Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 30 septembre 2011

Il suffira d'un cygne...

hérisson bleu automne.PNGBon le hérisson bleu s'était gentiment pelotonné sous sa couette en prévision de l'hiver quand on lui rappela, fort opportunément, que ce n'était que l'automne qui venait de sonner à la grande horloge du temps !

Alors faisant contre mauvaise fortune bon coeur et chatouillé par une plume noire venue du nord, il repris la sienne (de plume, enfin son clavier) pour vous faire partager ces quelques photos d'un cygne noir découvert par Christian sur les bords de la Marne... donc presque au pied de la tour ... Eiffel  ;-)

P1020705.JPG

P1020708.JPG

P1020717.JPG

P1020723.JPG

Pour les plus curieux, passons de la botanique à l'ornithologie, et posons nous la question de savoir si c'est bien normal un cygne noir dans les eaux de la Marne !

Vous fatiguez pas, j'entends déjà vos commentaires pas très fins mais assez racistes, alors on va faire appel à notre ornithologue attitré pour éclairer notre lanterne sur un mode un peu plus sérieux :

"Le cygne noir est une espèce d'origine australienne mais il a été introduit comme oiseau d'ornement en Europe et des individus se sont échappé et ont fondé une population férale*. Par contre je n'ai pas l'impression que ce soit une famille de cygnes noirs sur les photos, c'est plutot une famille de cygnes tuberculés (les juvéniles sont gris) avec un cygne noir."
 
férale* : Se dit d'une population d'oiseaux introduite retournés à l'état sauvage
 
Merci à Christian pour ces photos ensoleillées depuis la région parisienne et la découverte de ce "bel Australien" et à Philippe pour un nouvel éclairage ornithologique

Commentaires

Il y a bien des hérissons bleus, pourquoi pas des cygnes noirs ? Il y a aussi des loups végétariens ( si, si...mais pas moi) , des patrons communistes, des magrébins Front national, des pères Noel allergiques aux enfants, j'ai même connu une lesbienne homophobe ( authentique !!!) et même un Karl LANG qui considère marine LEPEN comme une dangereuse gauchiste.

Écrit par : AKELA | vendredi, 30 septembre 2011

Bon vous avez fini Akela avec vos oxymores ?
C'est comme les parties de boules carrées qui se jouent dans un silence assourdissant

Et vous savez que votre lesbienne homophobe a beaucoup perturbé ma maman. Heureusement avec les copines du Scrabble cet après midi on a bien cogité et on en a déduit qu'elle devait être misandre. Pas ma maman, la lesbienne homophobe ;-DDDD

Écrit par : Pat | vendredi, 30 septembre 2011

pour le moment je vous fais un signe de la main ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 30 septembre 2011

Un cygne noir , je n'en avais jamais vu mais en plus un cygne noir avec une patte, ça c'est incroyable!

Écrit par : Marsel | vendredi, 30 septembre 2011

c'est juste avant que citroën sorte la 2 pattes ...

Écrit par : le bouif | vendredi, 30 septembre 2011

M'enfin il a bien DEUX pattes ce cygne !
Il fait juste le pied de grue ;-)
On la voit sur la 2e photo, collée contre son corps et sur la dernière quand il est dans l'eau

Écrit par : Pat | vendredi, 30 septembre 2011

Misandre ? je ne sais pas, car si elle détestait tant que ça les hommes, pourquoi cherche-t-elle à leur ressembler ? (comportement vêture, coiffure etc etc ?, peut-être détestait-elle les homos parce qu'ils avaient la chance d'être ce qu'elle voulait être, mais qu'ils reniaient leur mascularité ?? mais bon, on ne va pas discerter sur ça pendant cent sept ans , à part ça ce cygne unijambiste, c'est un mâle misognyne ou une femelle misandre ????

Écrit par : AKELA | vendredi, 30 septembre 2011

Il parlait avec un accent Australien à couper au couteau : on a rien compris à ce qu'il disait ;-DDD

Écrit par : Pat | samedi, 01 octobre 2011

En continuité du cygne noir voici une historiette (que l'on peut dire à une première communion)
Dans un village de l'Afrique profonde un sorcier noir (sa femme) attend un enfant. Malheur ! celui qui arrive est blanc de chez blanc.
Il va voir le Père missionnaire, l'accusant de forfaiture.
Le bon Père lui explique que la génétique joue parfois des tours comme celui-là.
Il prend pour exemple le troupeau de moutons qui comporte certaines bêtes noires au milieu des moutons blancs.
Le sorcier lui dit alors: Je ne dirais rien pour l'enfant, ne dites rien pour les moutons !

Écrit par : Le Grand Dédé | samedi, 01 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.