Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 30 janvier 2012

Boucoiran, le pays aux deux mairies !

hérisson bleu photographe.PNG

 

Et oui depuis samedi 17h il y a deux mairies au Pied de la Tour !

L'ancienne, emblématique, au dessus du tunnel depuis plus de 170 ans

 

  2011 01 22 Balade avec Billy 044.JPG

Et la nouvelle, inaugurée en grandes pompes ce 28 janvier

2012 01 28 Inauguration et voeux mairie 017.jpg

La foule des grands jours

2012 01 28 Inauguration et voeux mairie 031.jpg

Le discours du maire

P1030136.JPG

2012 01 28 Inauguration et voeux mairie 041.jpg

On coupe le ruban officiel avec le sourire

2012 01 28 Inauguration et voeux mairie 044.jpg

Et on se presse pour découvrir l'intérieur du batiment

P1030158.JPG

Et cet état de fait devrait durer le temps que les services municipaux dévalent la rue des platanes avec dossiers, matériels et archives pour investir les nouveaux locaux. Ce qui devrait être fait dans les jours qui viennent ;-)

2012 01 28 Inauguration et voeux mairie 050.jpg 

samedi, 28 janvier 2012

La pétanque... indoor*

Hier soir vendredi, avait lieu au foyer l'Assemblée Générale de la Boule Boucoirannaise

2012 01 27 AG Boules 009.jpg

Et comme le Doc ou Toto, les filles du Scrabble sont arrivées un peu à la bourre, mais pile poil

  • pour l'annonce du bureau reconduit dans son intégralité,
  • pour prendre en photo les trophées originaux et les lauréats de l'année 2011
  • et surtout pour trinquer à la santé de tous les membres de cette association bien sympathique (là les bouteilles étaient bien pleines, pas comme dans certain jardin ;-))

2012-01-27 19.20.12.jpg

Alors à dans quelques semaines sous les frondaisons des Ferragères ;-) pour le début de la saison

Et vous remarquerez qu'un vieux duo d'antan s'est reconstitué pour prendre... deux photos !

*indoor est un mot grand breton pour dire qu'on est obligé de jouer dedans quand dehors il pleut, il fait froid et il fait nuit... pas un temps d'ici, comme le mot...;-)

Patacol le hérisson bleu pétanque.JPG

Andrée Mazel, ou la passion boucoirannaise - 4

001d-boucoiran gare.jpg

Tchou, tchou.... "Boucoiran ! 2mn d'arrêt !"

A peine le temps de lire la dernière partie de la lettre d'Andrée Mazel !

C'est pas grave s'il vous faut un peu plus de temps, il y a un autre arrêt à la gare de Nozières...

.../...

Boucoiran par A. Mazel-4.PNG

Nozières - La Gare.jpg

Et voilà la grosse locomotive fumante et rugissante a emporté Andrée vers Avignon

Et nous, nous restons sur le quai avec nos mouchoirs...

... en espérant la voir revenir bientôt pour nous raconter encore, avec de si jolis mots, notre Boucoiran préféré ! (appel discret du pied à Michel ;-))

hérisson livre ouvert 1.JPG

vendredi, 27 janvier 2012

L'agenda du mois de JANVIER

infos du mois en cours,calendrier,rendez-vousLes rendez-vous à ne pas manquer au Pied de la Tour ou aux alentours

Rappels d'une fin de semaine bien remplie !

Et on connait maintenant les dates de l'exposition artistique annuelle à Lavol Haut. C'est encore loin je sais, mais vous pouvez d'ores et déjà bloquer la date du vendredi 15 juin (19h) pour le vernissage, du dimanche 8 juillet (à partir de 9h) pour le marché champêtre, et un ou deux week-end, du 16 juin au 29 juillet pour visiter l'expo. Pour plus de renseignements cliquez ICI (lien direct avec le blog de Lavol Haut)

N'hésitez pas à cliquer sur le calendrier pour l'agrandir

infos du mois en cours,calendrier,rendez-vous

Il ne tient qu'à vous -vous qui passez par là- de nous faire connaître d'autres dates, d'autres infos, ou d'autres événements...

En cliquant ICI ou sur "me contacter" en haut de la colonne de droite

Andrée Mazel, ou la passion boucoirannaise - 3

Toc, toc,... "Coucou, c'est encore Andrée qui vient vous chercher pour continuer la balade au travers du Boucoiran d'antan"

Aujourd'hui elle vous emmène danser aux Ferragères ???? Et bé où c'est ça ? Je vous laisse le découvrir...

a bouc vue gé jassette 1939.jpg

.../...

