Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 31 août 2011

Moulin d'auro - Les colles... à Pat : la réponse

Patacol le hérisson bleu dormeur.JPG

 

LIBERTE D'ECOUTE : Si vous souhaitez écouter la chanson qui va avec cette note cliquez sur la flèche dans le lecteur ci-dessus !

 Alors cette ratapenade elle vous dit rien ?

P1010741.JPG

Et si je vous en montre un peu plus ?

P1010745.JPG

Toujours rien ? 

P1010760.JPG

Et là ?

Il faut dire qu'il est bien caché et pas indiqué du tout ce moulin d'auro [moulin à vent] chez nos voisins de Dions

P1010740.JPG

Et si Jack de La Calmette n'en avait pas parlé sur son blog au début du mois de juillet [http://lacalmette.midiblogs.com/archive/2011/07/11/c-etait-il-y-a-quelques-jours-chez-nos-voisins-de-dions.html] même le hérisson n'en aurait rien su ;-)

Alors ce dimanche quand la petite famille du nord (de Valence) a voulu aller se dégourdir les jambes après quelques agapes, je leur ai proposé de partir à la recherche du moulin d'Alphonse Daudet... à Dions ! Sans avoir aucune idée de l'endroit précis où se situait ce moulin

Sauf peut être qu'il était au dessus du village pour offrir une meilleure prise aux vents

Et je ne vous en dirai pas plus, comme ça vous aussi vous jouerez les Sherlock Holmes dans les ruelles étroites de ce petit patelin fort charmant au demeurant. Mais contrairement au limier de Baker Street il vous faudra muser, le nez en l'air, plutôt que de chercher des traces au sol avec votre loupe...

Et ce moulin n'a pas été restauré juste pour épater la galerie il doit rentrer en service cet hiver (je suppose) pour presser les olives

Voici quelques photos de plus pour vous allécher

P1010744.JPG

P1010749.JPG

P1010757.JPG

P1010766.JPG

P1010767.JPG

Et si vous avez d'autres infos sur ce bel exemple de remise en service du patrimoine local faites-nous en profiter dans les coms

mardi, 30 août 2011

Les Colles à Pat

Patacol le hérisson bleu colles.JPG

Eloignons-nous quelque peu du Pied de la Tour (une dizaine de kilomètres à vol de cigognes ;-))

Sauriez-vous dire dans quel ciel tournoie cette girouette originale ?

Et au dessus de quel édifice elle se trouve ?

P1010742.JPG

Les souvenirs des Boucoirannais

a bouc vue gé jassette 1939.jpg

Devant l'abondance des souvenirs d'enfance -ou autres- de certains Boucoirannais (pas tous ceux qui passent au Pied de la Tour malheureusement) dans les commentaires, le hérisson bleu se voit obligé de les regrouper sous une seule et même note juste par esprit de cohérence et pour éviter les "hors sujet"

Encore un boulot de Romain pour le hérisson (merci Daniel !) mais au moins on saura à quoi s'en tenir en ouvrant cette note qui remontera le fil du temps -et du blog- à chaque commentaire, à chaque page de souvenirs rajoutés

Alors si vous souhaitez faire des retours en arrière dans le Boucoiran que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître, raconté par des Boucoirannais pour tous les lecteurs du blog, cliquez sur le titre de cette note et le fil des souvenirs des uns et des autres se déroulera... et peut être vous incitera à y mettre votre grain de sel qui sait !

Allez embarquez dans le train de la mémoire...

 012f-Nozières avenue de la gare.JPG001c-gare Boucoiran.jpg

La gare de Ners.jpg

... et n'hésitez pas à poster vos souvenirs !

006a- Grand'Rue La poste.jpg

mais tous dans la même boite aux lettres

ci-dessous

flechebas.gif

Merci de respecter ces "consignes"!

