Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 11 novembre 2013

11 novembre

"La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant"

P1090491.JPG

P1090492.JPG

Quelle est donc l'histoire de cette feuille de chêne blanc apportée par le vent de Nord-Est, qui est tombée en tourbillonnant dans les archives familiales de l'ami Jean-Pierre à Lavol-Haut ?

Marceau était son grand-oncle, Marceau était "poilu" en 1914, Marceau a occupé son temps en "gravant" avec une infinie patience et une infinie douceur cette feuille à son prénom !

Dans quelles circonstances ? La petite histoire ne nous le dit pas...

Mais rien ne nous empêche d'avoir une pensée pour Marceau et ses collègues "poilus" en ce jour de 11 novembre 

Si le cœur vous en dit vous pouvez assister à la cérémonie du souvenir qui aura lieu à 11h devant le monument aux morts (dont les noms ont été repeints récemment)  

11 novembre 1918,feuille,chêne,poilus

11 novembre 1918,feuille,chêne,poilus

Commentaires

Mais comment il a fait ça? Il a rajouté de l'encre sur la feuille? C'est impressionnant

Écrit par : Christine | lundi, 11 novembre 2013

Ah ce Jean Pierre il a tjrs une anecdote à raconter ou un trésor à partager ;-)

Écrit par : Sylvia | lundi, 11 novembre 2013

un souvenir bien fragile,une feuille de chêne qui doit être gardée avec beaucoup de douceur.Qu' elle était cette encre?....
Celà faisait plaisir de voir beaucoup enfants ce matin devant le monument aux morts

Écrit par : claudine | lundi, 11 novembre 2013

Ce n'est pas avec de l'encre qu'a été écrit le prénom, la feuille est "grattée", "poncée", impossible pour nous de dire comment !
Et c'est une feuille bien fragile mais rudement bien conservée pour ses presque cent ans !

Écrit par : Pat | mardi, 12 novembre 2013

Comme quoi le dicton :
"gravé dans du marbre"
perd ici de son intensité.

Écrit par : ColàPat | mardi, 12 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.