moi aussi

:-(

Écrit par : Pat | dimanche, 23 octobre 2011

Ah sous la couette ♫ Quand ^je pense à Fernande, Fernande, Fernande ♫ ♪ ♫
(eh pour les notes de musique c'est Alt 14 et Alt 13)

Écrit par : AKELA | dimanche, 23 octobre 2011

waouh ça marche : ♫♪♫♫♫♪ !

Ben j'ai appris deux choses aujourd'hui : les notes de musique dans les coms et enregistrer une photo à partir d'un DVD qu'on visionne sur l'ordi (je sais vous vous en fichez sous votre couette!)
Merci Akela ;-)

Écrit par : Pat | dimanche, 23 octobre 2011

Ben dis donc, ça m'avait l'air super cette soirée!!!Et voilà je ne suis jamais là quand il faut....Bon moi je ne sais pas faire les notes de musique comme Akéla, mais je vais chanter quand même " Elle est à toi cette chanson, toi l'Auvergnat qui sans façons.....lalala

Écrit par : Magali de Gannat | dimanche, 23 octobre 2011

oh bien trouvé Magali ! Bravo !
Mais c'est vrai qu'en Auvergne on a l'ordi sous la couette ;-D

Écrit par : Pat | dimanche, 23 octobre 2011

comme j'ai eu un week-end chargé c'est que lundi en fin d'aprés-midi que j'éclaire
l'ordinateur. je me suis régalée vendredi soir et le reportage que tu as fait le retrace
bien.le décor et les acteurs super.et merci pour nous avoir libérer le foyer pour le samedi soir là aussi la soirée c'est bien passée et maintenant c'est les vacances et on est de permanence pour la garderie.que c'est bien la retraite on a pas le temps de s'ennuyer.

Écrit par : claudine | lundi, 24 octobre 2011

 

contes à rebours, retour en arrière, billy, Margot, Piaf, Brassens, Brel

 

mercredi, 28 décembre 2011

Contes à rebours J-4

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Septembre 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on se demande ce que cache une fiole plus que centenaire, ce qui fait exploser le nombre des commentaires à la suite d'une note"

 

 

Les Colles... à Pat

Patacol le hérisson bleu colles.JPG

Il est des maisons, que dis-je, des mas qui, dès que vous en poussez la porte (un peu fort elle est lourde) vous font entrer dans un monde magique

Où le temps est suspendu

Où chaque pièce et chaque meuble vous racontent une histoire

Cachent un secret

Abritent des merveilles

Des trésors

Oh ne vous attendez pas à des milliers de billets de 500 F planqués sous le matelas, ça n'aurait aucun charme, et manquerait par trop de poésie. Ce serait bassement vénal et surtout ce serait faire injure à cette maison familiale et à son propriétaire qui ne demandent qu'à vous transmettre leur savoir, leur vécu, leurs anecdotes, l'entrain et la joie de dénicher dans la belle armoire du grand-père, pleine à craquer de vieux papiers à forte valeur sentimentale, quelque curiosité de derrière les fagots

Et justement il en est une que le hérisson, lors de sa dernière visite dans ce havre de quiétude, de souvenirs, de bons moments d'amitié partagée, a sorti du lot pour vous proposer une nouvelle colle à Pat

mas,souvenirs,lieu magique,fiole,bouteille,liquide

 Sauriez-vous me dire ce que contient cette fiole qui, depuis 148 ans, est gardée précieusement et transmise de générations en générations ?

N'hésitez pas à y aller de vos suggestions -les plus loufoques, mais pas scabreuses- à poser des questions dans les coms auxquelles je vous répondrai si vous chauffez ou si vous gelez , car la vérité est au fond de la bouteille et dans celle-là il n'y a pas de lie...

C'est écrit sur l'étiquette mais je vous paie des figues si vous arrivez à lire la belle écriture soignée qui a tracé ces quelques mots à la plume ;-)

Ah ! petite précision à l'adresse des habitants passés ou présents du chemin de Trèpeloup : laissez un peu jouer les autres si vous connaissez la réponse ;-)

 Commentaires

Ce breuvage est-il encore buvable ?
Serait-ce de l'eau de vie de figue ?

Écrit par : Christian | vendredi, 09 septembre 2011

complètement froid Christian :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Et au fait Christian vous serez parmi nous le week end prochain ? Le Gran Ran vous attend (et moi aussi :-))

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Il me semble reconnaître cette cheminée et je parierai que c'est de la cartagène!

Écrit par : Marsel | vendredi, 09 septembre 2011

il se peut bien que vous connaissiez cette cheminée (et celui qui l'alimente en bûches) mais ce n'est pas pour autant que vous chauffez Marsel :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

un petit conseil avant de vous laisser cogiter tout l'après-midi pendant que je vais me dégourdir les méninges au Scrabble avec les copines :

-sortez des sentiers battus et des contenus habituels des bouteilles, n'hésitez pas à lancer des idées loufoques (mais pas pour autant scabreuses je le répète) !

Bonne sieste ;-DDD

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

De la carthagène

Écrit par : bernard | vendredi, 09 septembre 2011

Vous gelez Bernard !

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

C'est de l'eau bénite provenant de la fontaine miraculeuse où la vierge Marie est apparue à Sainte Pate de la Colle Blanche le 9 Septembre 1861. selon la prédiction, le jour du 150ème anniversaire cette eau se transformera en élixir de jouvence, et Sainte Pate de la Colle Blanche effectuera son premier miracle en ôtant toutes les puces de Billy. enfin je crois......
Dans l'après midi, elle réalisera un second miracle en faisant 246 points au scrabble grace à un mot triple de 7 lettres comprenant le K, le X, le Y et le Z, sans que personne n'ose contester

Écrit par : AKELA | vendredi, 09 septembre 2011

beaucoup d'imagination Akela (je suis morte de rire) mais j'ai déjà réalisé le second miracle et plusieurs fois au grand dam de mes copines, vous ne les avez pas entendu crier depuis le Pied de la Tour ? Elles ont fait fuir toutes les cigognes et heureusement que la fiole est à Lavol sinon elle aurait explosé !

Mais vos "bondieuseries" laisse le Père Fouras de glace ;-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Une saillie de DSK

Écrit par : Lou Roumégaïre | vendredi, 09 septembre 2011

trop scabreux... censuré... ça fera des paillettes congelées :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

heu... de la cartagène ...

Écrit par : dominique | vendredi, 09 septembre 2011

Même avec des glaçons ce n'est pas ça Dominique

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Ma première idée: de la cartagène. Apparemment on n'y pense plus. Alors un médicament, une huile pour soigner les animaux, ou plus particulièrement les chevaux?

Écrit par : christine | vendredi, 09 septembre 2011

C'est vrai qu'il y a toujours eu des chevaux au Mas mais l'huile reste figée Christine :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

de l'eau bénite ou de l'eau provenant d'une source sacrée.
Guy (le mari de Christine)

Écrit par : guy | vendredi, 09 septembre 2011

C'est pas les valats qui manquent autour de Lavol mais j'ai bien peur que le bon dieu n'y soit passé que de nuit... et lors d'hivers glacials

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

de la carthagene bien sur

Écrit par : paradis | vendredi, 09 septembre 2011

Pourquoi bien sûr ? tu vas trinquer avec Jean Pierre tous les matins alors que ton épouse croit que tu fais du vélo ?
Ben la prochaine fois tu y rajouteras des glaçons dans ton verre !

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

de l'huile coude ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 09 septembre 2011

Pas mal trouvé mais ça grippe :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

rien!le liquide s'est évaporé. Donc c'est de l'air du temps passé.

Écrit par : nadine | vendredi, 09 septembre 2011

Non, non, Nadine le contenu est bien liquide... l'air est trop frisquet :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Une décoction à base d'armoise

Écrit par : Brigitte | vendredi, 09 septembre 2011

La tisane reste froide Brigitte :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Le dernier souffle de l'arrière arrière grand père.

Écrit par : Lou Roumégaïre | vendredi, 09 septembre 2011

Bélèou bé... mais non puisqu'on a dit que c'était liquide. le papé il soufflait le chaud... et le froid :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Une vipère cachée au fond de la bouteille qui parait il macérée dans l'alcool, calmait les violents maux de ventre!!!!!!( et j'en ai bu!!!sans savoir avant bien sur!!!!) beurk...Je dois ce breuvage à Marguerite ( la maman de Simone....la bretonne )

Écrit par : Magali de Gannat | vendredi, 09 septembre 2011

ou peut être du " pipi " humain, qui, frotté sur les doigts de pied, calmait des engelures l'hiver!!!( remèdes de grand mères )

Écrit par : Magali de Gannat | vendredi, 09 septembre 2011

Dis Magali t'es au courant qu'on en a brûlé pour moins que ça à Boucoiran au Moyen âge, des sorcières qui faisaient des remèdes de bonne femme ?

