Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 25 mai 2012

A propos des commentaires "modérés"

Mise à jour du vendredi 25 mai 9h20

Des fois un dessin (revu et modifié, avec toutes mes excuses à Man) vaut mieux que de longs discours

modération blogsien par Man.PNG

Communiqué Midiblogs "A propos de la modération des commentaires"

"Depuis quelques jours, les commentaires de tous les blogs sont modérés par Netino, la société qui modère déjà les commentaires sur lindépendant.fr et Midilibre.fr et tous les autres sites du groupe Sud Ouest [...]Faites nous remonter vos réactions, celles de vos lecteurs s'il y en a"

Alors comme il y en a des réactions de lecteurs et aussi de blogmestres voici une adresse pour les "faire remonter" : http://mediateur.blogs.midilibre.com/archive/2012/05/23/a...

Donc vos commentaires n'apparaissent plus immédiatement une fois faits. Il faut attendre le bon vouloir d'une personne extérieure au blog.

Le hérisson bleu regrette beaucoup cet état de fait mais n'y peut malheureusement rien :-[

... sauf... mettre dans le corps de la note les commentaires supprimés par Netino comme :

  • celui de Danielle écrit le 24 mai à 10h35 et rejeté par Netino avec la mention "autre motif" (sic) : "on peut se demander aussi ,pourquoi  cette société est privée ...ce ne pourrait pas être une commission de Midi Libre ,puisqu'il y a toujours des problèmes financiers dans la presse quotidienne !!!! bon courage Pat"
  • celui de Karine Chevalier écrit le 24 mai à 12h06 rejeté par Netino sans motif : "Moi aussi a ma grande surprise ,j ai constate que les commentaires n etaient plus libres. Je n ai pas eu l info de midiblog concernant cette moderation qui s apparente a la censure puisque je constate des rejets avec pour motif diffamation quand il s zgit de commentaires politique. Vous avez mon mail . Comment fait on remonter nos reactions a midi libre ou netino?Merci pour votre reponse"

Vendredi 25 mai-9h :

Voici à quoi ressemble la page ou s'affichent les commentaires faits sur le Pied de la Tour. A part lire le texte dans son intégralité et le supprimer je n'ai aucune possibilité d'influencer la parution des commentaires sur MON (NOTRE) blog !

Clic dessus pour agrandir

censure,commentaires

Et puis hier soir j'ai pensé à trois mots qui peuvent faire réfléchir (et à moi, peur) au sujet des problèmes de modération des blogs :
 
Censure : une soit-disant entreprise privée sucre les coms dans lesquels apparaissent certains mots "défendus"
 
Couvre-feu : à partir de 22h et jusqu'à 6h du matin les commentaires quels qu'ils soient ne paraissent pas vu que Netino ne fait pas les trois 8
 
Délation : la mention "avertir le modérateur" à côté de chaque commentaire incite à dénoncer les propos de son prochain

ça ne vous évoque pas quelques épisodes historiques nauséabonds du siècle dernier ?

On en est pas encore là ? Ben espérons qu'on en restera là

En attendant faisons contre mauvaise fortune bon coeur et contentons-nous de commenter les photos mises en ligne, de donner des petits noms aux orchidées, et d'essayer de reconnaître les anciens du village...

et si un commentaire anodin sur ces sujets est sucré je m'engage à le publier dans le corps de la note. Je ne peux pas le faire pour tous (heureusement il n'y en a pas beaucoup de censurés) parce qu'il faudrait que je passe mon temps devant l'ordi, et qui c'est qui sortirait avec Billy pour faire des balades et des photos, hein ?

Ah et puis Régis j'ai bien pensé transporter les pénates du blog "ailleurs", ou l'herbe semble plus verte, mais c'est un boulot de Romain... que je garde quand même sous le coude...