Boucoiran par A. Mazel-3.PNG

fête orchestre.jpg

Pour aider les mémoires Boucoirannaises à se délier [enfin celles qui restent en état de marche et qui ont accès aux nouvelles technologies, ça fait pas beaucoup de monde je vous l'accorde :-(...] je vous fais un brin de chronologie de la famille d'Andrée (infos données par son  petit cousin et filleul Michel, que je ne remercierai jamais assez d'être passé par hasard au Pied de la Tour et de nous ouvrir son coffre aux souvenirs familiaux) :

Son grand-père, André Mazel, natif de Nozières et décédé en 1900, a été maire de Boucoiran de 1881 à 1884. Il était un républicain acharné, ce qui lui avait valu l'expatriation en Espagne sous le 2nd Empire

D'un premier mariage (avec une Mazel de St Bénézet) il avait eu trois fils prénommés : Gracchus, Spartacus et Horace ! Ces prénoms latins, pour le moins originaux, ont du marquer les mémoires des "obscurs paysans de la Gardonnenque" car mon papé les citait souvent

D'un second mariage (avec Alix Fontanieu) il eut deux enfants : Just et Alix (qui était la grand-mère de Michel). Just est resté à Boucoiran et il a eu lui aussi deux enfants : Ali, marié à une Léo de Brignon, institutrice de son état, et "notre" fameuse Andrée

ça va vous suivez toujours ? Pas trop mal à la tête ?

Andrée a quitté son Boucoiran chéri pour aller travailler à Avignon, et elle est décédée en 1954

Voilà ce sera tout pour aujourd'hui, je vous laisse assimiler toutes ces informations et vous donne rendez-vous demain pour prendre le train à la gare de Boucoiran. Ce qui mettra un terme (temporaire ?) aux écrits d'Andrée

Alors ne soyez pas en retard, le chef de gare n'attendra pas....

hérisson livre ouvert 1.JPG 

jeudi, 26 janvier 2012

Andrée Mazel, ou la passion boucoirannaise - 2

Continuons la balade dans les rues du Boucoiran d'autrefois, en compagnie d'Andrée, qui est un guide passionnant autant que passionné

andrée mazel, mémoire, passion, village

.../...

andrée mazel, mémoire, passion, village

andrée mazel, mémoire, passion, village

A la prochaine !

On vous prend devant chez vous pour continuer la balade ?

Vous allez voir ça va valser sous les charmilles ;-)

andrée mazel, mémoire, passion, village

mercredi, 25 janvier 2012

Andrée Mazel, ou la passion boucoirannaise

CPA - Boucoiran Le Gardon.jpg

Vous vous souvenez, peut-être, d'un commentaire sous une note il y a quelques jours. Il y était question d'une Andrée Mazel et il était signé Raulet

Le hérisson est curieux (surtout quand il est bleu !). C'est là son moindre défaut. Il a écrit à l'adresse mail laissée par l'auteur, en demandant de plus amples explications. Et si le message était sibyllin, il n'était heureusement pas anonyme, car un certain Michel m'a répondu fort gentiment et présenté sa marraine Andrée Mazel native du Pied de la Tour (et qui se trouve au milieu de la barque sur la carte postale ancienne ci-dessus, petite croix noire)

Comme le hérisson bleu, elle était une passionnée de son Boucoiran, de ce qu'il était encore à l'époque (première moitié du 20e siècle). Elle a laissé de nombreux écrits sur des cahiers d'écoliers, que son filleul, Michel, s'attache à retranscrire par des moyens modernes. Car, même si elle avait quitté l'école très tôt pour aider ses parents, de condition modeste, à faire bouillir la marmite, elle avait la plume et le verbe très sûrs, comme vous pourrez en juger par la suite

Voici, pour aujourd'hui, la première partie d'une lettre écrite à sa tante en 1946, où elle chante son bonheur d'être Boucoirannaise et égrène les louanges envers son village natal

Et puis je vais faire comme à la télé : ce sera un feuilleton en plusieurs épisodes ! Histoire de fidéliser l'internaute de plus de 40 ans :-) Vous avez quand même de la veine, parce qu'il n'y aura pas de coupure publicitaire !

Boucoiran par A. Mazel-1.PNG

Rendez-vous au prochain épisode, ainsi que pour d'autres précisions sur cette Andrée Mazel avec qui le hérisson bleu, s'il avait quelques années de plus, aurait bien eu des affinités

Et un énorme MERCI à Michel de nous faire partager ses trésors familiaux

hérisson livre ouvert 1.JPG

mardi, 24 janvier 2012

Les colles à Pat - la réponse

Champagne * !

Savez-vous qui va fêter son bicentenaire au Pied de la Tour dans moins d'un an maintenant ?

gâteau bi centenaire.PNG

* En fait de champagne, du cognac conviendrait mieux, hé, hé, hé,  !

[Comme d'habitude il y a des "exclues" d'office qui se reconnaîtront ;-)] 

Bon il est 19h, je vous résume la situation :

  • ce n'est pas un alambic dans lequel on aurait distillé une cuvée spéciale "au pied de la tour"
  • ça ne concerne ni la tour elle-même, ni le canal, ni la gare de Nozières...
  • Et c'est un "mariage arrosé au cognac fine Napoléon"

 

 

Et voilà Brigitte vient de trouver, bien secondée par Carol, qui a bien persévéré

Bravo à toutes les deux !

Et y'a que des filles qui ont joué !!!