Mais toi tu brûles pas :-(

Et tu seras là le week end prochain il parait qu'il y aura Maryline :-)

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

148 tans de la sueur d'un fonctionnaire ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 09 septembre 2011

Le papé Teissier était pas fonctionnaire
Remets la clim :-(

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

je me languis de la réponse ..

Écrit par : ginette | vendredi, 09 septembre 2011

Je crois que vous êtes pas seule Ginette ;-))

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Le secret des secrets ?

Écrit par : AKELA | vendredi, 09 septembre 2011

Et pourquoi pas le St Graal tant que vous y êtes Akela !
Froid complet !

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

zut ! même en agrandissant la photo on voit pas ce qui est écrit ....
en tout cas c'est bien transparent
de l'eau bénite ? de l'eau d'Euzet ?
de la gnôle ?

Écrit par : co | vendredi, 09 septembre 2011

Ah est-ce que l'aïeul de Jean Pierre allait prendre les eaux à Euzet les Bains ? La question reste posée... et la mienne aussi !

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Le hérisson est bien long à nous répondre : aurait-il usé du contenu de la fameuse bouteille ?

Écrit par : Brigitte | vendredi, 09 septembre 2011

Et non Brigitte comme indiqué plus haut je scrabblais ne vous déplaise et maintenant ça fait 1/2 heure que je réponds à vos propositions nombreuses en vous laissant plein d'indices ;-DDD

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

je suis mort de rire en voyant les réponses ,
je dis rien , je ne sais pas non plus !

Écrit par : Régis | vendredi, 09 septembre 2011

oh vu le mail que vous m'avez envoyé Régis vous devez bien être dans le secret du maître de ces lieux enchanteurs ;-)
C'est vrai qu'on passe un bon moment à lire les réponses, je me régale et fait durer le suspense....

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

donc ce breuvage serait de 1863 ...
et vous savez ce que ça me rappelle 1863 ?
Première apparition en France à Pujaut dans le Gard du phylloxéra, ravageur de la vigne importé d’Amérique ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 09 septembre 2011

J'ai jamais dit que ça se buvait... c'est vous qui vous l'êtes inventé... et ça vous filerait peut être le phyloxera de boire le contenu de la fiole qui sait....

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

le bouif

non c'est pas une maladie liquide concentrée qui ravaja nos vignes ....
allez chercher ca coulle de source...

Écrit par : Régis | vendredi, 09 septembre 2011

à savoir que le liquide a sauvé les vignes dans les Bouches du Rhône ...
tout l'hiver les vignes étaient irriguées dans environ 60 centimètres d'eau du Rhône pour lutter contre ce fléau Américain le phylloxéra ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 09 septembre 2011

Ah Régis n'enduisez pas vos petits camarades dans de l'erreur, ça coule pas de source... ou alors il faut remonter très loin (je noie le poisson) ;-DDD

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

Eau de coings (aïgo de coudoun) ?

Écrit par : le bouif | vendredi, 09 septembre 2011

au coin... c'est pas ça !

Bon je vous laisse, le temps d'aller souper... je me régale tellement de vous lire que je donnerai la réponse que demain matin finalement, ça va pas vous empêcher de dormir au moins ? ;-DD

C'est Jean Pierre qui va être ravi que sa fiole suscite autant de commentaires

Écrit par : Pat | vendredi, 09 septembre 2011

peut-être de la liqueur de thym

Écrit par : claudine | vendredi, 09 septembre 2011

Et non Claudine pas plus du thym que de frigoule !

Écrit par : Pat | samedi, 10 septembre 2011

1863 Création du Crédit Lyonnais, il s'agit du premier dépot d'argent liquide.

Écrit par : AKELA | vendredi, 09 septembre 2011

J'ai dit qu'il n'y avait pas de dépôt au fond de la bouteille ;-DDD

Écrit par : Pat | samedi, 10 septembre 2011

J'y suis, les glaçons, le père Fouras reste de glace, on chauffe on refroidit etc etc, c'est des grélons "ZÉNORMES !!!" qui sont tombés sur Boucoiran,
J'ai gagné, j'ai gagné !!! ou j'en suis pas loin !!!!!!!!

Écrit par : AKELA | vendredi, 09 septembre 2011

BRAVO Akela !

quel fin limier vous faites
Sherlock Holmes peut remettre sa loupe dans sa poche avec vous

C'est en effet l'eau d'un grêlon tombé il y a 148 ans !

Y'a qu'à Lavol qu'on peut trouver ça ;-DDD

Écrit par : Pat | samedi, 10 septembre 2011

ou alors c'est une neige exceptionnelle (en Aout ?)

Écrit par : AKELA | vendredi, 09 septembre 2011

du jus de chaussette ?

Écrit par : le bouif | samedi, 10 septembre 2011

Ben j'en suis au jus de chaussette actuellement alors va falloir attendre un peu pour la mise en forme de la réponse ;-)

Écrit par : Pat | samedi, 10 septembre 2011

Bravo, fallait y penser! Mais le grêlon ne devait pas être très gros pour pouvoir rentrer dans la bouteille? ou alors il a été mis dans la bouteille déjà fondu? Mais pourquoi vouloir garder l'eau d'un grêlon? et après tout, pourquoi pas.

Écrit par : christine | samedi, 10 septembre 2011

 

*****La réponse ***** 

Et oui c'est encore l'ami Akela qui frappe fort en découvrant le contenu de la fameuse fiole Lavolienne

BRAVO A LUI ET BRAVO ET MERCI A TOUS d'avoir participé en nombre

et avec autant d'imagination, c'était génial de lire vos commentaires ;-)

* * * * *

Bon revenons à nos moutons, ou plutôt à notre grêlon !

Voici une image agrandie de la fameuse étiquette dont l'encre, quelque peu effacée par le temps nous révèle le contenu de cette petite bouteille qui en a fait couler tant... d'encre (virtuelle)

étiquette.JPG

Je vous la retranscris parce que j'avoue que ce n'est pas très lisible :

"eau d'un seul grêlon tombé le 4 juillet 1863"

P1010786.JPG

Et pour ceux qui se poseraient la question (comme le hérisson) de savoir comment on a fait passer le grêlon par un si petit goulot (la bouteille doit faire 25 cl à peu près) on a du attendre qu'il fonde et puis avec un petit entonnoir... ;-)

Mais pourquoi l'aïeul de Jean-Pierre a-t'il conservé l'eau de ce grêlon avec tant de précaution et de précision ? celà reste un mystère...

Mais on peut émettre quelques suppositions -toutes plus loufoques les unes que les autres :

  • Il n'est tombé QUE celui-là ce jour-là !
  • Il l'a reçu sur la tête !
  • Il est rentré dans la cuisine en cassant un carreau !
  • Il voulait le mettre dans son verre de Coca Cola 13 ans plus tard pour fêter l'indépendance de l'Amérique
  • .....

Ce qu'on espère c'est qu'ils n'étaient pas trop nombreux de la même taille parce que ça a du faire un carnage dans les vignes et vergers à l'époque !

Un très grand merci à Jean-Pierre pour cette trouvaille exceptionnelle et je ne manquerai pas de retourner au Mas Teissier, où sont conservés avec soin tant de "trésors" du temps passé, pour vous les faire partager ;-)

Et puis à Lavol ce ne sont pas les bouteilles qui manquent dans la cave de Jean-Pierre, même si elles sont vides elles valent le coup d'oeil.

contes à rebours,retour en arrière,billy,fiole,colle à pat,grêlon,lavol,teissier

 

mardi, 27 décembre 2011

Contes à rebours J-5

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

Août 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on voit des cigognes voler la vedette à Billy (Grrr)"

 

 

Trois notes pour le prix d'une : c'est pas tous les jours qu'on accueille des hôtes de marque au Pied de la Tour

 

Devine qui vient coucher ce soir ?

 

Il était presque 20h ce jeudi soir quand un vol d'une centaine (oui, oui vous avez bien lu) de cigognes s'est posé sur le village, afin d'y faire halte pour la nuit. Ben oui il parait que leur GPS ne fonctionne pas en nocturne

P1020609.JPG

P1010608.JPG

C'est impressionnant il y en a partout :

P1010589.JPG

P1010590.JPG

P1010597.JPG

P1010593.JPG

P1020607.JPG

 sur la tour (elles n'y sont pas resté longtemps elles ont eu peur du premier train qui est passé sous le tunnel),

P1010600.JPG

sur les pylônes électriques (pourvu qu'elles ne s'électrocutent pas en s'envolant comme à Bezouce),

P1010611.JPG

sur les toits,

P1010615.JPG

P1010618.JPG

P1010632.JPG

sur les cyprès du cimetière,

P1010643.JPG

sur le godet d'un engin de chantier, sur la cheminée la plus haute des Grès (une petite nostalgie de l'Alsace ?),... partout on vous dit !