Mise à jour du vendredi 25 mai - 13h30

Encore un commentaire qui n'a pas franchi la barrière Netino, celui de Michel Benoit qui tient un blog très original sur sa ville Avignon (clic ICI pour un lien direct avec son blog). Il a été rejeté pour "autre motif" :

  • "Pour ma part, j'ai tout simplement pris la décision de publier dans le corps d'un message les commentaires censurés.
    Ce qui me chagrine beaucoup, car en fait mon blog n'a pas à avoir peur de la censure, c'est que cette "modération" a complètement brisé le caractère spontané des commentaires qui généraient des dialogues en temps réel.
    Le combat continue.
    ―――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――
    (là il parle de son blog)A-t-on le temps de lire tout ce qui nous est proposé et susceptible de nous intéresser sur le net ? C'est pourquoi j'avais pris le parti de ne publier qu'une (ou deux) photo(s) (des fois plus...) dans chaque note. Avec un titre. La photo parle d'elle-même. Le lecteur n'est pas découragé. Des questions se soulèvent..."
  • Ma réponse : Moi aussi Michel j'ai pris la décision de publier les coms rejetés dans le corps des notes, par respect pour les lecteurs et ceux qui se donnent la peine d'écrire un petit mot en passant. Mais c'est un travail de Romain, au détriment de la "création" de nouvelles notes. Sur des blogs comme les notres la spontanéité joue un grand rôle.

 Je ré-essayerai les parallèles entre photos d'hier et d'aujourd'hui, mais je suis une grande bavarde et il me faut un peu raconter des histoires pour lier les photos ;-D En tout cas merci de votre passage au Pied de la Tour, et souhaitons un rapide retour à la normale !

Commentaires

Communiqué Midiblogs "A propos de la modération des commentaires"

"Depuis quelques jours, les commentaires de tous les blogs sont modérés par Netino, la société qui modère déjà les commentaires sur lindépendant.fr et Midilibre.fr et tous les autres sites du groupe Sud Ouest [...]Faites nous remonter vos réactions, celles de vos lecteurs s'il y en a"

Donc vos commentaires n'apparaissent plus immédiatement une fois faits. Il faut attendre le bon vouloir d'une personne extérieure au blog.

Le hérisson bleu regrette beaucoup cet état de fait mais n'y peut malheureusement rien !

Écrit par : Pat | mercredi, 23 mai 2012

c'est quoi cette histoire ?

Écrit par : ginette | mercredi, 23 mai 2012

Bonjour Ginette, je vous conseille un petit tour sur les blogs ML pour y faire des coms ainsi que la lecture du message que je viens de rajouter à cette note
Bonne continuation et merci de votre visite

Écrit par : Pat | jeudi, 24 mai 2012

"Et non Ginette, nous sommes tous dans le même bateau : pieds et poings liés pour les commentaires, on ne peut plus intervenir sur leur publication !"

Hi hi!!!!
les deux lignes ci-dessus sont un "copié collé" que j'ai repris à Pat.....
Voyons s'il passe

Écrit par : Arécol (ColaPat) | jeudi, 24 mai 2012

.....Quitte a tout prendre....Mais vous n'aurez pas !!!ma liberté de penser!!!!

Écrit par : Magali de Gannat | jeudi, 24 mai 2012

Bon on sait déjà que les Auvergnates (même d'adoption) ne sont pas censurées ;-)
et Florent Pagny non plus !

Écrit par : Pat | jeudi, 24 mai 2012

Nouvelle loi ?
Nouvel amendement ?
Sur ton blog Pat il n'y a jamais eu le moindre écart je suppose qu'il n'en est pas de même sur d'autres il faut reconnaître que tu veille au grain

Écrit par : Régis | jeudi, 24 mai 2012

En trois ans d'existence je n'ai jamais eu à intervenir pour un commentaire déplacé au Pied de la Tour !
Les sujets abordés ne s'y prêtent tout simplement pas (et à ça j'y veille ;-))
Même Georges, je l'ai laissé s'exprimer... il a juste eu droit à un habillage en règle pour l'hiver prochain de la part des bloggueurs du Pied de la Tour, hérisson bleu compris ;-)
Et encore c'est resté au niveau de l'humour potache ;-DDD