'Tention : "e pericoloso sporgersi"

 

J'espère que les "commentateurs" dont les propos ont été déplacés dans le temps me pardonneront

Le hérisson reconnaissant ;-)

lundi, 29 août 2011

Journées du Patrimoine 2011 (suite)

Patacol le hérisson bleu megaphone.PNG

3e réunion JDP.PNG

et un petit rappel du programme

 

affiche JDP photo.PNG

dimanche, 28 août 2011

Pour quelques photos de plus...

hérisson cigogne.PNG... mais quelles photos !!!

Dans la boite à mails du hérisson bleu attendaient sagement depuis vendredi ces magnifiques clichés de nos hôtes d'une nuit, prises par Geneviève et Emile qui résident chemin du grand chêne au Pied de la Tour (littéralement) une partie de l'année

Un énorme merci à eux pour ces superbes instantanés

Pour le plaisir des yeux !

IMG_4295.JPG

IMG_4296.JPG

IMG_4300.JPG

IMG_4304.JPG

IMG_4309.JPG

IMG_4313.JPG

IMG_4323.JPG

IMG_4324.JPG

vendredi, 26 août 2011

Une étape très remarquée... et remarquable

 cigognes, étape, migration,

Ce n'est pas moins de 149 cigognes qui font étape actuellement au Pied de la Tour

Après avoir "envahi" le village hier au soir, provoquant l'émoi et l'enthousiasme d'une bonne partie des Boucoirannais, nous les avons retrouvé ce matin dans un champ labouré au milieu de la plaine au Sud Est de Boucoiran. Au lieu-dit le Moutas, aux confins des territoires de Brignon et de Boucoiran

P1010703.JPG

P1010660.JPG

Un héron cendré est venu voir de plus près de quoi il retournait....

P1010663.JPG

P1010664.JPG

Le héron s'en va, il a du juger que ces "envahisseurs" étaient tout ce qu'il y a de plus pacifique, ou alors il se dépêche d'aller prendre son petit dej' avant de se le faire piquer ;-)

P1010689.JPG

P1010693.JPG

Mais tout ce ci n'est qu'élucubration de Hérisson, laissons plutôt la parole à un spécialiste : Philippe nous en dit plus sur nos hôtes :
 
"Le plus probable c'est qu'elles viennent d'Alsace Lorraine et Allemagne. C'est généralement de ces régions-là que proviennent celles dont on parvient à lire les bagues dans la région.
Certaines peuvent hiverner en Languedoc Roussillon (Réserve du Méjean à Lattes, décharge de Villeveyrac), d'autres poursuivent jusqu'en Espagne et s'arrêtent en Andalousie. Le reste passe en Afrique par Gibraltar pour hiverner au Maroc en Mauritanie ou au Sénégal.
Elles s'arrêtent la nuit car à ce moment là il n'y a pas d'ascendance thermique. Elles se déplacent en planant ce qui trés économique en énergie, mais pour reprendre de l'altitude elles ont besoin d'ascendance thermique, ce qui ne se produit que quand le soleil chauffe la terre
Elles dorment debout perché en hauteur (sécurité).
Leur nourriture se compose de crapauds, grenouilles, criquets, sauterelles, micro mammifères, et déchets divers qu'elles trouvent dans les décharges d'ordures ménagères
Il est normal qu'il y ait des gros vols (900 comptées à Andance -vallée du Rhône- il y a quelques jours en une journée - 300 à Bezouce récemment)
ça n'annonce rien de particulier non plus (hiver précoce ou plus froid) c'est la période normale de migration
Dans les année 70 elles étaient au bord de l'extinction.
Il y a eu de nombreux programmes de protection et de nos jours les populations se sont reconstituées : en 2010, 1527 couples étaient recensés rien qu'en France qui ont produit 2727 jeunes. En 2011, 4 couples ont nichés dans le Gard : 2 à Vauvert, 1 à Aimargues, 1 à Saint Gilles.
Il y en a aussi qui se reproduisent dans l'Hérault et en Camargue.
Il y avait des juvéniles dans le vol de Boucoiran.
Ils se reconnaissent car ils ont le bec partiellement noir alors que les adultes l'ont entièrement rouge. Les éclosions ont eu lieu en mai ou début juin et les jeunes se sont envolé fin juin début juillet.
Leur poids est de 2700 à 4400 g et leur envergure de 160 cm."
 
