Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 24 décembre 2011

Contes à rebours J-8

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Mai 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on montait bien haut pour retrouver nos ancêtres..."

 

 

Nous, on l'a déjà faite l'Ascension !

Mise à jour du samedi 4 juin concernant l'oppidum - voir en fin de note

Il y a un mois jour pour jour, le 30 avril donc, nous décidions de monter au Gran Ran

HPIM1520.JPG

Qui ça nous ?

Une fine équipe, la crème de la crème, composée de deux bons tiers de Parisiens (Brigitte et Christian), d'un petit tiers de Lyonnaise (Danielle) et d'un gros tiers de Boucoirannaise (Pat le Hérisson Bleu) ;-DDD

Vous me direz : ça fait 4 tiers ! Et je vous répondrais, comme César (celui de Pagnol, pas celui de Vercingétorix) : ça dépend de la grandeur des tiers ! Et n'essayez pas de noyer le poisson en me disant que c'est de l'arithmétique, parce que des poissons y'en a pas en haut du Gran Ran. Y'en a eut eu (comme on le verra plus loin) mais y'en a plus !

Et on a pas vu Landolfi non plus. Même avec la Lyonnaise et les Parisiens qui m'accompagnaient ;-D ça veut pas dire qu'il est mort... il était peut être monté à Paris recompter les Canebières...

Bon, pour ceux qui ne connaissent pas les Oeuvres de Pagnol passer votre chemin et sautez directement au paragraphe suivant ou prenez le chemin de la bibliothèque la plus proche

D'abord il faut que je vous explique le silence hérissonnesque depuis 3 semaines. C'est l'ami Pierrot (mais non pas Cuvier. Celui qui est dans la lune !) qui m'avait piqué ma plume, et l'avait jetée dans le trou de l'énigme du jeudi 5 mai ! Heureusement que j'ai réussi (non sans mal) à la récupérer ;-)

Hérisson trou Gran Ran Plume.JPG

Nous verrons plus loin la réponse à cette énigme

Revenons à nos moutons et à notre ascension. Pour commencer nous empruntons le chemin de la Font des Illières. Oui je préfère la faire dans ce sens, ça monte plus progressivement et puis on est pas sous le couvert des arbres, on profite du paysage. Ce chemin va nous mener au Jeu des Quilles dans un premier temps

Mais en parlant de temps, on le prend pour une petite pause (technique pour ces dames), et vu que c'est le seul banc sur le trajet ce serait bête de ne pas en profiter !

HPIM1522.JPG

Petit à petit, en suivant un chemin pour le moins rocailleux, nous prenons de l'altitude à travers la garrigue. Heureusement que le soleil joue à cache-cache avec les nuages, ça tempère l'atmosphère

Une nouvelle pause s'impose au Col du Jeu des Quilles. Pour s'abreuver, se reposer, cueillir du thym, admirer la vue, prendre des photos,...

P1010513.JPG

Une vue vers la pointe de la carrière. Ouf elle s'est arrêtée juste ! D'un peu plus elle nous "mangeait" le Gran Ran

P1050168.JPG

HPIM1526.JPG

Ci dessus le Serre des Avaous - autrement dit Serre de la Borie - en fait c'est lui le point culminant du territoire de la commune, avec ses 239 m. Le Gran Ran, lui, doit se contenter de 232 m !

Bon c'est pas tout ça mais maintenant faut trouver le petit chemin (non il ne sent pas la noisette, mais la frigoule, la lavande,...) qui monte au Gran Ran. Petit retour sur nos pas, qui nous permet de "retrouver nos poissons" du début de la note. Enfin de la preuve qu'il y a "quelques années" la mer s'étalait par ici

HPIM1530.JPG  HPIM1531.JPG

Mais en fait c'est pas compliqué de retrouver son chemin, car il existe des sportifs, vélocipedistes de leur état, qui préfèrent les ascensions en milieu hostile sur deux roues plutôt que sur deux pieds. Et pour ne pas se perdre ils ont balisé le sentier avec des gros points rouges, qu'il nous suffit de suivre, en levant un peu le nez des fois pour jeter un coup d'oeil chez nos voisins de Brignon, par exemple...

HPIM1532.JPG

... ou admirer une gueule de loup au milieu d'un raidillon dont je vous dis que ça !