Écrit par : Pat | jeudi, 24 mai 2012

on peut se demander aussi ,pourquoi cette société est privée ...ce ne pourrait pas être une commission de Midi Libre ,puisqu'il y a toujours des problèmes financiers dans la presse quotidienne !!!! bon courage Pat

Écrit par : Danielle | jeudi, 24 mai 2012

Moi aussi a ma grande surprise ,j ai constate que les commentaires n etaient plus libres. Je n ai pas eu l info de midiblog concernant cette moderztion qui s apparente a la censure puisque je constate des rejets avec pour motif diffamation quand il s zgit de commentaires politique. Vous avez mon mail . Comment fait on remonter nos reactions a midi libre ou netino?
Merci pour votre reponse

Écrit par : karine chevalier | jeudi, 24 mai 2012

Georges serait il pour quelque chose dans cette affaire ? serait il à la tête de cette étrange histoire? hum!!hum!!!trés louche!!!!
Je l'aurai un jour...........Je l'aurai.

Écrit par : Magali de Gannat | jeudi, 24 mai 2012

Et bien ne postez plus, le problème sera résolu

Écrit par : bernard | jeudi, 24 mai 2012

ça c'est pas malin comme réponse :-( et j'espère vraiment que c'est de l'humour parce que sinon en plus c'est triste !

Si on ne peut plus échanger sur les sujets de mes notes autant fermer le blog !
Ce qui ne saurait tarder au train où vont les choses... mais pour une fois ce ne sera pas du à un coup de Calgon du hérisson !

Écrit par : Pat | jeudi, 24 mai 2012

pourquoi nos commentaires seraient gérés par une personne extérieure au blog? tes reportages sont magnifiques continues à faire ton trés beau travail

Écrit par : claudine | jeudi, 24 mai 2012

Merci Claudine, mes "reportages" sont fait avec plaisir et pour être partagés (et commentés) avec le plus grand nombre sinon ils n'ont aucun intérêt !

Écrit par : Pat | jeudi, 24 mai 2012

" N E T I N O "

Laisses nous notre liberté d 'expression " AU PIED DE LA TOUR "

Sois Sympa, ne nous met pas " AU PIED DU MUR " .......

Écrit par : yvelise | jeudi, 24 mai 2012

qui paie Nettino ?

Écrit par : ginette | jeudi, 24 mai 2012

Petite Pat tu va devoir faire un blog à toi pour nous tous .
Je ne comprends pas il est simple pour Midi Libre ou la société chargée de contrôler de bloquer ou mettre en suspends un blog de village qui aborde des sujets types "politiques, ou autre" ou tout simplement d'interdire à la personne qui tient le blog d'opérer .
Il est 7h 29 on va voir à quelle heure mon message passera , même expérience le soir tard la nuit le samedi dimanche et jours fériés .

Écrit par : Régis | vendredi, 25 mai 2012

Petite Pat tu va devoir faire un blog à toi pour nous tous .
Je ne comprends pas il est simple pour Midi Libre ou la société chargée de contrôler de bloquer ou mettre en suspends un blog de village qui aborde des sujets types "politiques, ou autre" ou tout simplement d'interdire à la personne qui tient le blog d'opérer .
Il est 7h 29 on va voir à quelle heure mon message passera , même expérience le soir tard la nuit le samedi dimanche et jours fériés .

Écrit par : Régis | vendredi, 25 mai 2012

 
Pour ma part, j'ai tout simplement pris la décision de publier dans le corps d'un message les commentaires censurés.

Ce qui me chagrine beaucoup, car en fait mon blog n'a pas à avoir peur de la censure, c'est que cette "modération" a complètement brisé le caractère spontané des commentaires qui généraient des dialogues en temps réel.