Le standard a sauté chez le hérisson bleu et chez son frère ornithologue pour les prévenir de l'événement ;-) 

Un très gros merci à tous !

Ci dessus quelques photos pas bien terribles car la nuit tombait... mais demain elles doivent partir vers 10h alors le hérisson bleu sera sur pied de bonne heure pour de nouvelles photos... de jour !

Et en attendant si vous les avez vu arriver racontez-nous vos impressions dans les coms ci-dessous ! et si vous avez fait des photos vous pouvez me les envoyer on fera un album ;-)

 

cigognes,migration,vol,village,nuit

Et Bonne Nuit les Petites !

 

hérisson cigogne.PNG

Toutes les photos sont de Pat sauf la 1e, la 7e et la dernière qui sont de Colapat 

Une étape très remarquée... et remarquable

 cigognes, étape, migration,

Ce n'est pas moins de 149 cigognes qui font étape actuellement au Pied de la Tour

Après avoir "envahi" le village hier au soir, provoquant l'émoi et l'enthousiasme d'une bonne partie des Boucoirannais, nous les avons retrouvé ce matin dans un champ labouré au milieu de la plaine au Sud Est de Boucoiran. Au lieu-dit le Moutas, aux confins des territoires de Brignon et de Boucoiran

P1010703.JPG

P1010660.JPG

Un héron cendré est venu voir de plus près de quoi il retournait....

P1010663.JPG

P1010664.JPG

Le héron s'en va, il a du juger que ces "envahisseurs" étaient tout ce qu'il y a de plus pacifique, ou alors il se dépêche d'aller prendre son petit dej' avant de se le faire piquer ;-)

P1010689.JPG

P1010693.JPG

Mais tout ce ci n'est qu'élucubration de Hérisson, laissons plutôt la parole à un spécialiste : Philippe nous en dit plus sur nos hôtes :
 
"Le plus probable c'est qu'elles viennent d'Alsace Lorraine et Allemagne. C'est généralement de ces régions-là que proviennent celles dont on parvient à lire les bagues dans la région.
Certaines peuvent hiverner en Languedoc Roussillon (Réserve du Méjean à Lattes, décharge de Villeveyrac), d'autres poursuivent jusqu'en Espagne et s'arrêtent en Andalousie. Le reste passe en Afrique par Gibraltar pour hiverner au Maroc en Mauritanie ou au Sénégal.
Elles s'arrêtent la nuit car à ce moment là il n'y a pas d'ascendance thermique. Elles se déplacent en planant ce qui trés économique en énergie, mais pour reprendre de l'altitude elles ont besoin d'ascendance thermique, ce qui ne se produit que quand le soleil chauffe la terre
Elles dorment debout perché en hauteur (sécurité).
Leur nourriture se compose de crapauds, grenouilles, criquets, sauterelles, micro mammifères, et déchets divers qu'elles trouvent dans les décharges d'ordures ménagères
Il est normal qu'il y ait des gros vols (900 comptées à Andance -vallée du Rhône- il y a quelques jours en une journée - 300 à Bezouce récemment)
ça n'annonce rien de particulier non plus (hiver précoce ou plus froid) c'est la période normale de migration
Dans les année 70 elles étaient au bord de l'extinction.
Il y a eu de nombreux programmes de protection et de nos jours les populations se sont reconstituées : en 2010, 1527 couples étaient recensés rien qu'en France qui ont produit 2727 jeunes. En 2011, 4 couples ont nichés dans le Gard : 2 à Vauvert, 1 à Aimargues, 1 à Saint Gilles.
Il y en a aussi qui se reproduisent dans l'Hérault et en Camargue.
Il y avait des juvéniles dans le vol de Boucoiran.
Ils se reconnaissent car ils ont le bec partiellement noir alors que les adultes l'ont entièrement rouge. Les éclosions ont eu lieu en mai ou début juin et les jeunes se sont envolé fin juin début juillet.
Leur poids est de 2700 à 4400 g et leur envergure de 160 cm."
 
Un très grand merci à Philippe et si le soleil daigne se montrer elles reprendront leur voyage vers le Sud
 
Bonne route les filles ! et a l'an que ven...

P1010690.JPG

Pour quelques photos de plus...

hérisson cigogne.PNG... mais quelles photos !!!

Dans la boite à mails du hérisson bleu attendaient sagement depuis vendredi ces magnifiques clichés de nos hôtes d'une nuit, prises par Geneviève et Emile qui résident chemin du grand chêne au Pied de la Tour (littéralement) une partie de l'année

Un énorme merci à eux pour ces superbes instantanés

Pour le plaisir des yeux !

IMG_4295.JPG

IMG_4296.JPG

IMG_4300.JPG

IMG_4304.JPG

IMG_4309.JPG

IMG_4313.JPG

IMG_4323.JPG

IMG_4324.JPG

 

 Groumf, pas gonflées ces cigognes ! Me piquer la vedette, comme ça, sans prévenir. Heureusement elles sont pas restées parce que sinon j'en aurais fait du foie gras pour la St Sylvestre moi !

Té ! je boude jusqu'à demain !

contes à rebours, retour en arrière, Billy, cigognes

lundi, 26 décembre 2011

Contes à rebours J-6

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Juillet 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on participe à une garden party du 14 juillet très réussie, au Pied de la Tour"

 

 

Un 14 juillet très réussi

Ce matin nous avons répondu nombreux à l'appel du coeur, en prenant le chemin de Lavol Oh !

En voiture, à moto, à vélo ou à pied pour les plus courageux ;-)

P1000747.JPG

P1000750.JPG

 

 

 

Au passage je vous fais constater que les raisins se couflent bien comme des rèsi

 

 

 

 

 Et nous voici rendus à Lavol Oh ! haut lieu de l'art et de la tradition, où se mêlent avec bonheur tous les styles, où se retrouvent et s'entremêlent les amis, les connaissances, les perdus de vue, de tout le canton et même plus loin

P1000773.JPG

Patchwork très réussi non ?

Le tout sous l'oeil bienveillant du Maître des lieux, Jean-Pierre, et le sourire et l'accueil de la présidente de l'association, Babeth et de ses petites abeilles fort affairées...

P1000757.JPG

 

 

                        ... du four

 

 

 

P1000759.JPG

 

 

                                 ...au marché champêtre...

 

 

 

P1000753.JPG

P1000767.JPG

en passant par l'expo, dont voici un tout petit aperçu. Vous avez encore tout le mois pour aller la découvrir...[*]

P1000772.JPG

P1000787.JPG

 

 

J'y ai même croisé un jeune "confrère" très sympathique

 

 

 

 Vous ne le répèterez pas mais il est notoire que les Boucoirannais quand ils entendent le mot "culture" partent en courant comme s'ils fuyaient la Peeeste !

Mais un petit noyau d'irréductibles a su accommoder ce terme à son goût et même exploiter à fond une autre de ses significations

C'est vrai quoi la culture c'est aussi les vignes, les prés où paissent les chèvres, les champs de maïs dont se nourrissent les cochons...

Quel rapport me direz-vous ?

Et le vin, les pélardons et le saucisson vous croyez qu'ils viennent d'où, vous ?

 

Alors voici un aperçu de la vraie culture à la Boucoirannaise

P1000789.JPG

P1000790.JPG

Et franchement c'est pas désagréable du tout et ça a beaucoup de charme surtout dans un pareil cadre

Et en plus comme c'était (un peu) dimanche ils ont pratiqué le culte.... de l'AMITIE, avec beaucoup de ferveur !

Ces Boucoirannais sont des épicuriens, moi je vous le dis, et c'est carpe diem le plus souvent possible ;-DDD

Nous avons encore abusé de l'hospitalité Lavolienne, le temps d'un repas à la très bonne franquette chemin des prés (merci Danik, Megan et Alain) puis il a bien fallu penser à revenir à la capitale où les très aérés ombrages du champ de foire attendaient les boulistes pour un concours offert par la municipalité

P1000810.JPG

Et oui le pied de la tour c'est tout là-bas au fond...

Heureusement on avait le vent dans le dos ;-D

P1000813.JPG

 

 

 

Un petit coucou au Gran Ran en passant             

 

 

 

Et nous voici arrivés en plein coeur de l'action "pétanqueste",, si la quantité n'était pas au rendez-vous, la qualité elle ne faisait pas défaut, pas plus que l'ambiance d'ailleurs !

Que du beau monde, jugez-en par vous-même

P1000817.JPG

P1000820.JPG

P1000877.JPG

Les organisateurs, toujours fidèles au poste même si ce concours-là était hors compétition !

Et le grand vainqueur est... Pablo !