HPIM1533.JPG

Après un moment de doute sur la validité des indications des VTTistes nous apercevons enfin le rocher du Gran Ran, but de notre sortie

HPIM1538.JPG

Désolée, le soleil faisait sa mauvaise tête derrière un nuage

Quelques pas encore, sous le couvert des arbres, on laisse les points rouges sur notre droite, le but des cyclistes n'étant pas d'admirer la vue depuis des pitons rocheux mais d'en ch... un maximum. Grand bien leur fasse ;-) et nous atteignons enfin THE GRAN RAN !

HPIM1552.JPG

P1010523.JPG

P1010533.JPG

Et là croyez moi y'a de quoi "flasher". Panorama à 360 ° (enfin je crois vous avez pu constater que j'étais plutôt fachée avec l'arithmétique)

P1050177.JPG

 

HPIM1567.JPG

 

Le village

HPIM1548.JPG

Le nouveau lotissement

HPIM1589.JPG

Le quartier du Four à chaux et le Moulin de la Roque

HPIM1551.JPG

Le mas de l'église

(si vous cliquez sur la photo pour l'agrandir vous apercevrez Jean-Pierre et son troupeau de moutons. Vont-ils jouer au tennis ? ;-D)

HPIM1561.JPG

Au Nord c'était... au premier plan Lavol très haut, au deuxième plan un bout de la voie ferrée et de Ners, au troisième plan Vézénobres et en fond brumeux les Cévennes

Vous n'aurez pas de photos vers l'Ouest car elles auraient été à contre-jour, mais c'est une mer de garrigue qui ravit l'oeil. Et NON, NON, et NON il n'y a pas de gaz de schiste dans le sous-sol. En tout cas z'on pas intérêt à venir voir ! Sinon le hérisson bleu leur fera goûter à ses piquants z'acérés. Non mais !

Bon on se calme, on respire un grand coup le bon air parfumé à la frigoule et... si on se penchait un peu sur cette question du trou !

P1010517.JPG

NON ce n'est pas un forage ! GRRRR !

C'est la "cheminée" de la résidence pricipale de M et Mme Cromagnon, que nous allons visiter maintenant

Il faut abandonner le promontoire rocheux pour entamer la descente et prendre un tout petit sentier sur la gauche qui amène à la Grotte du Gran Ran

HPIM1571.JPG

HPIM1572.JPG

Une première constatation "scientifique" s'impose : L'homme de Cromagnon était plus petit que le Parisien moyen ;-DDD

P1010539.JPG

Une deuxième constatation : si Madame Cromagnon a la main verte...

HPIM1578.JPG

... ce n'est pas une fée du logis, et il y a des fuites au plafond ;-DDD

P1010538.JPG

Mais ça suscite quand même l'intérêt des "touristes"

HPIM1576.JPG

HPIM1573.JPG

P1050186.JPG

La "pièce" du fond, là où débouche le fameux trou !

Les plus sveltes et souples d'entre vous pourront tenter de s'y glisser, c'est tout à fait faisable, mais là le terrain était impraticable à cause des récentes pluies (ben oui il avait plu à la fin avril !). On avait bien envoyé Brigitte en éclaireur mais elle est revenue toute crottée, avec "seulement" la photo ci-dessus !

Bon trève de plaisanterie ! Il s'agit d'une grotte qui a été habitée, il y a "quelques années" (mais bien après que la mer se soit retirée)

Et là je pose une question (je n'ai pas la réponse je la cherche) : Est-ce cette grotte fait partie de l'Oppidum classé aux monuments historiques en 1990 ? Sinon où se trouve t-il exactement ? Vous pouvez laisser la réponse dans les commentaires ou à l'adresse suivante si vous êtes un (ou une) grand(e) timide : patb30@orange.fr

Voir mise à jour à ce sujet en fin de note

En quittant ce lieu on a quand même fait deux "découvertes d'importance" :

HPIM1583.JPG

La tournée de Christine, la factrice, passe par là-haut puisqu'ils ont une "boite aux lettres". Si, si regardez bien en haut à gauche de la photo. Va falloir qu'ils pensent à apposer leur n° à côté :-D

HPIM1591.JPG

Et Monsieur fume, au grand dam de Madame qui lui a jeté le cendrier à la tête (ou alors serait-ce un bougeoir ??) et qu'il en a perdu sa moumoutte ;-DDD

HPIM1597.JPG

Toujours est-il qu'il y a quelques minutes on était perchés là-haut :

P1010541.JPG

Et que maintenant ça descend dur ! surtout pour les genoux n'est-ce pas Christian ?