Le combat continue.

―――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――――

A-t-on le temps de lire tout ce qui nous est proposé et susceptible de nous intéresser sur le net ? C'est pourquoi j'avais pris le parti de ne publier qu'une (ou deux) photo(s) (des fois plus...) dans chaque note. Avec un titre. La photo parle d'elle-même. Le lecteur n'est pas découragé. Des questions se soulèvent...

Écrit par : Michel Benoit | vendredi, 25 mai 2012

Bravo Pat, pour votre courage, je ne peux en dire plus de peur d etre censuré, qd je pense qu il y a des rigolos qui croient qu on est parano...

Écrit par : Puzzle | vendredi, 25 mai 2012

ONITEN qui mal y pense à mediter

Écrit par : Régis | vendredi, 25 mai 2012

Pat je n'avais pas pris conscience du problème mais je vais être vigilant et lorsqu'un commentaire sera censuré de façon abusive je le mettrai dans le corps d'une note. Si la censure devient "brutale" je changerai de plateforme

Écrit par : ulysse | vendredi, 25 mai 2012

Ulysse, si petit à petit les consciences s'éveillent c'est déjà ça...
Et si vous allez dans un pré qui semble plus vert, tenez-moi au courant, je vous emboiterai le pas avec plaisir même si ça me semble au dessus de mes forces ;-)

Écrit par : Pat | vendredi, 25 mai 2012

Hi hi hi !!!
Le modérateur, franchement tu nous emm----
Quand tous les blogs auront fermé
tu seras au chomage.

Écrit par : Arécol (ColaPat) | vendredi, 25 mai 2012

Trop sympathique cette note ! Autour de la modération des commentaires; j'avais chez moi laissé libre...mais j'ai eu des commentaires ignobles qui ne s'adressaient pas à moi, mais à d'autres; aussi je modère (ça m'énerve, mais c'est préférable).
Bon week-end

Écrit par : Michèle | vendredi, 25 mai 2012

Mais quand on peut modérer soit-même les commentaires il n'y a aucun problème
Ici en 3 ans d'existence il n'y a jamais rien eu à modérer car les sujets abordés ne s'y prêtent tout simplement pas
Merci d'être passée au Pied de la Tour Michèle et bonne continuation sur votre blog

Écrit par : Pat | vendredi, 25 mai 2012

PAT,ne baissons pas les bras, " l' Union fait la forçe "
Continues,à nous faire partager (les photos, les commentaires et anecdotes par lesquels notre cher "Boucoiran existe...et que tu fais revivre !!! "

Écrit par : yvelise | samedi, 26 mai 2012

Il y a quand même une belle contradiction! D'un côté on dit que les correspondants, c'est bien, ils sont proches des lecteurs, et de l'autre, on met une société très très éloignée qui filtre les commentaires des lecteurs, sans connaître le sujet, sans savoir de quoi on parle. En fait, on déshumanise. Ça s'applique aussi à tous ceux qui tiennent des blogs qui se veulent en contact direct avec les lecteurs, et Au pied de la tour en fait partie.

Écrit par : Christine | dimanche, 27 mai 2012

Tout à fait d'accord avec Christine, Pat, Yvelise, Régis....

Écrit par : Arécol (ColaPat) | dimanche, 27 mai 2012

Bonjour, lundi 29 05 2012, je viens d'envoyer un commentaire au médiateur il y a 15 minutes, dans le quel j'écrivais que
" les blogs c'était bien mieux avant, qu'à présent il n'y avait plus de spontanéité, que je ne ferai plus de commentaires, que j'irai moins souvent sur midi-blogs, et que j'arrêterai mon abonnement à midi-libre"
Eh bien ce commentaire n'est pas validé pour l'instant....

Écrit par : Arécol (ColaPat) | mardi, 29 mai 2012

Les commentaires sont fermés.