P1000852.JPG

qui a terrassé trois adversaires avant de se faire battre par sa grand-mère, mais comme elle avait triché en ne jouant pas le jeu, elle a été disqualifiée ! Non mais !

P1000855.JPG

 

 

 

                                   Et UN,

       

 

 

P1000858.JPG

 

 

Et DEUX,                                          

                                  

 

 

P1000859.JPG

 

 

                 Et TROIS... adversaires au tapis ;-D

 

 

 

 

P1000838.JPG

 

 

 

 

 

 

 

    Deux des malheureux vaincus

 

lavol,marché,exposition,artistique,four,pain,amitié,copains,pétanque,14 juillet

Heu, bon en fait il parait que les vainqueurs officiels sont Gérard et Bernard !

P1000875.JPG

Un grand merci à tous et toutes pour cette "Fête Nationale locale" très réussie

Dis Maman, c'est quand le prochain 14 juillet au Pied de la Tour ?

hérisson estival.jpg

[*] L'exposition artistique Lavol Oh ! en couleurs est ouverte au public tous les week end du mois de juillet de 15h30 à 19h30

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir

Et puis "épicuriens" et "carpe diem" ne sont pas des gros mots, ils veulent juste dire qu'on sait profiter de la vie, et "commensaux" que c'est agréable d'être assis à table en bonne compagnie ;-D 

Commentaires

""Et en plus comme c'était dimanche ils ont pratiqué le culte.... de l'AMITIE, avec beaucoup de ferveur !""
faut pas dire "ils" car toi aussi tu l'a pratiqué .... la preuve le 14 c'était un jeudi et non un dimanche ,la carthagéne de Jean Pierre et le vin d'Alain ont fait leurs effets.
merci pour les reportages comme d'habitude je me régale.

Écrit par : REGIS | vendredi, 15 juillet 2011

hi hi hi Bien vu Régis, mais ça doit être une overdose de charcutaille plutôt... ou le Mistral... ou la belle et bonne fatigue d'une journée bien remplie ;-DDD

Tant pis je le laisse, ça fera la note un peu "dévote" d'une journée républicaine ;-D

Et dites donc vous avez été emporté par le vent ?
Je vous ai aperçu et le temps de finir ma tranche de saucisson vous aviez disparu...

Écrit par : Pat | vendredi, 15 juillet 2011

Les absents ont toujours tort....
méa culpa !!!
Je n'étais pas à Lavol,
heureusement le hérisson a fait un reportage et je m'y crois!
Quant à Pablo il va falloir qu'on lui prenne sa carte de bouliste bientôt, c'est combien l'age minimum ?

Écrit par : ColàPat | vendredi, 15 juillet 2011

et non je suis resté à discuter avec Jean claude et son épouse sous le préau (les saucisses et le rosé nous ont aider à maintenir le coup ! )

Écrit par : REGIS | vendredi, 15 juillet 2011

oh oui ,il y a de bien belles choses à voir à Lavol .Allez voir çà !!!!!
et c'est vrai que le petit (ou plus gros ) en cas sous les arbres était bien agréable ......

Écrit par : Danielle | mardi, 19 juillet 2011

2009 11 24 balade avec Billy 019.jpg

dimanche, 25 décembre 2011

Contes à rebours J-7

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Juin 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on découvrait que les problèmes de circulation ne datent pas d'aujourd'hui !"

 

 

Le Rocher de la Dispute

rocher,dispute,la salée,barouquier,la rouveyrasse,régordane,charretiers,chemin,aphyllante,lièvre,moutons

 Il fut un temps où la 2x2 voies n'existait pas, où la RN106 n'était même pas dans les cartons de projets de l'Etat, où les voitures certes avaient des chevaux, mais qui carburaient au picotin d'avoine. Et, cependant les conducteurs de ces équipages avaient déjà un caractère bien affirmé, pour ne pas dire agressif, ce qui n'irait pas en s'arrangeant au fil des siècles...

 

Il existe un lieu-dit sur la commune qui s'appelle "Le Rocher de la Dispute"

HPIM1186.JPG

Pourquoi un tel nom ?

C'est une histoire qui est racontée de génération en génération dans la famille Teissier de Lavol, et grâce à Jean-Pierre qui me l'a rapportée et à Christian qui m'a emmenée sur les lieux, vous aussi vous allez découvrir un pan de la "petite histoire Boucoirannaise"

Les Romains, grands bâtisseurs de routes devant Jupiter, ont donc tracé la Voie Régordane qui de Nîmes en passant par la Gardonnenque, Alès et Villefort, gagnait la Gaule centrale. Une deuxième voie importante, partant aussi du pied des arènes, se dirigeait vers le Pays de Gabales (cliquez ICI si vous voulez en savoir plus) en suivant à peu près le tracé de la route d'Anduze actuelle, via Gajan et Lédignan

carte rocher dispute.JPG

Des voies secondairesque Jean Yanne aurait tout autant renié que nos routes départementales - servaient de bretelles à ces artères principales. L'une d'entre elles, s'amorçait sur la Régordane à peu près 500m avant le pont de Ners -à hauteur donc du hameau de Lavol- et par la Combe de Barouquier, et la Rouveyrasse rejoignait la rive du Gardon vers le rond point actuel. De là par Maruéjols et Lédignan on retombait sur la route d'Anduze et de Gabales

HPIM1228.JPG

Ces chemins ont servi longtemps après que les Romains soient rentrés chez eux s'occuper de leurs papes

HPIM1210.JPG

La piste n'est pas large, juste le passage d'une charrette. Pour se croiser il fallait y mettre un peu du sien et empiéter sur le bas-côté

HPIM1208.JPG

 Sauf qu'en haut de la côte, juste avant de redescendre vers le Gardon, il y a une barre rocheuse qui interdit tout croisement

HPIM1204.JPG

la montée

HPIM1203.JPG

le sommet

HPIM1191.JPG

la descente vers le Gardon

Il parait que déjà en ce temps-là (on va dire du temps où qu'y avait encore des rois en France...) c'était "priorité à la montée". Mais le charretier qui "descendait" ne l'entendit pas de cette oreille. Quelle mouche l'avait piqué ? Celle du coche assurément pour qu'il fit autant sa tête de mule. Il entreprit de descendre alors qu'un autre équipage montait. Inévitablement celà coinça, grinça, avança, reculas'entêta, s'accrocha... et jura comme... des charretiers. Mais aucun ne céda, enfin jusqu'à ce qu'un des deux (l'histoire n'a pas retenu lequel) fiche un grand coup de gourdin sur la tête de l'autre, au point de l'occire ! C'est qu'en ce temps-là, mes braves gens, on ne plaisantait pas au coin des bois !

Désolée, je n'ai pas de photos de la dispute, il faisait nuit, la lune n'était pas encore levée et le chemin n'était pas éclairé ;-D

Et le nom de "Rocher de la Dispute" resta à ce lieu, tout à fait paisible au demeurant, lors d'une matinée fleurie et ensoleillée d'avril, quand le hérisson bleu et son escorte (Billy et Christian) y firent halte

HPIM1181.JPG

Puisque qu'on était là, pourquoi ne pas partir à la découverte de la "Font de Barouquier" comme l'appelait toujours André Bonbonnelle, qui connaissait "ses bois" aussi bien que le fond de sa gamate

Et savez-vous que la limite des communes de Boucoiran et Maruejols passe par le lieu-dit de "La Bouteille" ? Pourquoi me demanderez-vous ? Pour une raison toute simple : notre ami Ulysse et son copain Gibus crapahutant dans les garrigues Gardoises pour une fois, voulurent marquer le coup et burent un coup à notre santé. Et une fois le flacon vidé, ils le retournèrent sur une branche d'èouze (chêne vert) pour rappeler cet instant mémorable ! Comment j'invente ? mais pas du tout, allez-y voir : elle y est la bouteille... vide et retournée ;-DDD

Bon revenons à nos moutons, heu non à notre "font", les moutons c'est plus loin... C'est donc aux confins de la Bruyère et de la Combe du Four que par un chemin plus étroit encore que celui qui avait provoqué la dispute, et qu'au milieu des bartas (ronces) nous trouvons la source de Barouquier, qui à cette époque-là coulait encore (en avril, juste un fil...)

HPIM1234.JPG

HPIM1242.JPG

Quitte à avoir un spécialiste des bois sous la main et le véhicule ad hoc (c'est Milou -heu non Billy- qui était ravi) nous avons poussé un peu plus loin en territoire ennemi (commune de Maruéjols) sur les crêtes, jusqu'à la Salée

HPIM1263.JPG

Et pourquoi La Salée ?

