Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 07 septembre 2012

Les colles à Pat - la réponse

Episode cévenol des 8 et 9 septembre 2002 - quand les éléments se déchaînent

Et oui c'était bien la voie ferrée au niveau du restaurant du Pont de Ners dans les jours qui suivirent les inondations meurtrières de septembre 2002, comme on peut le voir sur cette photo "élargie"

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée 5.jpg

Et cette colle (pas très marrante je vous l'accorde) nous permet de faire un retour en arrière de 10 ans

En 2002, le 2e week end de septembre fut très arrosé (c'est le moins que l'on puisse dire) en Gardonnenque, ainsi que dans tous les lieux proches des rivières impétueuses que sont le Gardon, la Cèze, le Vidourle,... quand les éléments se déchaînent

Au XXIe siècle on appelle ça "un épisode Cévenol" !

Mais les anciens vous le diront : toute la vie ça a été comme ça et depuis des temps immémoriaux !

Je ne vais pas vous "gaver" d'infos et de statistiques, les médias s'en chargeront mieux que moi

Je vais juste mettre en ligne des photos prises principalement par une conseillère municipale de l'époque qui a constitué un album-souvenirs de ces heures difficiles

Pour qu'on n'oublie pas... que ça peut toujours recommencer et qu'on n'y peut malheureusement rien (ou pas grand chose !)

Y'a pas a tortiller : il faut que l'eau passe et s'écoule, et quand il en tombe beaucoup trop à la fois ben ça donne ça : 

2002 09 09 ciel menaçant.jpg

un ciel menaçant et peu engageant au matin du lundi 9 septembre 2002 après un premier épisode orageux qui amena 40 cm d'eau dans la Grand'Rue dès le dimanche soir

2002 09 09 inquiétude et attente devant le bureau de tabac lundi 7h30.jpg

7 h 30 - lundi 9 septembre : Inquiétude et attente au Tabac/Journaux

La pluie reprendra de plus belle à 8h30 pour s'arrêter en début d'après-midi, mais en attendant...

2002 09 09 au plus fort de la crue 1.jpg 

2009 09 09 grand rue Nord au plus haut de la crue.jpg

2002 09 09 au plus fort de la crue 2.jpg

2002 09 09 au plus fort de la crue 3.jpg

Grand Rue (de nos jours Rue des Cévennes) entre l'usine de M.Colombi et la maison Vidal-Roux

2009 09 09 Gardon en crue.jpg

2002 09 09 plaine Nord.jpg

Les deux photos précédentes ont été prises par André Domergue depuis le château. La 2x2 voies, récemment inaugurée est hors d'eau,... mais c'est tout juste !

2002 09 09 Nozières devant chez Figuières-Chareyre.jpg

A Nozières non plus ça ne rigolait pas au petit matin du lundi 9 septembre (A hauteur du chemin qui monte au cimetière, entre les maisons Chareyre (auteur de la photo) et Figuière)

2002 09 Pont de Ners.jpg

Même après la décrue et le retour du soleil, le Gardon reste impressionant au Pont de Ners.

Il a résisté cette fois mais non sans mal :

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée 2.jpg

Y'a comme un "défaut" sur la voie ferrée côté Ners...

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée 6.jpg

C'est pas mieux sur la route côté Boucoiran !

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée.jpg

Ces troncs d'arbres ne sont pas tombés du ciel avec la pluie mais ils ont été laissés là par l'eau de la rivière en crue qui est passée SUR le pont (et aussi à travers !)

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée 3.jpg

2002 09 pont Ners voie ferrée endommagée 4.jpg

Ballast emporté, rails dans le vide. Une autre version d'un pont suspendu ?

Il faudra 3 mois de travaux pour que les trains entre Nîmes et Alès puissent à nouveau circuler

Et heureusement que le nouveau pont de la 2x2 voies était en service parce qu'il en faudra 6 de plus pour que la route parallèle à la voie ferrée soit réparée...