Un très grand merci à Philippe et si le soleil daigne se montrer elles reprendront leur voyage vers le Sud
 
Bonne route les filles ! et a l'an que ven...

P1010690.JPG

 

jeudi, 25 août 2011

Devine qui vient coucher ce soir ?

Il était presque 20h ce jeudi soir quand un vol d'une centaine (oui, oui vous avez bien lu) de cigognes s'est posé sur le village, afin d'y faire halte pour la nuit. Ben oui il parait que leur GPS ne fonctionne pas en nocturne

P1020609.JPG

P1010608.JPG

C'est impressionnant il y en a partout :

P1010589.JPG

P1010590.JPG

P1010597.JPG

P1010593.JPG

P1020607.JPG

 sur la tour (elles n'y sont pas resté longtemps elles ont eu peur du premier train qui est passé sous le tunnel),

P1010600.JPG

sur les pylônes électriques (pourvu qu'elles ne s'électrocutent pas en s'envolant comme à Bezouce),

P1010611.JPG

sur les toits,

P1010615.JPG

P1010618.JPG

P1010632.JPG

sur les cyprès du cimetière,

P1010643.JPG

sur le godet d'un engin de chantier, sur la cheminée la plus haute des Grès (une petite nostalgie de l'Alsace ?),... partout on vous dit !

Le standard a sauté chez le hérisson bleu et chez son frère ornithologue pour les prévenir de l'événement ;-) 

Un très gros merci à tous !

Ci dessus quelques photos pas bien terribles car la nuit tombait... mais demain elles doivent partir vers 10h alors le hérisson bleu sera sur pied de bonne heure pour de nouvelles photos... de jour !

Et en attendant si vous les avez vu arriver racontez-nous vos impressions dans les coms ci-dessous ! et si vous avez fait des photos vous pouvez me les envoyer on fera un album ;-)

 

cigognes,migration,vol,village,nuit

Et Bonne Nuit les Petites !

 

hérisson cigogne.PNG

Toutes les photos sont de Pat sauf la 1e, la 7e et la dernière qui sont de Colapat 

25 août 1944

P1010579.JPG

Sur la commune de Moussac, au bord de l'ancienne RN 106, à l'embranchement de l'allée de platanes qui menait autrefois à la passerelle en bois au dessus du Gardon (ancienne route d'Uzès), se trouve une stèle commémorative. A laquelle, il faut bien le dire, on ne prête plus attention tant elle fait partie du paysage. Et pourtant...

P1010578.JPG

Pourtant elle porte les noms de douze jeunes gens qui ont perdu leur vie bien trop tôt pour que la nôtre soit meilleure

Douze gars qui rêvaient de vivre dans un monde meilleur que celui que voulait leur imposer l'hydre nazie

Il y a 67 ans, en août 1944, c'était la débâcle pour les armées hitlériennes qui essayaient de regagner leur pays, en se heurtant aux forces de la Résistance disséminées dans les divers Maquis. Jean-Kurt Kettshau - 22 ans, Maurice Baraille - 19 ans et David Baldy - 32 ans, tombèrent les premiers sous les balles ennemies, le 21 août, sur la commune de Brignon où le premier sera inhumé [voir ICI]

P1010571.JPG

P1010573.JPG   P1010576.JPG

Michel Bonnet - 19 ans, Charles Brun - 37 ans, Emile Chanéac - 25 ans, Louis Corbier, André Jouve - 17 ans, Charles Marchand - 32 ans, André Pezon - 19 ans, Henri Pietzykowski - 19 ans et Henri Zygel - 20 ans perdirent la vie dans un combat contre une colonne allemande, le long de la RN 106, quatre jours plus tard

La plupart n'avaient pas 20 ans

Deux d'entre eux furent inhumés à Boucoiran : Corbier, dont la famille a récupéré la dépouille depuis, et Pietzykwosky toujours au cimetière boucoirannais

P1010426.JPG

Il y a encore quelques années sa tombe était fleurie lors d'une cérémonie, tout comme la stèle de Moussac

Mais, petit à petit, les années balaient les mauvais souvenirs et emportent ceux qui pourraient encore se souvenir...