HPIM1596.JPG

Et c'est là qu'on se dit qu'on a bien fait de la prendre de l'autre côté la promenade ;-)

HPIM1602.JPG

 

Un peu d'art déco pour marquer la fin du "calvaire"

 

 

 

 

 

 

 

Puis une pause au pied du Gran Ran pour reposer les rotules

 

HPIM1605.JPG

 

 

 

Le retour des moutons et de Jean-Pierre qui ont fini leur partie de tennis au Mas de l'Eglise

 

 

 

Et nous rentrons tout doucettement au Pied de la Tour, en jetant au passage un coup d'oeil au maset qui veille sur une vigne en Combe Juliane

HPIM1606.JPG

Bravo et merci à Danielle, Brigitte et Christian. Je viens de m'apercevoir que j'avais oublié de marquer les noms sur les photos, tant pis chacun reconnaitra les siennes, et les lecteurs pour une fois auront droit à plusieurs "points de vue" ;-)

Si vous désirez mettre vos pas dans les nôtres, voici la carte pour vous repérer (vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir), mais je vous déconseille de faire cette balade après le 15 juin sur les coups de 2h de l'après midi. Le mieux c'est d'attendre la mi-septembre et les Journées du Patrimoine car elle est au programme. Et avec un guide s'il vous plaît !

balade au Gran Ran.JPG

*** Mise à jour du samedi 4 juin : Finalement en fouillant sur Internet j'ai trouvé ma réponse à cette page , une étude archéologique dans les grandes largeurs de l'oppidum protohistorique du Grand Ranc par B.Dedet paru dans Gallia préhistoire T21 fascicule 1, 1978, pp.189-206 :

A son sommet, marqué par un éperon rocheux, se trouve un oppidum protohistorique délimité par un « mur éboulé »  dont fait partie une grotte. Ce lieu a été occupé à l’âge de Bronze Final puis à l’âge de Fer (env. 800 ans AV JC) selon une étude menée en 1974

Le site est classé aux monuments historiques depuis 1990 et se trouve sur une propriété privée

 
 

Commentaires

quelle balade ! merci de m'avoir fait découvrir de prés ce paysage que j'ai la chance de voir tous les jours.

Écrit par : Régis | mardi, 31 mai 2011

Ah ! vue sur le Gran Ran le matin en ouvrant les volets... au milieu d'une mer de garrigue... le rêve de tout hérisson bleu !

Écrit par : Pat | mardi, 31 mai 2011

il y a longtemps que je n'étais pas montée au gran ran et çà a été un plaisir ,nous sommes montés à notre rythme ,(qui n'allait pas trop vite ) donc nous avons bien profité de la promenade (belles vues ,parfums ,chants des oiseaux ,ramener du thym pour nos plats en sauce ...)et merci Pat pour l'imagination dans le récit ....Donc à refaire régulièrement (c'est mon médecin personnel qui le dit ... )

Écrit par : Danielle | mardi, 31 mai 2011

Oui et la prochaine fois on "obligera" votre médecin personnel à venir avec nous !
Parce qu'il est toujours en train de dire "faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais" ;-DDD

Et c'est vrai qu'on a pris notre temps et on a eu bien raison. On faisait pas de la compétition mais de la promenade (4h aller/retour !)

Écrit par : Pat | mardi, 31 mai 2011

j'attendais ce récit avec impatience....
Ah !! ces artistes, il ne faut pas les bousculer.
Et lorsque vient (enfin) le moment on n'est pas déçu.

Écrit par : Colapat | mardi, 31 mai 2011

je suis bien contente que le hérisson ait fini d'hiverner, qu'il soit à nouveau parmi nous; j'adore sa prose.
Quelle balade,j'en suis toute fatiguée.Mais c'est superbe.

Écrit par : nadine | mardi, 31 mai 2011

Moi, je ne sais toujours pas ou était le trou, d'il ya un mois environ,? comme je n'étais pas là, j'ai du sauter quelques réponses!!peux tu repeter Pat ?