Quoique pour monter sur Alès au lendemain de la crue c'était pas gagné non plus...(giratoire route de Maruejols lès Gardon, en contrebas de la 2x2 voies)

2002 09 direction Alès par 2x2 voies au giratoire pont de Ners.jpg

2002 09 guinguette Pont de Ners.jpg

Et les guinguettes au bord de l'eau c'est agréable... mais pas par gros temps :-(

Tout comme les moulins... désaffecté certes pour celui-là, mais abritant la prise d'eau sur le Gardon, du canal d'irrigation qui traverse la commune

2002 09 moulin pont de Ners 2.jpg

2002 09 moulin pont de Ners 1.jpg

Canal qui ne sera pas en reste pour faire des dégâts comme ici au pont à hauteur du Mas de l'Eglise

2002 09 pont sur canal chemins des prés hauteur Mas Eglise 1.jpg

 2002 09 pont sur canal chemins des prés hauteur Mas Eglise 2.jpg

Les habitations du bas du village ne seront pas épargnées non plus. Les repères de crue qui jalonnent la Grand'Rue en sont les témoins

Tout comme M.Guiraud -maison en face du temple- qui comparait les niveaux des inondations de 1958 et de 2002

2002 09 chez M. Guiraud en face le temple comparaison crues 1958-2002.jpg

Un peu plus bas c'est le Floriguet -à sec 360 jours par an- qui avait roulé assez de galets pour construire un mur au milieu de la route 

2002 09 Grand'rue ruisseau du floriguet.jpg

D'ailleurs les orages incessants ayant frappé localement, ce sont tous les petits ruisseaux locaux qui ont saturé les premiers, le Gardon ne s'y est mis qu'après...

Et même les vignes au milieu des bois, mais en bordure du Caguessol, l'ont senti passer, tout comme celles de la plaine

2002 09 vignes couchées... rn bordure du Caguessol en plein bois.jpg

Au carrefour de Nozières-Brignon (le deuxième tronçon de la 2x2 voies vers Nîmes n'existait pas encore) le paysage est impressionnant, et même dramatique au vu des dizaines de voitures sans dessus-dessous et marquées à la peinture rouge quand les secours s'étaient assurés qu'elles étaient inoccupées. Triste témoignage des heures terribles vécues par les usagers et les riverains...

2002 09 à hauteur du carrefour de Nozières RN 106 1.jpg

2002 09 à hauteur du carrefour de Nozières RN 106 2.jpg

Le mardi le soleil se levait, comme si de rien n'était, sur un spectacle de désolation dans la Gardonnenque. On avait l'impression que la plaine avait été pilonnée par des bombardements intensifs. Arbres arrachés, routes éventrées, pont coupés, maisons détruites,...

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

route d'Uzès entre la RN106 et le pont de Moussac

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

passerelle emportée, toujours à Moussac

... heureusement la solidarité ne fut pas un vain mot et tout le monde mis la main à la pelle, au seau, à la serpillière, au balai,... pour permettre aux plus touchés de sauver leurs biens, ou ce qu'il en restait

Mais tout ne put être récupéré, et des amoncellements hétéroclites se succédèrent pendant plusieurs jours à côté de la gare

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,   épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

Paradoxalement après tout ce qu'il était tombé du ciel l'eau fut coupée pendant plusieurs jours (canalisations arrachées) tout comme l'électricité et le téléphone. La municipalité s'évertua à colmater les brèches avec les moyens du bord. Mais il y avait tant à faire partout... c'était quasiment mission impossible !

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

Mais petit à petit tout - ou presque- rentrera dans l'ordre

Le paysage gardera très longtemps les stigmates de ce week end d'apocalypse ainsi que les esprits de ceux qui ont traversé ces heures terribles. Certains qui avaient déjà vécu les inondations de 1958 ne pensaient pas voir ça une deuxième fois dans leur vie. Encore aujourd'hui quand le temps et le ciel noircissent, que les éclairs et le tonnerre se déchaînent un peu trop violemment, on se surprend à penser : "oh non pourvu que ça ne fasse pas de bêtises, pourvu que ça ne recommence pas !"

Petit à petit le Gard pansera ses plaies et les réouvertures des routes et voies ferrées donneront l'occasion aux "Huiles" (qui ne sont pas miscibles dans l'eau comme chacun le sait... oups désolée j'ai dérapée... dans l'huile ) de défiler en rangs serrés et de serrer des mains...