Pfou ! ce que vous pouvez être curieux quand même ! Bon je vous le dis mais c'est bien parce que c'est vous ;-)

HPIM1278.JPG

HPIM1265.JPG

oh ! on voit le Gran Ran depuis La Salée

Et bien à La Salée du temps où il y avait de grands troupeaux de moutons dans le canton (c'est pas si vieux que ça, milieu du siècle dernier) on répandait du sel sur les pierres pour les bédigues (brebis) qui en sont galavardes (gourmandes)

D'autres galavards sont passés par là récemment,... et ont laissé des traces

HPIM1272.JPG

HPIM1274.JPG

Des pétouliés,... de lèbres

Enfin, en principe les lièvres ne font pas des pétouliés (des petits tas de pétoules), ils disséminent leurs crottes n'est-ce pas ! Et là c'est le spécialiste Christian qui parle ! et le Hérisson Bleu écoute... sauf quand il me dit que la lèbre (ben oui c'est féminin en patois même si c'est un mâle !) est friande de ces fleurs bleues toutes fines. Alors là c'est moi qui sort ma "science garriguesque" en lui apprenant le nom de cette plante : l'Aphyllanthe de Montpellier, dont parait-il, les gamins d'autrefois suçaient le calice sucré comme des bonbons. Encore des galavards !

Et pour finir lequel pountchoune (pique) le plus à votre avis ? le barbelé ou l'argelas (genêt scorpion). Il aurait fallut demander à Steve McQueen (mais si... dans la Grande Evasion !)

HPIM1193.JPG

En tout cas le second est plus esthétique !

HPIM1178.JPG

Et voilà : encore une belle balade de faite, on rentre au bercail,... jusqu'à la prochaine !

Sources : "remontons la Gardonnenque" d'André Bernardy pour tout ce qui est "Histoire"

 "la garrigue grandeur nature" de JM Renault pour tout ce qui est flore

 le reste n'engage que la responsabilité de la narratrice, qui vous autorise à cliquer sur les photos pour les agrandir

 Merci quand même à Jean-Pierre Teissier pour l'histoire du Rocher de la Dispute et à Christian pour la visite commentée.

Et Billy dans tout ça ? ben il s'est contenté de suivre ;-)

 
 

Commentaires

Encore et encore, ce n'est pas croyable que ce village puisse avoir autant d'histoire sur son territoire, sur se qu'il s'y faisait il y a fort longtemps, mais des histoires vraies, de celle qui tiennent en halène tout l'auditoire de la commune.
-Bien dommage que ceux qui ne possèdent pas le net ne puissent en profiter.
-Mais une petite idée comme ça, et si ces histoires du passé étaient publiées un jour ou l'autre dans le bulletin municipal! une par bulletin, comme ça un plus grand nombre pourrait en profiter, je pense entre autre aux anciens.

Écrit par : bernard | lundi, 27 juin 2011

Tous les petits villages ont leurs petites histoires Bernard, c'est ce qui fait leur charme.

Et je ne connais pas le quart de celles sur Boucoiran, et les anciens s'en vont, et les nouveaux n'en ont rien à fiche (enfin en majorité) d'un passé qui ne leur évoque rien.

Heureusement qu'il y en a qui les ont consignées par écrit (je pense à Bernardy)
Et je déplore aussi que les "anciens" ne puissent avoir accès à Internet mais qu'y faire...

Et merci pour l'idée : je vais faire le contraire de ce que vous préconisez : je mettrai en ligne une histoire sur Boucoiran parue dans le bulletin municipal de cette année ;-DDD

Écrit par : Pat | lundi, 27 juin 2011

Le Rocher de la Dispute j'y suis allé il y a qq mois c'est Jean Pierre bien sur qui me l'a fait découvrir .
il est important que nos "vieux" nous fasse connaître toutes les histoires du village et qq fois leur histoire , c'est notre patrimoine .
rien que sur le hameau de Lavol il y a beaucoup de choses à découvrir et habitant là depuis 29 ans je ne connais pas tout loin de la , ton récit m'a permis de bien me réveiller ce matin et d'apprendre encore des détails inconus pour moi.
Merci PAT et tes aides.

Écrit par : REGIS | mardi, 28 juin 2011

Merci Régis,
Jean-Pierre ? il vaut à lui seul tous les programmes télé et Internet réunis, il a toujours quelque chose à raconter, un objet à montrer et c'est dit avec une telle faconde, on y passerait des heures...
Il faut absolument aller lui rendre visite lors de l'expo artistique qui a lieu dans son mas en ce moment, tout vaut le détour : les lieux, le micocoulier, les objets agricoles anciens, la collection de bouteilles qui s'agrandit d'années en années, et bien sûr les diverses œuvres d'arts bien mises en valeur par le cadre
A bientôt à Lavol donc

Écrit par : Pat | mardi, 28 juin 2011

Ben voilà !!! encore une note fort bien documentée, quel travail !!!
Salut l'artiste !!! Pat, tu excelles en ce domaine.
Salut aussi à tous tes collaborateurs.

Écrit par : Arécol | mardi, 28 juin 2011

pff : 2 mois de maturation et plus de 3h de boulot !
Mais quand on aime on ne compte pas ;-)

Écrit par : Pat | mardi, 28 juin 2011

merci, j'aime beaucoup continuez en fait c'est un lien bonne journée elsa

Écrit par : elsa sobrino | mardi, 28 juin 2011

Bonne journée à vous aussi Elsa

Écrit par : Pat | mardi, 28 juin 2011

Heureusement que quand on aime : "on conte"
hi ! hi ! hi !

Écrit par : Oncle Vania | mardi, 28 juin 2011

Encore une belle balade!!!Quel plaisir le matin de découvrir les bois de mon enfance....Mais j'avoue que je ne connaissais pas l'histoire, ni les lieux....à faire donc absolument. Merci Pat, pour tous ces chemins de randonnées!!!!

Écrit par : Magali de Gannat | mardi, 28 juin 2011

J'ai adoré cette histoire du rocher de la dispute. Tu sais comme j'aime tout ce qui touche à notre histoire et patrimoine. Par contre attribuer la voie régordane aux Romains ! Ca non alors ! Elle existait bien avant eux (lire l'excellent livre sur les chemins à travers les siècles en Languedoc). Certes ils l'ont entretenue et peut-être améliorée, mais ça m'étonnerait fort que ce soit eux qui aient creusé le fameux rocher... de la dispute (on va pas se disputer hein ?). D'ailleurs "régordane" vient du celte et non du latin, un signe, non ?
Et puis hé, je croyais moi que c'était un lieu de débauche, ce rocher des dix p...:-)

Écrit par : la calmette | mardi, 28 juin 2011

Merci Jack de votre passage au Pied de la Tour
Vu que je n'étais pas là à l'époque ou alors j'ai pas bien relu mes mémoires, je me suis fiée à ce cher Bernardy pour la Voie Régordane, mais je n'ai JAMAIS ECRIT qu'elle passait par le rocher de la dispute, relisez-bien ma prose !
De toute façon en Gardonnenque le tracé de la Voie Régordane est un sujet... à dispute !

Écrit par : Pat | mardi, 28 juin 2011

Biographie de Bernardy
il était ingénieur principal a EDF a fait une grande partie de sa carrière dans las Alpes Maritimes

- il a écrit 12 ouvrages
A la recherche de la villa de Tonance
Euzet,mon pays
Saint-Jean de Gardonnenque
Remontons la Gardonnenque
Les sobriquets collectifs
Visitons les cevennes
Visitons de Nimes à la Camargue
Itineraires protestants dans le Gard
Les garrigues Gard et Ardèche
Heurs et malheurs de l'academie de Nimes
Les artistes Gardois 1820-1920
Visitons Nimes et ses environs

Écrit par : bernard | mardi, 28 juin 2011

Autre précisions a son sujet
-il avait un fort bel appartement aux jardins de la fontaine a Nimes
-une maison agréable à St Jean du gard et une maison a Boucoiran avec ses beaufs
-il était marie sans enfant a une Jeanne Gigord

cette Jeanne avait pour frère Jean Gigord mon parrain garde des eaux et forêt de Villefort
une soeur Alice épouse d'un Venton
une soeur Yvonne vieille fille d'Alès
une soeur Odette mariée a un Roger Montaner, elle chef comptable chez Laden a Paris, lui petite affaire de taxi, ces Montaner ont eu un garçon carrière a Toulouse qui lui a eu une fille et un garçon, ce dernier chef d'agence du ML a Alès et maintenant a Nimes

Écrit par : bernard | mardi, 28 juin 2011

Merci pour ce mémoire "familial" Bernard

Écrit par : Pat | mardi, 28 juin 2011

Ce qui est épatant c'est la note bien sur, mais ce sont aussi les commentaires. Le lecteur que je suis prend un très grand plaisir à s'instruire et se divertir Au pied de la tour.