Écrit par : Magali de Gannat | mercredi, 01 juin 2011

Ah!!!ça y est je viens de comprendre!!!!!!et, bé..c'est moi qui ai gagné l'énigme du trou? j'ai quoi en cadeau?

Écrit par : Magali de Gannat | mercredi, 01 juin 2011

effectivement Magali c'est toi qui avait découvert l'origine du trou !

t'as gagné le droit de venir passer le week end de Pentecôte au Pied de la Tour, mais y'a peu de chance que tu y croises le hérisson ;-DD

Écrit par : Pat | mercredi, 01 juin 2011

Magnifique et le récit et le parcours
-ce sentier est-il balisé façon GR?

Écrit par : bernard | jeudi, 02 juin 2011

Magnifique et le récit et le parcours
-ce sentier est-il balisé façon GR?
qui a exécuté le tracé en rouge? c'est super

Écrit par : bernard | jeudi, 02 juin 2011

Et non Bernard c'est justement parce que la promenade n'est pas balisée que j'en ai matérialisé le tracé sur cette carte.
A partir du jeu des Quilles apparaissent les "points rouges" des VTTistes qui nous ont bien aidés à trouver le bon sentier dans les derniers cent mètres, ma mémoire faisant un peu défaut ;-D
Peut être fera-t-on quelque chose de mieux pour la balade prévue pour les Journées du Patrimoine...

Écrit par : Pat | jeudi, 02 juin 2011

Pat que voilà une délicieuse balade fort bien narrée. Une petite remarque : je pense que la gueule de loup est en fait un pois de senteur (voir le site : http://www.aujardin.info/plantes/pois_senteur.php

PS j'ai perdu le message que tu m'avais gentiment envoyé pour m'expliquer la procédure pour dessiner un itinéraire Pourrais tu, quand tu auras un moment, me le renvoyer ? Merci d'avance

Écrit par : Ulysse | jeudi, 02 juin 2011

Désolée mon cher Ulysse, malgré la sueur dans les yeux, le souffle court, les jambes coupées par "le raidillon fatal" je peux vous assurer que c'était bien une gueule de loup ;-DDD
et puis il y a un mois je pense qu'il était trop tôt encore pour les pois de senteur

Pour le mode d'emploi des cartes je vais de ce pas voir si je retrouve mon 1er message ;-)

Écrit par : Pat | jeudi, 02 juin 2011

Ok Pat je m'incline mais j'ai déjà vu des pois de senteur au cours de mes dernières randos

Merci pour votre message

Écrit par : Ulysse | jeudi, 02 juin 2011

je confirme c'est une gueule de loup .
les pois de senteurs sont en fleur depuis 15 jours environ tout au moins à Lavol très haut (ne pas oublier que c'est le petit Nice)...

Écrit par : Régis | jeudi, 02 juin 2011

Quel plaisir de participer à cette expédition qui a nécessité une longue préparation : trouver une "fenêtre" météorologique clémente ; nous avons cherché des sherpas (pas shers !!!!....) mais avons renoncé car des tarifs trop chers pour nous, surtout sans sponsors).
Heureusement, nous avions Danielle, une première de cordée qui décoiffe ... D'ailleurs, c'est elle qui nous a coiffés au poteau en arrivant la première.
Au sommet, nous avons cru entendre un troupeau de lamas ; sans doute, l'ivresse des montagnes nous avait gagnés, mais en fait c'était simplement Jean Pierre et son troupeau dans la vallée.
Bref, ce fut un agréable après-midi, dont nous garderons un excellent souvenir, bien organisé par Patricia, notre guide.
Merci Patricia et bravo pour ton imagination pour nous conter notre balade.

Écrit par : Brigitte et Christian | samedi, 04 juin 2011

Merci Brigitte et Christian de vos compliments et surtout de votre compagnie pour ce "grand trek" au Gran Ran ;-)
Ressentir l'ivresse des 4000 à 232 m d'altitude, faut être Boucoirannais pour vivre ça ;-DDD... et elle m'avait pas tout à fait quittée quand j'ai raconté notre épopée de façon un peu "loufoque" ;-D

Écrit par : Pat | samedi, 04 juin 2011

contes à rebours, retour en arrière, Billy, gran ran, ascension, gran ran, grotte

Les commentaires sont fermés.