La réponse était

Le 18 janvier 1813 , sous Napoléon 1er donc, un décret rattache le village de Nozières (jusqu'alors commune à part entière) à celui de Boucoiran. C'est depuis que la commune se nomme Boucoiran et Nozières et a deux blasons (presque pour le prix d'un)

 

bicentenaire,pied de la tour,colle

C'est un mariage de raison plutôt qu'un coup de foudre car en 200 ans de vie commune (c'est le cas de le dire) il y a bien eu quelques anicroches au contrat dont celles-ci : au début du 20e siècle Nozières a demandé à faire sécession, avec l'aval de Boucoiran, mais le préfet n'a pas voulu, et, dans les années 1970, les Boucoirannais, sur proposition gouvernementale, voulaient revenir à la seule appellation de Boucoiran pour la commune, ce qui ne s'est pas fait non plus !

Ce qui serait sympa c'est que l'on fête ces 200 ans tous ensemble l'an prochain avec plein d'animations entre Nozières et Boucoiran... comme déplacer les Journées du Patrimoine à cette date -là !

Nous attendons vos suggestions...voeu pieu... "gros soupir"....  

bicentenaire,pied de la tour,colle

dimanche, 22 janvier 2012

Oh !

2012 01 22 un Ricard sinon rien 019.jpg2012 01 22 un Ricard sinon rien 009.jpg

Il pousse des drôles de trucs en hiver sur les arbres des jardins d'en-haut non ?

"Pour nous ce sera un Ricard® sinon rien !"

Allez hop Chantal et que ça saute... et si t'as des cacahuettes en plus... ;-DDD (désolée, message perso !)

réalisé sans aucun trucage, vous pouvez aller vérifier sur place ou cliquer sur les photos pour les agrandir ;-)

Patacol le hérisson loup.JPG

vendredi, 20 janvier 2012

Les charrettes renversées

charrette-guipavas.jpg"Hier matin, j'ai aidé à relever une charrette renversée devant la boulangerie... le verglas sans doute... avec deux "jeunots"... André et Jean-Pierre

On se connait bien. Et depuis longtemps. Vous pensez... on a fréquenté la même école communale ! Bon, on a peut être pas eu les mêmes instituteurs. Mais qu'est-ce que ça change ?"

 

Ah ces fameuses charrettes renversées... tout un poème !

La saveur d'une expression, en totale contradiction avec ce qui s'est réellement passé

Quelque chose de très agréable que l'on transforme en un travail pénible (et fastidieux selon le contenu de la charrette !) pour se donner bonne conscience ou se faire pardonner le temps perdu en vaines paroles... en tout cas pas pour ceux qui les ont échangées

Aider à relever une charrette renversée, on a pas encore trouvé mieux, à notre époque, pour "rentabiliser le temps perdu"... en convivialité ;-)

*****

Pour ceux qui ne connaitraient pas l'expression et/ou qui ne l'aurait jamais pratiquée, ce petit texte inspiré de ma rencontre avec les collègues hier, nécessite peut être une explication !

Elle doit être vieille cette expression, elle doit dater du temps... des charrettes ;-)

Du temps ou la femme disait à son mari : "quand tu reviendras de la vigne tu prendras le pain en passant devant la boulangerie" (par exemple). Et notre bonhomme, en sortant de la boutique tombe sur des copains, qu'il n'a pas vus depuis longtemps (ils travaillaient la terre d'à côté tout le matin) et ils en prennent cinq en discutant le bout de gras, ils taillent une bavette quoi !

Parlent de tout et de rien. Du temps qu'il fait, de celui qui passe, de celui qui est passé... Du temps d'avant, de la chasse, des lapins, de la myxomatose, se donnent des nouvelles d'autres qu'on ne voit plus, qu'on a pas vu depuis longtemps, de ceux qui sont partis...

Des fois, un autre, qui passe à ce moment-là, se joint à eux en demandant "vous préparez une liste pour les élections ?" et vient agrandir le cercle et alimenter la conversation "et toi tu dors bien ?" "Si je dors ? oh bonne mère... j'ose même pas en parler de peur que l'expression Jeunesse qui veille et vieillesse qui dort sont bien près de la mort se réalise..."

Et puis on s'aperçoit tout à coup que l'heure tourne ! "Dis c'est pas la demie de onze heures qui vient de sonner ? ben je vais me faire passer un savon par la Mariette en rentrant..." Et l'on se quitte prestement, avec un fond (tout petit le fond) de culpabilité... pour aller mettre les pieds sous la table !

Et la Mariette, en arrivant à l'estaou (à la maison) : "Dis, j'ai cru que tu le faisais cuire le pain ?" Et notre bonhomme, tout penaud :"si tu savais, dans le virage de la boulangerie il y avait une charrette de renversée, j'ai aidé à la relever..."

*****

Oui je sais ! y'a pas de photos rien que des trucs à lire ! Bouh qué tracassin !

Ben moi j'ai pris beaucoup de plaisir à relever la charrette avec Jean-Pierre et André hier matin devant la boulangerie et je voulais vous le faire partager... Na !

hérisson bleu.JPG