Alors, aujourd'hui, ne les effaçons pas tout à fait de notre mémoire...

P1010585.JPG

F.T.P.F : Francs Tireurs Partisans Français

Source : Mémorial GenWeb

mercredi, 24 août 2011

Image d'un jour

 cheval,balançoire

Le cheval qui aurait bien voulu faire de la balançoire !

lundi, 22 août 2011

Alerte ! l'ennemi est à nos portes

Jacquouille la Gratouille a élu domicile sur les berges du Gardon

Qui donc est-ce ?

Mais l'ambroisie ma brave dame et mon bon monsieur !

P1010550.JPG

Une saleté de plante sauvage, arrivée en 1853 sur le sol européen depuis l'Amérique du Nord dans un lot de semences fourragères vraisemblablement. Elle s'est développée à la faveur des grands travaux d'aménagement du territoire dans les années 1950

P1010549.JPG

Car elle aime les sols chauds, dénudés, à l'abandon, les décharges publiques, les bords de route, les berges des cours d'eau mais aussi les champs préparés pour les céréales, les tournesols dont elle est une lointaine parente

Elle sort de terre en mai et en ce moment elle est en pleine maturité et émet un maximum de POLLEN HYPER ALLERGISANT

fiche allergie ambroisie.PNG

On peut la confondre avec l'armoise - totalement inoffensive elle- sauf que l'ambroisie a des feuilles vert uniforme des deux côtés alors que la feuille de l'armoise est plus claire, plus grise en dessous

Malheureusement le principal diffuseur reste l'homme et ses engins motorisés, les graines collent aux chaussures, aux pneus,... même les oiseaux peuvent les transporter et il arrive aussi que dans les graines qu'on leur distribue l'hiver il y ait des graines d'ambroisie : un comble !

Si vous voulez tout savoir sur cette maudite plante cliquez sur l'image ci-dessous

site ambroisie.PNG

Et pourtant la végétation peut être si belle sur les bords du Gardon

 ambroisie,rives,gardon,ners 

  • des gueules de loup (coucou Eliane !)

 ambroisie,rives,gardon,ners

  • des onagres en fleur 

ambroisie,rives,gardon,ners

  • des étonnantes herbes à cagaraoules 

ambroisie,rives,gardon,ners

  • un lantisque géant

ambroisie,rives,gardon,ners

  • une belle inconnue en rose...

P1010556.JPG

Si vous êtes sujet au rhume des foins, un bon conseil : évitez les berges du Gardon rive gauche du côté de Ners.  Nous y étions de bon matin avec Christian pour un tout autre motif, qui fera l'objet d'une prochaine note, et nous avons du TOUT passer à la machine à laver en arrivant au Pied de la Tour ! C'est une véritable invasion, une vraie forêt vierge qui nous a empêché d'atteindre notre but comme vous pouvez le voir ci-dessus. Bizarrement nous n'en avions pas rencontré à la même hauteur sur la rive droite de la rivière

P1010507.JPG

zeus.jpg

 

  

Et dire que c'était aussi le nom de la nourriture garante d'immortalité pour les Dieux de l'Olympe, qu'ils faisaient descendre d'un bon coup de nectar !

Nom de Zeus ! 

 

Té, rien que de vous en parler ça me gratouille et ça me chatouille dans tous les coins...

Mise à jour du dimanche 28 août 2011 :

Voici un article paru dans le Midi Libre du samedi 27 août 2011  

ambroisie,rives,gardon,ners

 

hérisson masque.PNG