Écrit par : C.Q.F.D. | mardi, 28 juin 2011

Bonjour,
Pour l'anecdote et pour "la calmette" :-D
A Caissargues il y a "le chemin des buttes"
Certains Caissarguais disaient qu'auparavant ce nom s'écrivait avec un p, et un seul t.

Écrit par : ColàPat | mardi, 28 juin 2011

Et, bé avec peu de choses, on fait un monde de commentaires....bien coquins, ma foi!!!!j'adore!!!

Écrit par : Magali de Gannat | mardi, 28 juin 2011

Je me suis régalée! Chez nous aussi y a des disputes, mais moins croquignolesques. A lire prochainement dans la page blogs village.

Écrit par : marsel | mercredi, 29 juin 2011

et fort heureusement elle a finit moins tragiquement la dispute brignonnaise
Lien direct pour "les curieux" : http://brignon.blogs.midilibre.com/archive/2011/06/28/un-...

Écrit par : Pat | mercredi, 29 juin 2011

"le bâtiment socioculturel devient le foyer de la discorde" ( BRIGNON )

il n'y a pas qu'a LAVOL ou il y a des discordes !

Écrit par : REGIS | mercredi, 29 juin 2011

Pat on ne se lasse pas de toutes ces connaissances!!

Écrit par : chantal | jeudi, 30 juin 2011

Pat, Je suis "galavard" de cette prose enjouée aux senteurs de garrigue qui nous conte si drôlement les choses. Ce coin méritait bien que l'on boive avec mon ami Gibus une bouteille à votre santé !

Amical salut à tous ceux qui passent par ici

Écrit par : Ulysse | vendredi, 01 juillet 2011

Je lève mon verre à tous les galavards qui croisent au Pied de la Tour ;-D

Écrit par : Pat | vendredi, 01 juillet 2011

je lis les histoires en retard mais avec grand plaisir merci Pat ,il faudra que j'aille faire un tour dans les bois .....

Écrit par : Danielle | jeudi, 28 juillet 2011 

2009 11 24 balade avec Billy 019.jpg

samedi, 24 décembre 2011

Contes à rebours J-8

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Mai 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on montait bien haut pour retrouver nos ancêtres..."

 

 

Nous, on l'a déjà faite l'Ascension !

Mise à jour du samedi 4 juin concernant l'oppidum - voir en fin de note

Il y a un mois jour pour jour, le 30 avril donc, nous décidions de monter au Gran Ran

HPIM1520.JPG

Qui ça nous ?

Une fine équipe, la crème de la crème, composée de deux bons tiers de Parisiens (Brigitte et Christian), d'un petit tiers de Lyonnaise (Danielle) et d'un gros tiers de Boucoirannaise (Pat le Hérisson Bleu) ;-DDD

Vous me direz : ça fait 4 tiers ! Et je vous répondrais, comme César (celui de Pagnol, pas celui de Vercingétorix) : ça dépend de la grandeur des tiers ! Et n'essayez pas de noyer le poisson en me disant que c'est de l'arithmétique, parce que des poissons y'en a pas en haut du Gran Ran. Y'en a eut eu (comme on le verra plus loin) mais y'en a plus !

Et on a pas vu Landolfi non plus. Même avec la Lyonnaise et les Parisiens qui m'accompagnaient ;-D ça veut pas dire qu'il est mort... il était peut être monté à Paris recompter les Canebières...

Bon, pour ceux qui ne connaissent pas les Oeuvres de Pagnol passer votre chemin et sautez directement au paragraphe suivant ou prenez le chemin de la bibliothèque la plus proche

D'abord il faut que je vous explique le silence hérissonnesque depuis 3 semaines. C'est l'ami Pierrot (mais non pas Cuvier. Celui qui est dans la lune !) qui m'avait piqué ma plume, et l'avait jetée dans le trou de l'énigme du jeudi 5 mai ! Heureusement que j'ai réussi (non sans mal) à la récupérer ;-)

Hérisson trou Gran Ran Plume.JPG

Nous verrons plus loin la réponse à cette énigme

Revenons à nos moutons et à notre ascension. Pour commencer nous empruntons le chemin de la Font des Illières. Oui je préfère la faire dans ce sens, ça monte plus progressivement et puis on est pas sous le couvert des arbres, on profite du paysage. Ce chemin va nous mener au Jeu des Quilles dans un premier temps

Mais en parlant de temps, on le prend pour une petite pause (technique pour ces dames), et vu que c'est le seul banc sur le trajet ce serait bête de ne pas en profiter !

HPIM1522.JPG

Petit à petit, en suivant un chemin pour le moins rocailleux, nous prenons de l'altitude à travers la garrigue. Heureusement que le soleil joue à cache-cache avec les nuages, ça tempère l'atmosphère

Une nouvelle pause s'impose au Col du Jeu des Quilles. Pour s'abreuver, se reposer, cueillir du thym, admirer la vue, prendre des photos,...

P1010513.JPG

Une vue vers la pointe de la carrière. Ouf elle s'est arrêtée juste ! D'un peu plus elle nous "mangeait" le Gran Ran

P1050168.JPG

HPIM1526.JPG

Ci dessus le Serre des Avaous - autrement dit Serre de la Borie - en fait c'est lui le point culminant du territoire de la commune, avec ses 239 m. Le Gran Ran, lui, doit se contenter de 232 m !

Bon c'est pas tout ça mais maintenant faut trouver le petit chemin (non il ne sent pas la noisette, mais la frigoule, la lavande,...) qui monte au Gran Ran. Petit retour sur nos pas, qui nous permet de "retrouver nos poissons" du début de la note. Enfin de la preuve qu'il y a "quelques années" la mer s'étalait par ici

HPIM1530.JPG  HPIM1531.JPG

Mais en fait c'est pas compliqué de retrouver son chemin, car il existe des sportifs, vélocipedistes de leur état, qui préfèrent les ascensions en milieu hostile sur deux roues plutôt que sur deux pieds. Et pour ne pas se perdre ils ont balisé le sentier avec des gros points rouges, qu'il nous suffit de suivre, en levant un peu le nez des fois pour jeter un coup d'oeil chez nos voisins de Brignon, par exemple...

HPIM1532.JPG

... ou admirer une gueule de loup au milieu d'un raidillon dont je vous dis que ça !

HPIM1533.JPG

Après un moment de doute sur la validité des indications des VTTistes nous apercevons enfin le rocher du Gran Ran, but de notre sortie

HPIM1538.JPG

Désolée, le soleil faisait sa mauvaise tête derrière un nuage

Quelques pas encore, sous le couvert des arbres, on laisse les points rouges sur notre droite, le but des cyclistes n'étant pas d'admirer la vue depuis des pitons rocheux mais d'en ch... un maximum. Grand bien leur fasse ;-) et nous atteignons enfin THE GRAN RAN !

HPIM1552.JPG

P1010523.JPG

P1010533.JPG

Et là croyez moi y'a de quoi "flasher". Panorama à 360 ° (enfin je crois vous avez pu constater que j'étais plutôt fachée avec l'arithmétique)

P1050177.JPG

 

HPIM1567.JPG

 

Le village

HPIM1548.JPG

Le nouveau lotissement

HPIM1589.JPG

Le quartier du Four à chaux et le Moulin de la Roque

HPIM1551.JPG

Le mas de l'église

(si vous cliquez sur la photo pour l'agrandir vous apercevrez Jean-Pierre et son troupeau de moutons. Vont-ils jouer au tennis ? ;-D)

HPIM1561.JPG

Au Nord c'était... au premier plan Lavol très haut, au deuxième plan un bout de la voie ferrée et de Ners, au troisième plan Vézénobres et en fond brumeux les Cévennes

Vous n'aurez pas de photos vers l'Ouest car elles auraient été à contre-jour, mais c'est une mer de garrigue qui ravit l'oeil. Et NON, NON, et NON il n'y a pas de gaz de schiste dans le sous-sol. En tout cas z'on pas intérêt à venir voir ! Sinon le hérisson bleu leur fera goûter à ses piquants z'acérés. Non mais !

Bon on se calme, on respire un grand coup le bon air parfumé à la frigoule et... si on se penchait un peu sur cette question du trou !

P1010517.JPG

NON ce n'est pas un forage ! GRRRR !

C'est la "cheminée" de la résidence pricipale de M et Mme Cromagnon, que nous allons visiter maintenant

Il faut abandonner le promontoire rocheux pour entamer la descente et prendre un tout petit sentier sur la gauche qui amène à la Grotte du Gran Ran

HPIM1571.JPG

HPIM1572.JPG

Une première constatation "scientifique" s'impose : L'homme de Cromagnon était plus petit que le Parisien moyen ;-DDD

P1010539.JPG

Une deuxième constatation : si Madame Cromagnon a la main verte...

