Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 23 décembre 2011

Contes à rebours J-9

Pour le pourquoi du comment de la chose voir la note du 20 décembre ICI guirlandegif.gif

 Avril 2011 

contes à rebours 

 

"Où l'on prenait connaissance d'une surprenante coïncidence"

 

 

Des tours et des détours

Patacol le hérisson bleu plume encrier.JPGIl y a quelques semaines j'avais osé mettre en parallèle la Tour de Londres et la nôtre à cause des corvidés qui leur tournaient autour ! J'aurais du attendre cette semaine pour cette audacieuse comparaison, elle aurait au moins eu  le mérite d'être d'actualité. Mais voilà le hérisson bleu lui non plus, n'a pas été invité at The Wedding alors il les ignore superbement, na ! ;-DDD

Restons Français !

Donc voici la question du jour : Quel est le point commun entre la tour de Boucoiran et la tour St Jacques à Paris ?

Aïe elle va encore nous saoûler avec son quart d'heure d'Histoire. Un quart d'heure par mois ça va, c'est pas encore l'overdose !

Deux petites photos pour meubler le temps de la réflexion...

 20081114.JPG  Tour_St-Jacques_des_quais siren.com.jpg

  • Bon déjà on va éliminer d'entrée un point qui saute aux yeux : elles ne sont pas du tout du même style architectural : Si la Parisienne est du gothique fin et élégant, la Boucoirannaise est du "défensif" costaud et carré !
  • L'une était tour à signaux, l'autre clocher d'église
  • La Francilienne date du début du XVI siècle (achevée sous François Ier, sa construction avait commencé sous le règne de son beau-papa, Louis XII, qui eux avaient en commun la "fameuse" reine Claude, fille de l'un et épouse de l'autre, et qui passa à la postérité en laissant son nom à une variété de prune !!), alors que la Gardoise date du XII e siècle (tout au moins la base)
  • L'une culmine à 58 m et rivalise avec ses voisines de la cathédrale Notre-Dame alors que l'autre ne mesure "que" 38m. Mais si la première a faillit y passer complètement à la Révolution, la seconde ne s'est vue "guillotinée" que de quelques mètres (créneaux ou chemin de ronde ?) sous Louis XIII lors des guerres de religion
  • Une est accolée à un château, l'autre est le seul vestige de l'église St Jacques de la Boucherie dans le 4e arrondissement de Paris (pas loin de l'hôtel de ville et de Beaubourg)
 
Alors... vous trouvez ?
 
Bon, laissez moi vous raconter un peu l'histoire de la Tour St Jacques

paris_tour_st_jacques_2 CPA.jpg

Nous avons vu qu'elle était le clocher de l'église du même nom. Survient la Révolution Française dans les années 1790 (comme tout le monde... ou presque... le sait). Et les églises pas plus que le clergé ou la royauté n'étaient en odeur de sainteté auprès des révolutionnaires. Comme bon nombre de ses "consoeurs" l'Eglise St Jacques fut réquisitionnée par la nouvelle République, fermée, transformée en salle de réunion et finalement vendue, détruite et ses pierres "recyclées" dans d'autres constructions plus "laïques". Son clocher en réchappa car son nouveau propriétaire, un certain Dubois, voulut en tirer profit !
 
Et il le loua à.... à.... à.... un fabricant de plombs de chasse ! qui faisait tomber au travers de cribles de différents calibres, du plomb fondu du haut de ses 58 m dans des cuves d'eau
 
Tout comme celle de Boucoiran, rachetée et restaurée par la famille Colombi à la fin des années 1940, la tour St Jacques ne dut son salut qu'à un entrepreneur entreprenant et au plomb de chasse !!

005b-Le château les trois tours.jpg

Et pour finir, cerise sur le gâteau, vous savez - ou vous vous rappelez - quel était le prénom de M.Colombi ?
 
Giacomo !
 
En français : Jacques !
 