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

 épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

 

 

 

 

 

Visite ministérielle une semaine avant la réouverture de la voie de chemin de fer Alès Nîmes au Pont de Ners en décembre 2002

Cliquez sur l'article pour l'agrandir

 

  

 

 

Mais la nature, facétieuse, mis une petite touche d'optimisme -tout à fait déplacé dans le temps et les circonstances- en faisant refleurir un cerisier dans la plaine au Nord du village une semaine jour pour jour après la tragédie

épisode cévenol, inondations, orages, dégâts,

Merci pour les photos, les documents,... surtout à ma voisine du Mézadou qui ne veut pas être citée ;-)

Si vous aussi vous souhaitez apporter des photos, des témoignages... n'hésitez pas à me contacter ou à y aller de vos commentaires ci-dessous

En cliquant ICI vous pourrez lire la "version Brignonnaise" de ces événements

Et une exposition sur le sujet, organisée par le Conseil Général et la Croix Rouge, se tiendra à Lédignan les lundi 10 et mardi 11 septembre

En 10 ans nos petits villages ont bien changé, les nouvelles populations restent souvent incrédules quand on leur parle de risque d'inondations dans un pays où il fait (presque) tout le temps soleil, mais Dame Nature est toujours prête à se venger de toutes les misères qu'on lui fait subir... et elle est souvent la plus forte : il ne faut surtout pas l'oublier !

épisode cévenol,inondations,orages,dégâts

Commentaires

oh flûte ! je ne vous l'avais promise que pour demain mais la note est prête dès ce soir alors je la laisse en ligne !

Écrit par : Pat | vendredi, 07 septembre 2012

Ben dis donc, revoir toutes ces photos, ça secoue.......................

Écrit par : carol | vendredi, 07 septembre 2012

oui j'avoue que cette note a été assez lourde à réaliser, émotionnellement parlant !

Écrit par : Pat | vendredi, 07 septembre 2012

presque il faudrait que ça recommence rien que pour le super reportage photo ...
j'ai connu les zinnondations de VAISON la ROMAINE le 22 septembre 1992 ... il y avait de l'eau dans ma maison et à minuit j'étais sur mon toit avec des couvertures, des bougies et une lampe électrique pour regarder si la décrue commençait en bas ... ceci dit en passant, l'eau c'était plutôt un mélange de fuel des citernes qui se vidaient, les chiotes, les poubelles et le fumier du cheval du voisin ... haaaa depuis je bois le pastis pur ...

Écrit par : lebouif | samedi, 08 septembre 2012

Eh oui Pat, tout ça n'était pas drôle!

Écrit par : Marsel | samedi, 08 septembre 2012

Merci d'avoir pris sur toi, pour faire ce très impressionnant rappel.
J'ai la chair de poule en pensant à l'émotion,la détresse et la peine de beaucoup de gens.

Écrit par : Arécol | samedi, 08 septembre 2012

Deux mots pour adoucir mes souvenirs : entre-aide et solidarité.................

Écrit par : carol | samedi, 08 septembre 2012

au sud de Boucoiran la crue 2002 était inférieur à 1958 de quelques centimètres
et au nord elle était supérieur en 1958, il me semble de beaucoup plus.

Écrit par : Arécol | samedi, 08 septembre 2012

Arécol , contrairement a ce que tu dis au Plagnol le niveau de l'eau a été supérieure de 33 cm .
pour nous aussi même si on habite Lavol c'est souvenir qui perdure encore ce jour , car outre les démolitions déjà exécutées (maison des grands parents et de la soeur de mon épouse)la maison de ses Parents va être démolie même si elle n'est pas dans le courant et n'a eu que qq centimêtre d'eau a l'étage.
c'est une tranche compléte d'une vieille famille de la 106 Réglisserie qui disparait.

Écrit par : Régis | samedi, 08 septembre 2012

Régis, dans mon précédent commentaire, je ne parlais ni de Lavol ni de Brignon.

Seulement de la Grand rue de Boucoiran.

J'avais pris 2 photos :
-une de chez Mr Guiraud (au sud) et
-une de chez Mr Arnassan (au nord)
et tous les deux avaient encore les marques de la crue de 1958
sauf que chez chacun d'eux la plus haute des crues était différente.

Écrit par : Arécol | dimanche, 09 septembre 2012

c'est vrai qu'il faut se souvenir de la solidarité ....et du bazar ambiant pendant quelques jours ,tout le salon de coiffure était sur la route ....
et moi j'avais la chance de rentrer dans une maison sèche ,mais l'humidité qui est restée longtemps après était très désagréable ;et heureusement que le soleil était revenu le lendemain ..il me semble qu'en 58 ce n'était pas le cas (à demander aux personnes présentes à ce moment là )
Merci pour le reportage Pat

Écrit par : Danielle | lundi, 10 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.