HPIM1578.JPG

... ce n'est pas une fée du logis, et il y a des fuites au plafond ;-DDD

P1010538.JPG

Mais ça suscite quand même l'intérêt des "touristes"

HPIM1576.JPG

HPIM1573.JPG

P1050186.JPG

La "pièce" du fond, là où débouche le fameux trou !

Les plus sveltes et souples d'entre vous pourront tenter de s'y glisser, c'est tout à fait faisable, mais là le terrain était impraticable à cause des récentes pluies (ben oui il avait plu à la fin avril !). On avait bien envoyé Brigitte en éclaireur mais elle est revenue toute crottée, avec "seulement" la photo ci-dessus !

Bon trève de plaisanterie ! Il s'agit d'une grotte qui a été habitée, il y a "quelques années" (mais bien après que la mer se soit retirée)

Et là je pose une question (je n'ai pas la réponse je la cherche) : Est-ce cette grotte fait partie de l'Oppidum classé aux monuments historiques en 1990 ? Sinon où se trouve t-il exactement ? Vous pouvez laisser la réponse dans les commentaires ou à l'adresse suivante si vous êtes un (ou une) grand(e) timide : patb30@orange.fr

Voir mise à jour à ce sujet en fin de note

En quittant ce lieu on a quand même fait deux "découvertes d'importance" :

HPIM1583.JPG

La tournée de Christine, la factrice, passe par là-haut puisqu'ils ont une "boite aux lettres". Si, si regardez bien en haut à gauche de la photo. Va falloir qu'ils pensent à apposer leur n° à côté :-D

HPIM1591.JPG

Et Monsieur fume, au grand dam de Madame qui lui a jeté le cendrier à la tête (ou alors serait-ce un bougeoir ??) et qu'il en a perdu sa moumoutte ;-DDD

HPIM1597.JPG

Toujours est-il qu'il y a quelques minutes on était perchés là-haut :

P1010541.JPG

Et que maintenant ça descend dur ! surtout pour les genoux n'est-ce pas Christian ?

HPIM1596.JPG

Et c'est là qu'on se dit qu'on a bien fait de la prendre de l'autre côté la promenade ;-)

HPIM1602.JPG

 

Un peu d'art déco pour marquer la fin du "calvaire"

 

 

 

 

 

 

 

Puis une pause au pied du Gran Ran pour reposer les rotules

 

HPIM1605.JPG

 

 

 

Le retour des moutons et de Jean-Pierre qui ont fini leur partie de tennis au Mas de l'Eglise

 

 

 

Et nous rentrons tout doucettement au Pied de la Tour, en jetant au passage un coup d'oeil au maset qui veille sur une vigne en Combe Juliane

HPIM1606.JPG

Bravo et merci à Danielle, Brigitte et Christian. Je viens de m'apercevoir que j'avais oublié de marquer les noms sur les photos, tant pis chacun reconnaitra les siennes, et les lecteurs pour une fois auront droit à plusieurs "points de vue" ;-)

Si vous désirez mettre vos pas dans les nôtres, voici la carte pour vous repérer (vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir), mais je vous déconseille de faire cette balade après le 15 juin sur les coups de 2h de l'après midi. Le mieux c'est d'attendre la mi-septembre et les Journées du Patrimoine car elle est au programme. Et avec un guide s'il vous plaît !

balade au Gran Ran.JPG

*** Mise à jour du samedi 4 juin : Finalement en fouillant sur Internet j'ai trouvé ma réponse à cette page , une étude archéologique dans les grandes largeurs de l'oppidum protohistorique du Grand Ranc par B.Dedet paru dans Gallia préhistoire T21 fascicule 1, 1978, pp.189-206 :

A son sommet, marqué par un éperon rocheux, se trouve un oppidum protohistorique délimité par un « mur éboulé »  dont fait partie une grotte. Ce lieu a été occupé à l’âge de Bronze Final puis à l’âge de Fer (env. 800 ans AV JC) selon une étude menée en 1974

Le site est classé aux monuments historiques depuis 1990 et se trouve sur une propriété privée

 
 

Commentaires

quelle balade ! merci de m'avoir fait découvrir de prés ce paysage que j'ai la chance de voir tous les jours.

Écrit par : Régis | mardi, 31 mai 2011

Ah ! vue sur le Gran Ran le matin en ouvrant les volets... au milieu d'une mer de garrigue... le rêve de tout hérisson bleu !

Écrit par : Pat | mardi, 31 mai 2011

il y a longtemps que je n'étais pas montée au gran ran et çà a été un plaisir ,nous sommes montés à notre rythme ,(qui n'allait pas trop vite ) donc nous avons bien profité de la promenade (belles vues ,parfums ,chants des oiseaux ,ramener du thym pour nos plats en sauce ...)et merci Pat pour l'imagination dans le récit ....Donc à refaire régulièrement (c'est mon médecin personnel qui le dit ... )

Écrit par : Danielle | mardi, 31 mai 2011

Oui et la prochaine fois on "obligera" votre médecin personnel à venir avec nous !
Parce qu'il est toujours en train de dire "faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais" ;-DDD

Et c'est vrai qu'on a pris notre temps et on a eu bien raison. On faisait pas de la compétition mais de la promenade (4h aller/retour !)

Écrit par : Pat | mardi, 31 mai 2011

j'attendais ce récit avec impatience....
Ah !! ces artistes, il ne faut pas les bousculer.
Et lorsque vient (enfin) le moment on n'est pas déçu.

Écrit par : Colapat | mardi, 31 mai 2011

je suis bien contente que le hérisson ait fini d'hiverner, qu'il soit à nouveau parmi nous; j'adore sa prose.
Quelle balade,j'en suis toute fatiguée.Mais c'est superbe.

Écrit par : nadine | mardi, 31 mai 2011

Moi, je ne sais toujours pas ou était le trou, d'il ya un mois environ,? comme je n'étais pas là, j'ai du sauter quelques réponses!!peux tu repeter Pat ?

Écrit par : Magali de Gannat | mercredi, 01 juin 2011

Ah!!!ça y est je viens de comprendre!!!!!!et, bé..c'est moi qui ai gagné l'énigme du trou? j'ai quoi en cadeau?

Écrit par : Magali de Gannat | mercredi, 01 juin 2011

effectivement Magali c'est toi qui avait découvert l'origine du trou !

t'as gagné le droit de venir passer le week end de Pentecôte au Pied de la Tour, mais y'a peu de chance que tu y croises le hérisson ;-DD

Écrit par : Pat | mercredi, 01 juin 2011

Magnifique et le récit et le parcours
-ce sentier est-il balisé façon GR?

Écrit par : bernard | jeudi, 02 juin 2011

Magnifique et le récit et le parcours
-ce sentier est-il balisé façon GR?
qui a exécuté le tracé en rouge? c'est super

Écrit par : bernard | jeudi, 02 juin 2011

Et non Bernard c'est justement parce que la promenade n'est pas balisée que j'en ai matérialisé le tracé sur cette carte.
A partir du jeu des Quilles apparaissent les "points rouges" des VTTistes qui nous ont bien aidés à trouver le bon sentier dans les derniers cent mètres, ma mémoire faisant un peu défaut ;-D
Peut être fera-t-on quelque chose de mieux pour la balade prévue pour les Journées du Patrimoine...

Écrit par : Pat | jeudi, 02 juin 2011

Pat que voilà une délicieuse balade fort bien narrée. Une petite remarque : je pense que la gueule de loup est en fait un pois de senteur (voir le site : http://www.aujardin.info/plantes/pois_senteur.php

PS j'ai perdu le message que tu m'avais gentiment envoyé pour m'expliquer la procédure pour dessiner un itinéraire Pourrais tu, quand tu auras un moment, me le renvoyer ? Merci d'avance

Écrit par : Ulysse | jeudi, 02 juin 2011

Désolée mon cher Ulysse, malgré la sueur dans les yeux, le souffle court, les jambes coupées par "le raidillon fatal" je peux vous assurer que c'était bien une gueule de loup ;-DDD
et puis il y a un mois je pense qu'il était trop tôt encore pour les pois de senteur

Pour le mode d'emploi des cartes je vais de ce pas voir si je retrouve mon 1er message ;-)

Écrit par : Pat | jeudi, 02 juin 2011

Ok Pat je m'incline mais j'ai déjà vu des pois de senteur au cours de mes dernières randos

Merci pour votre message

Écrit par : Ulysse | jeudi, 02 juin 2011

je confirme c'est une gueule de loup .
les pois de senteurs sont en fleur depuis 15 jours environ tout au moins à Lavol très haut (ne pas oublier que c'est le petit Nice)...