Etonnant non ? ;-)
 
 
Un très grand merci à Christian, qui a fait cette découverte -et qui me l'a aussitôt fait partager- lors de la lecture d'un livre de Jean-Paul Rouland (et oui le frère de Jacques !) : "Petites histoires de l'Histoire de France"-éditions Hugo&Cie-
Un petit bouquin sans prétention, qui permet d'apprivoiser la Grande Histoire par le petit bout de l'anecdote
Les photos de la tour St Jacques proviennent des sites : siren.com pour la contemporaine et http://guy.joly1.free.fr/histoire_tour_st_jacques_la_boucherie.html pour la carte postale ancienne, ainsi que pour quelques renseignements supplémentaires sur cet édifice
Celles de la tour de Boucoiran font partie de la collection privée (n'est-ce pas ;-DD) du hérisson bleu
 
 

Commentaires

Bravo !!!

Écrit par : Colapat | jeudi, 28 avril 2011

"Ah ! Non ! C'est un peu court, Colapat !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme..."
...comme aurait dit Cyrano

Mais tu as tout dit en un seul mot, bien suffisant en lui-même, car déjà il fait rougir le hérisson, enfler ses chevilles et frétiller ses épines ;-) Merci !

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

Alors là ! tu m'en bouches un coin comme on dit ! elle est super cette histoire. Ainsi donc, le tour Saint Jacques aurait servi aussi à la fabrication des plombs pour les cartouches, comme la tour de Boucoiran ? C'est une découverte pour moi. Bravo pour ce petit précis d'histoire si instructif. Il va falloir qu'on s'associe tous les deux pour écrire.
Ma fille a eu l'occasion de voir la fabrication des plombs et de monter dans la tour de Boucoiran ( elle était stagiaire chez Colombi) et avait trouvé ça très intéressant et vraiment impressionnant.

Écrit par : la calmette | jeudi, 28 avril 2011

Je vous averti Jack pour moi ce sera 50% des royalties, pas moins ;-))

Elle en a de la chance votre fille d'avoir vu la fabrication du plomb du haut de la tour... parce que maintenant c'est du passé !
Les temps changent et la technique évolue : les plombs sont désormais fabriqués au ras des pâquerettes sur la rue des Cévennes

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

UN GRAND MERCI pour toutes ces trouvailles distillées avec toujours cet humour si fin et bien reconnaissable du petit hérisson bleu;)
une amatrice inconditionnelle
Vivement la prochaine:trouvaille!!!!

Écrit par : joséphine Fernandez | jeudi, 28 avril 2011

Merci à toi Jo de tes passages au Pied de la Tour en vrai ou virtuels

Faut pas trop me pousser pour me faire parler d'Histoire, surtout de la petite histoire, parce que pour ce qui est des dates... à part 1515 ;-)

Et je suis bien aidée par mes lecteurs qui me soufflent bon nombre de mes idées, l'humour c'est l'enrobage facultatif... et bien des fois il ne doit faire rire que moi tant j'ai la cervelle biscornue ;-DDD

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

et si vous demandiez que cette verrue affreuse au sommet soit supprimée, ce ne serai pas mal!!!!!

Écrit par : bernard | jeudi, 28 avril 2011

Et puis ce sera le tour du conduit inesthétique... et puis... et puis... les pierres à bossage seront "recyclées" sur la tête des voisins.....

Écrit par : Pat | jeudi, 28 avril 2011

je n'en dirais pas plus :bravo et merci pour l'histoire ou l'Histoire......

Écrit par : danielle | vendredi, 29 avril 2011

C'est bien la première fois que l'on me prouve que le plomb de chasse peut servir à quelque chose d'utile ! Bravo pour cette découverte

Écrit par : Ulysse | vendredi, 29 avril 2011 

contes à rebours, retour en arrière, Billy, tours, St Jacques, Boucoiran, plomb

Les commentaires sont fermés.