Écrit par : Régis | jeudi, 02 juin 2011

Quel plaisir de participer à cette expédition qui a nécessité une longue préparation : trouver une "fenêtre" météorologique clémente ; nous avons cherché des sherpas (pas shers !!!!....) mais avons renoncé car des tarifs trop chers pour nous, surtout sans sponsors).
Heureusement, nous avions Danielle, une première de cordée qui décoiffe ... D'ailleurs, c'est elle qui nous a coiffés au poteau en arrivant la première.
Au sommet, nous avons cru entendre un troupeau de lamas ; sans doute, l'ivresse des montagnes nous avait gagnés, mais en fait c'était simplement Jean Pierre et son troupeau dans la vallée.
Bref, ce fut un agréable après-midi, dont nous garderons un excellent souvenir, bien organisé par Patricia, notre guide.
Merci Patricia et bravo pour ton imagination pour nous conter notre balade.

Écrit par : Brigitte et Christian | samedi, 04 juin 2011

Merci Brigitte et Christian de vos compliments et surtout de votre compagnie pour ce "grand trek" au Gran Ran ;-)
Ressentir l'ivresse des 4000 à 232 m d'altitude, faut être Boucoirannais pour vivre ça ;-DDD... et elle m'avait pas tout à fait quittée quand j'ai raconté notre épopée de façon un peu "loufoque" ;-D

Écrit par : Pat | samedi, 04 juin 2011

contes à rebours, retour en arrière, Billy, gran ran, ascension, gran ran, grotte

vendredi, 23 décembre 2011

Contes à rebours J-9

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Avril 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on prenait connaissance d'une surprenante coïncidence"

 

 

Des tours et des détours

Patacol le hérisson bleu plume encrier.JPGIl y a quelques semaines j'avais osé mettre en parallèle la Tour de Londres et la nôtre à cause des corvidés qui leur tournaient autour ! J'aurais du attendre cette semaine pour cette audacieuse comparaison, elle aurait au moins eu  le mérite d'être d'actualité. Mais voilà le hérisson bleu lui non plus, n'a pas été invité at The Wedding alors il les ignore superbement, na ! ;-DDD

Restons Français !

Donc voici la question du jour : Quel est le point commun entre la tour de Boucoiran et la tour St Jacques à Paris ?

Aïe elle va encore nous saoûler avec son quart d'heure d'Histoire. Un quart d'heure par mois ça va, c'est pas encore l'overdose !

Deux petites photos pour meubler le temps de la réflexion...

 20081114.JPG  Tour_St-Jacques_des_quais siren.com.jpg

  • Bon déjà on va éliminer d'entrée un point qui saute aux yeux : elles ne sont pas du tout du même style architectural : Si la Parisienne est du gothique fin et élégant, la Boucoirannaise est du "défensif" costaud et carré !
  • L'une était tour à signaux, l'autre clocher d'église
  • La Francilienne date du début du XVI siècle (achevée sous François Ier, sa construction avait commencé sous le règne de son beau-papa, Louis XII, qui eux avaient en commun la "fameuse" reine Claude, fille de l'un et épouse de l'autre, et qui passa à la postérité en laissant son nom à une variété de prune !!), alors que la Gardoise date du XII e siècle (tout au moins la base)
  • L'une culmine à 58 m et rivalise avec ses voisines de la cathédrale Notre-Dame alors que l'autre ne mesure "que" 38m. Mais si la première a faillit y passer complètement à la Révolution, la seconde ne s'est vue "guillotinée" que de quelques mètres (créneaux ou chemin de ronde ?) sous Louis XIII lors des guerres de religion
  • Une est accolée à un château, l'autre est le seul vestige de l'église St Jacques de la Boucherie dans le 4e arrondissement de Paris (pas loin de l'hôtel de ville et de Beaubourg)
 
Alors... vous trouvez ?
 
Bon, laissez moi vous raconter un peu l'histoire de la Tour St Jacques

paris_tour_st_jacques_2 CPA.jpg

Nous avons vu qu'elle était le clocher de l'église du même nom. Survient la Révolution Française dans les années 1790 (comme tout le monde... ou presque... le sait). Et les églises pas plus que le clergé ou la royauté n'étaient en odeur de sainteté auprès des révolutionnaires. Comme bon nombre de ses "consoeurs" l'Eglise St Jacques fut réquisitionnée par la nouvelle République, fermée, transformée en salle de réunion et finalement vendue, détruite et ses pierres "recyclées" dans d'autres constructions plus "laïques". Son clocher en réchappa car son nouveau propriétaire, un certain Dubois, voulut en tirer profit !
 
Et il le loua à.... à.... à.... un fabricant de plombs de chasse ! qui faisait tomber au travers de cribles de différents calibres, du plomb fondu du haut de ses 58 m dans des cuves d'eau
 
Tout comme celle de Boucoiran, rachetée et restaurée par la famille Colombi à la fin des années 1940, la tour St Jacques ne dut son salut qu'à un entrepreneur entreprenant et au plomb de chasse !!

005b-Le château les trois tours.jpg

Et pour finir, cerise sur le gâteau, vous savez - ou vous vous rappelez - quel était le prénom de M.Colombi ?
 
Giacomo !
 
En français : Jacques !
 
Etonnant non ? ;-)
 
 
Un très grand merci à Christian, qui a fait cette découverte -et qui me l'a aussitôt fait partager- lors de la lecture d'un livre de Jean-Paul Rouland (et oui le frère de Jacques !) : "Petites histoires de l'Histoire de France"-éditions Hugo&Cie-
Un petit bouquin sans prétention, qui permet d'apprivoiser la Grande Histoire par le petit bout de l'anecdote
Les photos de la tour St Jacques proviennent des sites : siren.com pour la contemporaine et http://guy.joly1.free.fr/histoire_tour_st_jacques_la_boucherie.html pour la carte postale ancienne, ainsi que pour quelques renseignements supplémentaires sur cet édifice
Celles de la tour de Boucoiran font partie de la collection privée (n'est-ce pas ;-DD) du hérisson bleu
 
 

Commentaires

Bravo !!!

Écrit par : Colapat | jeudi, 28 avril 2011

"Ah ! Non ! C'est un peu court, Colapat !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme..."
...comme aurait dit Cyrano

Mais tu as tout dit en un seul mot, bien suffisant en lui-même, car déjà il fait rougir le hérisson, enfler ses chevilles et frétiller ses épines ;-) Merci !

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

Alors là ! tu m'en bouches un coin comme on dit ! elle est super cette histoire. Ainsi donc, le tour Saint Jacques aurait servi aussi à la fabrication des plombs pour les cartouches, comme la tour de Boucoiran ? C'est une découverte pour moi. Bravo pour ce petit précis d'histoire si instructif. Il va falloir qu'on s'associe tous les deux pour écrire.
Ma fille a eu l'occasion de voir la fabrication des plombs et de monter dans la tour de Boucoiran ( elle était stagiaire chez Colombi) et avait trouvé ça très intéressant et vraiment impressionnant.

Écrit par : la calmette | jeudi, 28 avril 2011

Je vous averti Jack pour moi ce sera 50% des royalties, pas moins ;-))

Elle en a de la chance votre fille d'avoir vu la fabrication du plomb du haut de la tour... parce que maintenant c'est du passé !
Les temps changent et la technique évolue : les plombs sont désormais fabriqués au ras des pâquerettes sur la rue des Cévennes

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

UN GRAND MERCI pour toutes ces trouvailles distillées avec toujours cet humour si fin et bien reconnaissable du petit hérisson bleu;)
une amatrice inconditionnelle
Vivement la prochaine:trouvaille!!!!

Écrit par : joséphine Fernandez | jeudi, 28 avril 2011

Merci à toi Jo de tes passages au Pied de la Tour en vrai ou virtuels

Faut pas trop me pousser pour me faire parler d'Histoire, surtout de la petite histoire, parce que pour ce qui est des dates... à part 1515 ;-)

Et je suis bien aidée par mes lecteurs qui me soufflent bon nombre de mes idées, l'humour c'est l'enrobage facultatif... et bien des fois il ne doit faire rire que moi tant j'ai la cervelle biscornue ;-DDD

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

et si vous demandiez que cette verrue affreuse au sommet soit supprimée, ce ne serai pas mal!!!!!

Écrit par : bernard | jeudi, 28 avril 2011

Et puis ce sera le tour du conduit inesthétique... et puis... et puis... les pierres à bossage seront "recyclées" sur la tête des voisins.....

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

je n'en dirais pas plus :bravo et merci pour l'histoire ou l'Histoire......

Écrit par : danielle | vendredi, 29 avril 2011

C'est bien la première fois que l'on me prouve que le plomb de chasse peut servir à quelque chose d'utile ! Bravo pour cette découverte

Écrit par : Ulysse | vendredi, 29 avril 2011 

contes à rebours, retour en arrière, Billy, tours, St Jacques, Boucoiran, plomb